Maintenant les Classiques Ardennaises !

Fini les pavés du nord, maintenant place au triptyque Ardennais, bye-bye les Cancellara, Boonen et autre Vanmarcke, bonjour aux Gerrans, Alaphillippe, Gilbert et consorts.

Maintenant les Classiques Ardennaises !
Michal Kwiatkowski vainqueur de l'édition 2015.

Gerrans, Alaphillippe, Gilbert et consorts seront les hommes fort de cette semaine ardennaise.

Longue de 258 kilomètres entre Maastricht et Valkenburg, lieu du sacre de champion du monde Philippe Gilbert triple vainqueur ici. Le profil vallonné de l'Amstel Gold Race devrait convenir aux puncheurs qui pourront en découdre sur le Cauberg situé à son sommet à 1,8 km de l'arrivée. « Le déplacement de l'arrivée, 1,8 km plus loin, a tout changé. Le rôle du Cauberg dans la décision n'est plus primordial » note Arthur Vichot leader de la FDJ. Une montée qui se monte sur le grand plateau, la où certains sprinteurs peuvent passer les bosses et disposent d'un peu moins de 2 km pour revenir passer la ligne en tête.

Michal Kwiatkowski , à l'époque sous les couleurs de la formation Etixx-Quick-Step, avait réglé au sprint un groupe de 18 coureurs. Candidat à sa propre succession, le Polonais aura face à lui une forte concurrence représentée par Simon Gerrans et son coéquipier Michael  Matthews. Quant au triple vainqueur de l'épreuve, il accumule les ennuis entre chute et maladie, il a abandonné sur Paris-Nice et au tour de Catalogne, pour finir une bagarre avec un automobiliste éméché lui a valu un majeur fracturé.

Coté Français, on attend à juste titre Julian Alaphilippe leader chez Etixx-Quick-Step, 7ème l'an dernier, il était l'équipier de Michal Kwiatkowski. On regardera aussi de près les performance de Tony Gallopin, Bryan Coquard, Alexis Vuillermoz mais aussi d'Arthur Vichot.

Nos Favoris

* * * * * : Kwiatkoski ; Matthews ; Gerrans

* * * * : Dumoulin ; Rodriguez ; Costa 

* * * : Gallopin, Alaphilippe ; Wellens

* * : Gilbert ; Vanendert ; Visconti; Vakoc

* : Coquard ; Kreuziger ; Boasson-Hagen ; Gasparotto; Henao