Les Belges en grande forme

Le Mondial 2015 approche et les Belges font leurs preuves en battant la Grèce 1-7.

Les Belges en grande forme
Grèce
1
7
Belgique
Grèce: Peletidou-Vlasiadou-Pelekouda-Kakambouki-Adamaki-Sidira-Chatzigiannidou-V.Kydonaki-Mitkou-Kongouli-Panteliadou
Belgique: Evrard-Jacques-Van De Putte-Coutereels-Vanschoenwinkel-Mermans-Verbruggen-Biesmans-Wullaert-Zeler-Daniels
SCORE: (15') Zeler. 0-1 (27') Zeler. 0-2 (42') Kongouli. 1-2 (45' + 1') Zeler. 1-3 (sp) (58') Wullaert. 1-4 (61') Coutereels. 1-5 (74') Van De Putte. 1-6 (75') Wullaert. 1-7

Les Belges n'ont pas fait dans la finesse pour ce qui est de leur rencontre face à la Grèce.

Une première mi-temps à l'image de Zeler.

Dès les premières minutes de jeu, les belges effectue un pressing vers l'avant et ont  déjà dans les dix premières minutes, quelques occasions à leur actif. La gardienne grecque est mise à l'épreuve et ses cages sont en danger. Zeler ne tarda pas à ouvrir le score au quart d'heure de jeu. Et Zeler n'en restera pas là. Elle récidive à deux reprises dans cette première période, une seconde fois avant la demie heure de jeu et une troisième fois dans le temps additionnel de la première période. Kongouli aura beau essayer de réduire l'écart avant la mi-temps, celui-ci ne va faire que s'accentuer.

La Belgique se libère.

Zeler venait de s'offrir un doublé, et le match était à l'avantage de la Belgique, mais ses coéquipières ne vont pas en rester là. La Grèce n'aura eu que très peu d'occasion et souvent non cadrées et n'aura pas mis en difficulté la défense belge, ce qui n'est pas le cas de la défense grècque, et encore plus en seconde période. La Grèce semble être un peu plus à l'aise sur le terrain qu'en première mi-temps mais l'heure de jeu leur sera fatale. En trois minutes les belges vont prendre un avantage quasiment définitif sur les grècques. Pendant que Wullaert y va de son but, Coutereels transforme un penalty, et alors que le match semble plié, Van De Putte accentue l'écart. C'est dans le dernier quart d'heure de jeu que Wullaert viendra inscrire son doublé et mettre un terme aux espoirs de la Grèce pour le mondial.

Les prochaines adversaires de la Belgique devront faire attention à leur attaquantes, celles-ci sont remontées.