Hermans, Roglic et Valverde vainqueurs de la semaine

Ben Hermans au Tour d'Oman, Alejandro Valverde au Tour d'Andalousie et Primoz Roglic au Tour de l'Algarve l'ont emporté cette semaine

Hermans, Roglic et Valverde vainqueurs de la semaine
Ben Hermans (BMC) domptant Green Mountain, l'étape reine de ce Tour d'Oman.

Ben Hermans a dominé de part en part le Tour d'Oman

Avec la présence de Fabio Aru, Romain Bardet ou encore Rui Costa, Ben Hermans n'était peut-être pas le coureur le plus cité pour remporter ce Tour d'Oman. Pourtant le coureur Belge de la BMC a largement dominé l'épreuve Asiatique. C'est tout d'abord Alexander Kristoff qui s'est imposé lors de la première étape devant Kristian Sbaragli et Sonny Colbrelli. Il remportera également la troisième, la sixième et dernière étape. Une nette domination du sprinteur Norvégien dû au fait de l'absence du gratin mondial des sprinteurs. Ben Hermans a construit son succès dès la seconde étape qu'il remporte devant Rui Costa et Jakob Fulgsang au sprint. Une étape où il a fait parler ses qualités de puncheurs dans la dernière côte longue de 1,5 kilomètre à 9%. Il s'y empare du maillot de leader et ne le lâchera plus jusqu'à la fin. C'est lors de l'avant-dernière étape qu'il va achever sa démonstration au sommet de Green Mountain (5,7 km à 10,5%). Au train, dans le dernier kilomètre, il va lâcher Costa, Kudus ainsi que Aru et résister à ce dernier pour trois secondes. Au classement général, il devance Rui Costa de 22 secondes et Fabio Aru de 35 secondes. Romain Bardet, victime d'une chute lors de la dernière étape termine sixième de l'épreuve à 1 minute et 17 secondes. Le Belge vient succéder à de prestigieux vainqueurs comme Christopher Froome ou Vincenzo Nibali, vainqueur l'an passé.

Alejandro Valverde l'emporte sur le fil

Alejandro Valverde a remporté la 63e édition du Tour d'Andalousie seulement d'une seconde devant Alberto Contador. D'entrée, il a endossé le maillot de leader en réglant un groupe de cinq coureurs au sprint à l'issue d'une descente sinueuse menant jusque Grenade. L'étape reine a été remporté par Thibaut Pinot devant Alberto Contador 2 secondes et Alejandro Valverde de 7 secondes. Il est revenu sur le coureur de la Trek Segafredo pour le déposser dans le dernier kilomètre. A l'issue de cette seconde étape le maillot a atteri sur les épaules d'Alberto Contador. C'est lors de la troisième étape que Alejandro Valverde a repris son bien. Au cours d'un contre-la-montre de 12 kilomètres remporté par le coureur de la Lotto Jumbo, Victor Campenaerts. Il s'impose devant Alejandro Valverde et Alberto Contador. Une avance d'une seconde que conservera le coureur de la Movistar lors des deux étapes suivantes. Bryan Coquard remporte sa deuxième victoire de la saison au sprint au terme de la quatrième étape. Tim Wellens conclura cette semaine Andalouse avec une victoire au terme d'une échappée où il devance Simon Clarke et Victor Campenaerts. Alejandro Valverde remporte sa centième victoire professionnelle en empochant le classement général du Tour d'Andalousie.

Primoz Roglic fait parler ses qualités en Algarve

Primoz Roglic, le Slovène, ancien sauteur à ski a remporté sa première course à étapes depuis son arrivée chez Lotto Jumbo l'an passé. Il a devancé Michal Kwiatkowski et le Français Tony Gallopin. Un succès construit dans le contre-la-montre lors du troisième jour de course, sa spécialité où il termine troisième, dominé seulement par Castroviejo et Tony Martin. Auparavant, Fernando Gaviria avait remporté la première étape au sprint en dominant un très beau plateau de sprinteur. Notons la présence de Greipel, Bouhanni, Groenewegen ou encore Degenkolb. Lors de la seconde étape Dan Martin et Primoz Roglic n'arrivent pas à se départager au cours de la dernière montée. L'Irlandais va faire parler son explosivité dans les derniers hectomètres pour l'emporter. L'avant dernière étape revient à André Greipel, il devance au sprint Degenkolb et Groenewegen. Le Slovène qui bénéficie d'une avance de 22 secondes avant la dernière étape, n'a plus qu'à gérer la dernière arrivée au sommet. Une étape qui revient à Manuel Antunes, le coureur de l'équipe continental W52/FC Porto en sortant du groupe des favoris à 2 kilomètres de l'arrivée. Une victoire qui va lui permettre de prendre la cinquième place du classement général. Quant à Primoz Roglic, sa victoire au Portugal lui a permis de prolonger son contrat avec son équipe Néerlandaise jusqu'en 2018.