Giro : Ulissi fait la passe de deux

Ce mercredi, à l'occasion de la 11e étape du Tour d'Italie, Diego Ulissi s'est imposé au sprint devant Amador et Jungels à Asalo. Ce dernier conserve son maillot rose et grignote même quelques secondes sur les principaux favoris.

Giro : Ulissi fait la passe de deux
Deuxième victoire d'étape sur le Giro 2016 pour Diego Ulissi (Crédit : Twitter @giroditalia)

Après l'étape mouvementée de la veille, l'étape du jour présentait également une fin de parcours plutôt cabossée avec deux courtes, mais difficiles montées. On s'attendait donc une nouvelle fois à de l'animation sur les routes du Giro.

Chute massive

Comme toujours, un groupe d'échappée part à l'aventure mais n'aura aucune chance d'arriver au bout, le peloton tenant un rythme soutenu, et beaucoup de coureurs ayant la victoire finale dans un coin de la tête. Un fait de course va alors changer la physionomie puisqu'une chute massive a lieu alors qu'il reste 27 kilomètres à parcourir. Plusieurs dizaines de coureurs se retrouvent à terre, ou ralentis. C'est le cas de Domenico Pozzovivo, qui a rallié la ligne d'arrivée avec 1 minute 30 de retard sur le vainqueur d'étape. On retrouve alors un peloton réduit comportant tous les autres favoris au pied de la difficulté.

Jungels prend quelques secondes

La montée se fait à un rythme régulier mais soutenu qui fait sauter tous les coéquipiers d'un Bob Jungels vite esseulé. Alors que le groupe commence à se regarder, Amador en profite pour placer une banderille. Derrière, personne ne bouge sauf Bob Jungels, à la défense de son maillot rose, qui rattrape facilement son dauphin au général. Puisque les grands favoris ne réagissent pas, les deux hommes s'échappent et conservent une dizaine de secondes d'avance. Seul Diego Ulissi va parvenir à les rattraper en plaçant une attaque tranchante dans une portion très compliquée. L'organisation du groupe des favoris étant mauvaise, le trio parvient à conserver son avance.

Très actif dans cette échappée, Jungels est celui qui permet de conserver l'écart au maximum. Pour la victoire finale, il se retrouve trop court, et c'est Diego Ulissi qui s'impose facilement devant Amador. Déjà vainqueur il y a huit joues à Pria a Mare, le coureur italien de la Lampre-Merida récidive à Asola. Le peloton avec les favoris termine lui à 13 secondes derrière le trio. Jungels conserve donc son maillot avec 24 secondes d'avance sur Amador, mais il possède désormais plus d'une minute sur Valverde et Nibali. Le Luxembourgeois vend donc chèrement sa peau même s'il est difficile de le voir résister encore dix jours avec les étapes compliqués restantes.

Classement Etape : 

Classement Général :