Et une nouvelles fois la Mannschaft

Annoncéé chancelante après la phase de poule, l'Allemagne a su se rattraper et assumer son rôle de favorite. Aujourd'hui, la voilà une nouvelle fois Championne d'Europe aux dépends de la Norvège (1-0).

Et une nouvelles fois la Mannschaft
L'Allemagne remporte un nouveau championnat d'Europe (Euruo2013.fr)
Allemagne
1
0
Norvège
Allemagne: Angerer (c), Bartusiak, Maier, Krahn, Cramer, Laudehr, Kessler, Lotzen, Marozsán, Goessling, Okoyino Da Mbabi
Norvège: Hjelmseth, Christensen, Akerhaugen, Mjelde, Rønning, Stensland(c), Gulbrandsen,Dekkerhus,Hansen,Hegland, Hegerberg
SCORE: 1-0, min 49, Mittag.
ÈVÉNEMENTS: Finale Euro 2013 Suède

Habituée à ce genre d'événement, la Mannschaft a là l'occasion de remporter sa sixième couronne européenne consécutive, c'est désormais chose faite.

Une Mannschaft irrésistible

Le dicton a raison, dans le football à la fin c'est toujours l'Allemagne qui gagne (G. Lineker). En voici encore la preuve, un pénalty arrêté en première mi-temps, un but en début de seconde période avant un nouveau pénalty arrêté : que demander de plus ?

L'Allemagne domine son sujet, la défense est solide, Maier fait notamment un nouveau match de très haut niveau. Le milieu de terrain s'articule si bien que la Norvège n'a jamais su adopter un pressing important et que les attaques allemandes ont pu être construite, rapide et tranchantes. Le but fait presque figure d'exception (46ème) car il provient d'une contre-attaque lancée par Okoyino et qui se conclut par Mittag. Le reste du match se déroule assez basiquement pour les filles de Silvia Neid, elles dominent leur sujet, et après une bonne domination lancent des attaques placées qui font mal. Les corners, très bien tirés sont également de véritables occasions de but pour la première puissance économique d'Europe mais la gardienne scandinave est là pour empêcher Lotzen ou Goessling entre autre d'accroitre le score.

Une Norvège courageuse, mais trop tendre ..

Surprise de cet Euro, la Norvège sort d'une Algarve Cup réussit en début d'année et réalise là un brillant parcours. Elle élimine en effet le Danemark au tour suivant et vient là pour déranger la suprématie allemande. Autant la première mi-temps des Scandinaves est belle, autant l but fait mal à cette jeune équipe. Elle aura du mal à se remettre de ceci, et le second pénalty arrêté par Angerer assome complétement la rebéllion. L'action d'Hansen était pourtant intéressante et cette jeune joueuse n'en a pas fini avec les grands rendez-vous. Bénéficiant de joueuses rapides, la Norvège aurait pu se montrer dangeureuse par ce biais mais n'a su en profiter au profit de longs ballons pour Hegerberg. Des offrandes pour des joueuses comme Krahn .. La Norvège repart ainsi de chez ses voisins la tête haute, mais en pouvant tout de même regretter un manque d'investissement dans cette finale.