Euro 2013 Féminin J1 : L'Italie tenue en échec

Le coup d’envoi de l’Euro 2013 de football féminin a été donné par le match entre l’Italie et la Finlande ce mercredi à 18h. Revivez les temps forts de ce premier match où les deux équipes se sont partagées les points (0 à 0).

Euro 2013 Féminin J1 : L'Italie tenue en échec
La Finlande a réussi à contenir les assauts de la Squadra Azzura (0-0)
Italie
0
0
Finlande
La Finlande a réussi à contenir les assauts de la Squadra Azzura (0-0)

Le premier match du groupe A est aussi le match d’ouverture de ce championnat d’Europe de foot féminin entre l’Italie et la Finlande.

L’offensive bleue

Sous le soleil de Suède, les Finlandaises ont eu un peu de mal à rentrer dans leur match, laissant de nombreuses occasions à la sélection italienne, menée par Panico et Parisi. Heureusement pour les nordiques, ces dernières manquent leur frappe respective, captées par la gardienne finlandaise (9e et 16e). La Squadra Azzura repart à l’attaque quelques minutes plus avec une belle combinaison suite à un coup franc, qui finit hors du cadre (20e). L’occasion la plus nette de la première période est évidemment italienne, tant la domination est flagrante. Elle survient à la 28e avec une passe millimétrée dans le dos de la défense pour Bartoli, qui croise trop sa frappe et voit le ballon frôler le montant droit du but finlandais. Les deux équipes rejoignent le vestiaire sur un score nul et vierge. La Finlande a montré une bonne solidité en défense face aux offensives italiennes. Des Italiennes en manque de précision dans la finition mais avec une qualité technique et des combinaisons intéressantes.

L’instinct de survie scandinave

La deuxième mi-temps débute sur le même schéma que la première. Les attaques italiennes se multiplient et la défense de la sélection scandinave reste impeccable, parfois chanceuse, à l’image de ce très bon centre devant la cage qui file en sortie de but (55e). Les Finlandaises ont pu également compter sur leur gardienne Korpella, très adroite dans les airs, à l’instar de ce coup franc directement capté (60e). Un peu après l’heure de jeu, c’est un nouveau coup franc intéressant côté gauche accordé à l’Italie et qui passe une nouvelle fois au-dessus. La première occasion franche de la Finlande est survenue à la 77e sur une contre-attaque, un joli enchainement pour remonter tout le terrain mais deux joueuses se gênent au moment de la frappe, plein axe. Quelques minutes plus tard, on a assisté à une parade de Korpella suite à une magnifique action collective conclue par une frappe de Bartoli. A 10 minutes du terme de la rencontre, on a senti que tout était possible pour chacune des sélections, mais aucune n’est parvenue à faire sauter le verrou.    

Les Italiennes, dévorées par l’envie de marquer, ont manqué quelques fois de se faire rappeler à l’ordre par la sélection scandinave, qui a failli réaliser un hold up en fin de match mais toujours trahie par un réalisme inefficace.