Giro : La victoire pour Chaves, Kruijswijk fait craquer Nibali

Au terme d'une 14e étape épique, Esteban Chaves s'est imposé à Corvara devant Steven Kruijswijk. Ce dernier s'empare par la même occasion du maillot rose après avoir fait exploser Nibali.

Giro : La victoire pour Chaves, Kruijswijk fait craquer Nibali
Esteban Chaves remporte la première grosse étape de haute montagne du Giro 2016 (Crédit : Twitter @giroditalia)

Après une semaine agitée, le peloton du Tour d'Italie n'avait pas de répit ce samedi. Au programme des 210 kilomètres permettant de relier Alpago à Corvara, six difficultés se présentaient aux coureurs dans une étape de haute montagne, avec notamment le redoutable Passo Giau. Que ce soit pour la victoire d'étape ou le maillot rose, tout était donc ouvert.

Astana prend les commandes

Dès le début de l'étape, un groupe composé de près d'une vingtaine de coureurs s'échappe et part à l'aventure pour aller chercher la victoire. Mais rien n'est simple. Ce groupe explose totalement à mi-course et on se retrouve avec des petits groupes éparpillés partout sur la route, loin devant un peloton qui se désintéresse de leur progression, tout en contrôlant un minimum l'écart à cause de la présence de Siutsou (16e à 5:38). De nombreux coureurs ne parviennent pas à suivre le rythme imprimé par la Movistar, et ldeux abandons marquent le début de journée (Démare, Hesjedal). Seul en tête avec deux minutes d'avances sur ses premiers poursuivants, Plaza est le premier a entamé l'ascension du Passo Giau, une montée de 10km à plus de 9 % de moyenne.

Dans la montée, l'équipe Astana prend les choses en main en accélérant à l'avant du peloton. Au fil de l'ascension, l'élimination se fait par l'arrière et ils sont une toute petite dizaine à résister. Une dizaine de coureurs dont ne fait plus parti le maillot rose Amador, lâché à 3 kilomètres du sommet. Dans l'échappée, Plaza paye son effort solitaire. Atapuma et Siutsou partent alors à deux, mais voient l'écart qui était de plus de 8 minutes être divisé par deux. C'est dans l'avant-dernière difficulté du jour que les choses sérieuses vont alors pouvoir commencer.

Kruijswijk fait la différence

Une fois que Scarponi a fini son énorme travail, Nibali attaque et met en difficulté Valverde. Seuls Kruijswick et Chaves parviennent à suivre le requin de Messine. Zakarin, Majka et Uran vont également réussir à revenir alors que la Movistar perd tout avec la défaillance de Valverde. C'est alors que Kruijswijk place une nouvelle banderille impressionnante. Seul Chaves arrive à suivre, Nibali est lâché! On retrouve donc un duo de favoris inattendu qui avale les derniers échappées restants et distance tous ses adversaires. Seul Atapuma résiste en tête mais il sera finalement repris dans les deux derniers kilomètres par les deux hommes forts de la journée, accompagnés par Preidler.

C'est donc au sprint que les quatre hommes se disputent la victoire mais Chaves ne laisse aucune chance à ses compagnons d'échappée pour remporter sa première victoire d'étape sur le Giro. Derrière, Nibali accuse un retard de 37 secondes, Zakarin et Majka sont relégués à 2:29, et surtout Valverde et Amador sont les grands battus avec 3 minutes de concédées. Comme attendu, cette étape a secoué totalement un classement général désormais contrôlé par Steven Kruijswick. A 28 ans, le Néerlandais porte son premier maillot de leader sur un grand tour et dispose de 41 secondes d'avance sur Nibali et 1:31 sur Chaves. Ce dimanche, il devrait encore y avoir des mouvements puisqu'un chrono de 10,8km est prévu. Un chrono particulier puisqu'il faut aller au sommet de l'Alpe di Siusi et avaler une pente moyenne d'environ 8 %. Le spectacle est donc loin d'être terminé sur ce Giro 2016 !

Classement Etape :

Classement Général :

Profil de la 15e étape :