Boucles de la Mayenne : Mathieu Van Der Poel écrase la course

Au lendemain de son succès dans la montée de Montaigu, Mathieu Van Der Poel a définitivement assis sa supériorité sur les Boucles de la Mayenne en remportant la dernière étape de l'épreuve au sprint, à Laval. Un futur grand est en train de naître progressivement.

Boucles de la Mayenne : Mathieu Van Der Poel écrase la course
Van Der Poel a écrasé la concurrence ce weekend (@teamCOFIDIS)

Nouveau leader de l’épreuve, Mathieu Van Der Poel n’avait pas encore course gagnée avant la dernière étape entre Saint-Cyr-le-Gravelais et Laval. Les premiers coureurs se tentant toujours en une poignée de seconde (Le Bon est à 1 seconde, Venturini à 9), cette étape s’annonçait animée, et ce fut le cas.

Van Der Poel intouchable

En début d’étape, l’échappée met du temps à prendre forme, mais ils sont finalement six à se détacher : Jordan Levasseur (Armée de Terre), Romain Hardy (Fortuneo), Nico Denz (AG2R), Pierre Gouault (HP BTP-Auber 93), Luca Pacioni (Androni-Giocattoli) et Justin Oien (Caja Rural). Malheureusement pour tous ces coureurs, la course au classement général étant totalement engagée, et les bonifications pouvant tout changer, ils ne parviendront jamais à avoir une avance conséquente pour réellement croire à une victoire d’étape. A 22 kilomètres de l’arrivée, lors du premier passage dans le circuit au cœur de Laval, Levasseur, Denz et Gouault ont lâché leurs compagnons d’échappée, mais ont 45 secondes d’avance seulement sur le peloton. Insuffisant pour aller au bout. Ils se feront ainsi rejoindre par le peloton à moins de 7 kilomètres de l’arrivée.

Une fois la jonction faite, plusieurs attaques ont lieu. Arnaud Gérard et Lilian Calmejane tentent leur chance, mais sont bien contrôlés par Florian Sénéchal, en protection pour Clément Venturini. L’Estonien Alo Jakin va lui tenter le coup du kilomètre mais sans réussite puisque derrière les formations Beobank et FDJ font l’effort pour se disputer le sprint. Le duel attendu entre Marc Sarreau et Mathieu Van Der Poel a lieu, et comme la veille, c’est le coureur néerlandais de 22 ans qui s’impose devant le coureur de la FDJ, et Yohan Gène. Une nouvelle victoire qui lui permet donc de consolider définitivement son maillot jaune, avec 11 secondes d’avances sur Johan Le Bon, et 19 sur Clément Venturini. En costaud et sans avoir montré une seule faiblesse, l’ancien champion du monde de cyclocross remporte donc ces Boucles de la Mayenne, tout en s’offrant également le maillot blanc de meilleur jeune, et le maillot vert du classement par points. Surtout, le petit-fils de Raymond Poulidor a confirmé qu’il va falloir compter sérieusement pour lui dans les prochaines années.

Classement Général final :