Boucles de la Mayenne : Mathieu Van Der Poel rafle tout

Ce samedi à Montaigu, le jeune coureur Néerlandais Mathieu Van Der Poel a remporté la deuxième étape des Boucles de la Mayenne. Une victoire qui lui permet également d’endosser le maillot jaune de leader au détriment de Johan Le Bon.

Boucles de la Mayenne : Mathieu Van Der Poel rafle tout
Mathieu Van Der Poel s'empare du maillot jaune à Montaigu (Twitter @boucles53)

180 kilomètres étaient au programme ce samedi pour les coureurs participant à la 2e étape des Boucles de la Mayenne. Entre Chantrigné et Montaigu, les adversaires du maillot jaune Johan Le Bon avaient l’occasion de mettre en difficulté le coureur de la FDJ avec quelques bosses éparpillées sur le parcours, notamment sur le circuit final autour de Montaigu.

L'Armée de Terre lance les hostilités

Après une première partie de course peu animée lors de laquelle la traditionnelle échappée du jour s’est construite (Gediminas Bagdonas, Pirmin Lang, Martin Laas, David Van der Poel, Leon Rohde, Lluis Mas Bonnet), la formation Armée de Terre décide de dynamiter la course à l’aube des 50 derniers kilomètres. Yann Guyot est chargé de lancer la première banderille.

Il parvient à fausser compagnie au peloton, et donne des idées à d’autres puisque Jérémy Cornu (Direct Energie), Maxime Daniel (Fortuneo-Vital-Concept) et surtout le 6e du classement général, Hugo Houle (AG2R La Mondiale), le rejoignent. Cette nouvelle échappée qui se forme condamne par la même occasion l’échappée du jour, qui voit son avance fondre considérablement, et ses espoirs de victoire s’envoler. Derrière, le peloton est emmené par la FDJ mais ce sont finalement les équipes Cofidis, Direct Energie et Gazprom qui vont faire l’effort de rouler dans la dernière ligne droite pour se rapprocher des fuyards.

Un sprint devenu inévitable

C’est à ce moment que Riblon démarre, lors de l’avant-dernier passage sur la côte de Montaigu. Dans la descente qui suit, il retrouve les deux derniers rescapés de l’échappée que sont Van der Poel, et surtout son coéquipier lituanien, Bagdonas. Ce dernier se fait mal jusqu’au bout, mais son effort ne sera pas suffisant pour permettre à Christophe Riblon d’aller au bout. Le coureur d’AG2R La Mondiale est repris par un peloton prêt à monter le mur de Montaigu au sprint. Ainsi, tous les favoris sont aux avant-postes.

Deuxième au général ce matin, Mathieu Van Der Poel va se montrer le plus fort. Bien emmené par son équipe Beobank, le coureur néerlandais prend le sillage d’Andrea Vendrame avant de déposer le coureur italien dans les derniers mètres. Déjà meilleur jeune de l’épreuve, le plus jeune champion du monde de l’histoire du cyclo-cross s’empare également de la première place du classement général. En effet, derrière Vendrame, Venturini et Touze ont perdu deux secondes, et les autres favoris trois, dont le maillot jaune Johan Le Bon. Avec ces trois secondes cumulées aux dix de bonifications données au vainqueur, le coureur de la FDJ perd donc son pécule de 11 secondes d’avance sur le Néerlandais, et se retrouve désormais 2e, pour deux malheureuses secondes. Cela promet donc une dernière étape animée entre Saint-Cyr-le-Gravelais et Laval, ce dimanche.