Jakob Fulgsang s'impose d'un boyau

Au terme d'une étape où les favoris se sont découverts, le Danois Fulgsang s'impose au sprint devant Porte et Froome.

Jakob Fulgsang s'impose d'un boyau
Jakob Fulgsang à la photo finish.

La première étape d'un week-end dantesque, a réservé son lot de surprises avec déjà de gros écarts entre les favoris et des premières indications sur la préparation de chacun à trois semaines du Tour. Dès le départ on retrouve six hommes en tête : Oliver Naesen (AG2R-La Mondiale), Anthony Turgis (Cofidis), Nils Politt (Katusha-Alpecin), Alberto Bettiol (Cannondale-Drapac), Serge Pauwels (Dimension Data) and Thierry Hupond (Delko Marseille Provence KTM). L'écart monte jusqu'à 8 minutes 30 secondes d'avance.

Une course de mouvement

A l'approche du pied du Mont du Chat (8,7 km à 10,3%), l'écart se réduit sensiblement et chaque équipe tente de se placer au mieux avant d'aborder la montée. Une accélération qui provoque deux chutes dont celle de Valverde, sans gravité qui retrouve sa place rapidement dans le peloton. Dès le pied, le leader de la course Thomas De Gendt perd logiquement le contact avec le groupe des favoris. Valverde passe à l'offensive et il est repris par un petit groupe composé de Valls, Chaves et Aru. Ce contre derrière Oliver Naesen, désormais seul en tête, est repris par le groupe Richie Porte. Fulgsang sort seul en contre. Personne ne veut prendre le rythme à sa charge et on assiste à de nouvelles attaques sans réaction de la part des favoris. Kwiatkowski, Aru, Bardet, Martin s'échappent notamment. Valverde accélère pour ne pas laisser ce groupe prendre de l'avance, suivi par Porte et plus difficilement par Froome et Contador qui reviennent dans un second temps. Fabio Aru décide de partir seul à la poursuite de Naesen, toujours en tête et son coéquipier Fulgsang sentant le danger se rapprocher. Richie Porte mène désormais un fort tempo dans le groupe des favoris et rapidement on ne retrouve plus que Porte et Froome à la poursuite du duo d'Astana qui a rattrapé et déposé Naesen. A l'approche du sommet Aru laisse son coéquipier seul pour essayer d'entamer la descente avec un petit matelas d'avance sur le duo de poursuivants.

Froome fait la descente

Fabio Aru entame donc la descente avec 12 secondes d'avance sur un trio composé de Froome, Porte et Fulgsang et environ 1 minute sur un autre trio composé de Valverde, Bardet et Contador. Christopher Froome fait la descente et rattrape très rapidement le Sarde. Les quatre coureurs vont se disputer la victoire. Astana en supériorité numérique tente le coup à la flamme rouge. Fulgsang prend quelque mètre d'avance mais Froome fait l'effort pour revenir. Le sprint est houleux, Froome tasse Porte dans les barrières et Fulgsang en profite pour s'imposer. Valverde arrive en compagnie de Bardet et Martin à 50 secondes. Contador distancé dans la descente, arrive une dizaine de secondes plus tard. Au classement les écarts sont déjà conséquents et l'impression laissée par Richie Porte, ne semble pas laisser le moindre doute concernant le futur vainqueur de ce Dauphiné Libéré.

Les coureurs arriveront demain au sommet de l'Alpes d'Huez, pas par son versant habituel mais par le col de Sarennes (15,3 km à 6,9%)

Classement de l'étape

  1. Jakob Fulgsang (Astana)
  2. Richie Porte (BMC) " "
  3. Christopher Froome (Sky) " "
  4. Fabio Aru (Astana) " "
  5. Alejandro Valverde (Movistar) 50"
  6. Daniel Martin (Etixx) " "
  7. Romain Bardet (AG2R) " "
  8. Oliver Naesen (AG2R) 1'06"
  9. Alberto Contador (Trek) " "
  10. Emmanuel Buchmann (Bora) 1'14"

Classement général

  1. Richie Porte (BMC)
  2. Christopher Froome (Sky) 39"
  3. Jakob Fulgsang (Astana) 1'15"
  4. Alejandro Valverde (Movistar) 1'20"
  5. Fabio Aru (Astana) 1'24"
  6. Alberto Contador (Trek) 1'47"
  7. Daniel Martin (Etixx) 2'14"
  8. Emmanuel Buchmann (Bora) 2'30"
  9. Romain Bardet (A2GR) 2'49"
  10. Rafael Valls (Lotto Soudal) 3'16"