Les Parisiennes impuissantes

Dans un match dominé par les Suédoises de Tyresö, les Parisiennes n'ont pas réussi à ramener un résultat positif de leur déplacement en Suède. Dans les bagages, une défaite 2-1. Pourtant, les Parisiennes auraient pu faire quelque chose de mieux, notamment offensivement, où le réalisme n'a pas été là.

Les Parisiennes impuissantes
Le Paris Saint-Germain devra tailler ses armes (crédit-photo : eurosport.fr)
Tyresö
2
1
Paris Saint-Germain
Tyresö: Harris(GA), Røddik, Krieger (Thunebro 78'), Sembrant, Klingenberg, Dahlkvist, Seger(C), Verónica Boquete, Marta, Press (Van de Ven 91'),Hansen (carton jaune 67') (Fuentes 74')
Paris Saint-Germain: Benameur - Delannoy (c), Krahn, Georges (carton jaune 88'), Boulleau - Kaci, Cruz, Heath, Houara - Delie, Asllani (Horan 76')
SCORE: 1-0 : 21ème minute : Press 1-1 : 36ème minute : Delannoy 2-1 : 65ème minute : Press
ARBITRE: Arbitre : Kateryna Monzul (UKR)
ÈVÉNEMENTS: 16ème de finale de la Champions League féminine Stade Tyresövallen

L'entrée en matière du Paris Saint-Germain en C1, version féminin, est attendue à 19 heures en Suède. Un tirage pas du tout évident à gérer pour les Parisiennes, désormais troisième de D1 à égalité avec Juvisy. Si le Paris Saint-Germain n'est pas favori, c'est en partie à cause d'une opposition "All-Stars" avec une équipe de Tyresö très prometteuse, avec Marta, 5 fois Ballon d'Or. Finalement, une rencontre entre deux équipes qui veulent vivre le rêve européen. Face aux 3000 spectateurs suédois, les Parisiennes entrent en Ligue des Champions avec un très gros test. 

Tyresö dangereux, Paris trop timoré

Les premières minutes sont suèdoises. Les Parisiennes ont du mal techniquement. (6ème minute). La première occasion est signée Delie pour le PSG sur une belle action collective, sa frappe passe pas loin du cadre (11ème minute). La deuxième occasion parisienne n'est toujours pas cadrée, frappe de Kaci des 20 mètres (18ème minute). A la 21ème minute, Marta délivre un magnifique centre pour Press qui pousse le ballon au fond (21ème minute). L'ouverture du score a dynamité les Parisiennes, et c'est Press qui semble la plus dangereuse ; côté gauche, elle tente sa chance, mais Benameur dégage en corner (23ème minute). Les offensives côté gauche de Marta désorganisent les Parisiennes. Asllani manque le cadre de la tête, le manque de réalisme est flagrant côté Parisien (30ème minute). Une parisienne chute dans la surface ; le pénalty est indiscutable, et Delannoy le transforme (36ème minute). Alors que le PSG était perdu sur le terrain, à coup sûr, le but lui donne des ailes. La réplique suédoise arrive, mais Roddik place sa tête sur un corner de Marta, mais Benameur sauve sur sa ligne ! (36ème minute). Malgré une bonne dynamique, les Parisiennes n'arrivent plus à revenir dans la surface adverse. Successivement, les Parisiennes, Houara et Cruz butent sur Harris de loin (43ème minute, 44ème minute). 

Tyresö - Paris : encore un niveau d'écart

Les Parisiennes reviennent avec les idées claires : marquer un deuxième but, mais les offensives sont trop discrètes. Mais, les Suèdoises n'abdiquent pas, et sur coup franc, Hansen, après une belle combinaison vise la surface de Benameur, mais cette dernière dégage en corner ! (57ème minute), puis Press bute elle aussi sur Benameur qui sauve les Parisiennes ! (58ème minute). Les Suèdoises poussent, et Marta côté droit après un centre, trouve le poteau (61ème minute). Les Parisiennes sont battues dans les duels aériens. Mais, finalement, Press ira de son deuxième but après une perte de balle d'une Parisienne aux 25 mètres, Klingenberg délivre une passe pour Press, qui pousse dans le but vide ! (65ème minute). Le but est mérité, tellement ces Suèdoises ont poussé depuis plusieurs minutes ! Les Parisiennes n'arrivent à rien, et malgré des poussées en fin de match, rien n'y fait, la dernière occasion de Delie de la tête passe à côté (90+1'). Heath pour le PSG des 25 mètres voit sa frappe passée au-dessus. Dernier frisson d'un match, plutôt bien négocié par Tyresö. Le Paris Saint-Germain a été pris trop souvent de vitesse pour être capable de faire jeu égal. Une chose est sûre, on attend autre chose, surtout offensivement pour cette équipe parisienne !