Valverde et Van Der Breggen sacrés au sommet du mur de Huy

Belote et rebelote ! Comme en 2015, Valverde et Van Der Breggen remportent la Flèche Wallonne. L'espagnol prive une nouvelle fois le français Julian Alaphilippe de victoire.

Valverde et Van Der Breggen sacrés au sommet du mur de Huy
Le même podium Hommes/Femmes qu'en 2015.

Coté Hommes 

Dix hommes composaient l'échappée du jour où on y retrouvait notamment Koen Bouwman (Team Lotto NL-Jumbo), Silvan Dillier (BMC Racing Team), Vegard Staeke Laengen (IAM Cycling Team), Kiel Reijnen (Trek Segafredo), Matteo Bono(Lampre-Merida), Tosh van der Sande (Lotto Soudal), Stephen Cummings (Dimension Data), Sander Helven (Topsport Vlaanderen - Baloise), Quentin Pacher (Delko Marseille Provence KTM) et Mads Pedersen (Stölting Service Group). Le peloton se contentait de gérer l'avance des hommes de tête puisque cette dernière ne dépassait pas 3'30". À près de 60 kilomètres du but, quatre s'extirpent de ce groupe en profitant de la Côte de Bohissau. Matteo Bono, Stephen Cummings, Silvan Dillier et Tosh van der Sande.

Stephen Cummings et Silvan Dillier profitaient de la seconde ascension du Mur de Huy de la journée pour fausser compagnie à Matteo Bono et Tosh Van der Sande. À 28 kilomètres de l'arrivée et après avoir avalé une partie de l'échappée de jour, le peloton ne disposait plus que de 50" de retard sur le duo de tête. Dans la foulée, Movistar Team prenait à nouveau les commandes à la poursuite des deux échappées et réalisait la jonction à près de 17 du sommet du célèbre mur de Huy.

Valverde quadruple la mise

Georg Preidler (Team Giant-Alpecin), Bob Jungels (Etixx Quick-Step), et Ion Izaguirre (Movistar Team) lançaient les hostilités à dix kilomètres du sommet du mur de Huy. Rapidement, le premier nommé ne parvenait plus à suivre le rythme de Jungels et Izaguirre dans l'avant dernière difficulté de la journée. Tim Wellens (Lotto Soudal) profitait lui des derniers mètres de la Côte de Cherave pour distancer le peloton. À trois kilomètres de l'arrivée, le Belge réalise la jonction avec le duo de tête. C'est finalement un peloton groupé qui va se présenter à la flamme rouge. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) attaque en premier avant de voir  Alejandro Valverde (Movistar Team), Julian Alaphilippe et Daniel Martin (Etixx Quick-Step) prendre plusieurs mètres d'avance. L'Espagnol passait finalement la ligne d'arrivée en tête pour ensuite déclarer "Je contrôlais tout le monde de tous les côtés. Quand Purito a attaqué, j'ai répondu. Pour Dan Martin aussi. On va profiter de cette victoire. C'est la quatrième à Huy, mais elles sont toutes spéciales. Je remercie ma famille et mes équipiers pour leur confiance et leur travail."

Le classement


 

Coté Femmes 

C'est avec une petite avance que l'Américaine Carmen Small avant l'avant-dernière ascension, la côte de Cherave dans laquelle le peloton explose, dont seul cinq arrivent à en sortir en tête : Anna van der Breggen (Rabo-Liv), Katarzyna Niewiadoma (Rabo-Liv), Megan Guarnier (Boels-Dolmans), Evelyn Stevens (Boels-Dolmans) et Elisa Longo Borghini (Wiggle-High5). Nous nous  retrouvons dans le Mur de Huy avec un duel Stevens-Van der Breggen et c'est finalement la seconde qui en sort vainqueure et remporte la classique belge pour la deuxième année consécutive. Elle devance deux Boels-Dolmans, Evelyn Stevans et Megan Guarnier.