Giro : Nibali relance la course, Chaves en rose

Retrouvant une bonne condition, Vincenzo Nibali s'est imposé en solitaire ce vendredi à Risoul, pour la 19e étape du Giro. Victime d'une chute, Steven Kruijswijk perd son maillot rose, désormais porté par Esteban Chaves.

Giro : Nibali relance la course, Chaves en rose
Nibali a réagi en patron en remportant la 19e étape du Giro (Crédit : Twitter @CyclismoInter)

Au lendemain d'une étape remportée par Trentin lors de laquelle tous les favoris sont restés plutôt calme, l'étape de ce vendredi était parfaite pour essayer de renverser la tendance sur ce Giro, et mettre en difficulté le maillot rose, Steven Kruijswijk. Depuis Pinerolo, les coureurs se sont préparés à affronter le terrible Colle Dell'Agnello et ses 22,5km d'ascension à 6,5 %. Au sommet, ils seront à 2774m d'altitude, et une sélection terrible devrait s'effectuer. Il reste alors 60km de course sur le territoire français pour rejoindre Risoul. Là, c'est une montée de 12,6km à 6,9 % de moyenne pour terminer l'étape. Avec 35km d'ascension, cette étape s'annonçait donc déjà déterminante avant le bouquet final de samedi.

Kruijswijk part à la faute

Au début de l'étape, un groupe de 22 coureurs avec notamment Hubert Dupond prend le large, mais ne parvient pas à créer un très gros écart sur le peloton. Dans la montée du Colle Dell'Agnello, Scarponi fait exploser ce groupe et part seul, suivi à distance raisonnable par Ulissi. Au sein du peloton, la Lotto-Jumbo gère durant une bonne partie de l'ascension avant de se faire dépasser par la formation Orica-Greenedge. Txurruka puis Howson font exploser le peloton avant que Chaves ne place une grosse accélération.

Le Colombien récidive un peu plus tard et seuls Nibali et Kruijswijk parviennent à basculer avec lui. Dès le début de la descente, le maillot rose chute dans un virage et laisse échapper ses rivaux, perdant 1:30 au passage. Un peu plus loin, c'est Zakarin qui part à la faute et chute également. Le coureur russe doit lui abandonner.

Nibali fait la différence

Grâce à l'aide Plaza Molina et Scarponi qui ont attendu leur leader respectif, Chaves et Nibali passent la longue descente jusqu'au bas de la montée de Risoul au chaud. Ce qui n'est pas le cas de Kruijswijk, obligé de beaucoup travailler pour essayer de stabiliser l'écart. De son côté, Valverde est intercalé au milieu avec Majka, n'arrivant pas à revenir sur le groupe de tête. A 9km de l'arrivée, Nibali et Chaves attaquent ensemble alors qu'au même moment, Kruijswijk craque totalement, se faisant lâcher par Jungels. Le Néerlandais perd alors son maillot. Alors qu'il reste encore 5km, Nibali attaque Chaves et s'envole seul vers Risoul. L'Italien retrouve son coup de pédale, et va chercher sa 6e victoire d'étape sur le Giro, sa première de cette année.

Cela lui permet également de se relancer au général puisqu'il s'empare de la 2e place à seulement 44 secondes du nouveau maillot rose, Esteban Chaves, qui termine 3e derrière Mikel Nieve. Accusant 4:54 de retard sur la ligne d'arrivée, Kruijswijk reste sur le podium, à 1:05 de la première place. Même s'il a été en difficulté, Valverde se rapproche également, se retrouvant à 1:54 de Chaves. Derrière, Majka profite de l'abandon de Zakarin pour s'installer solidement à la 5e place, mais le Polonais peut difficilement espérer le podium, sauf en profitant de défaillances de ses rivaux. Avant la dernière étape de montagne encore très conséquente, rien n'est joué sur ce Giro. Ce samedi la bataille s'annonce donc exceptionnelle.

Classement Etape : 

Classement Général :