Les Lyonnaises dans la douleur

Pour leur 1/8e de finale aller de la Ligue des Champions féminine, les Fenottes ont éprouvé les pires difficultés pour venir à bout de Potsdam, candidat à la victoire finale (0-1)

Les Lyonnaises dans la douleur
Potsdam
0 1
Lyon

Pour leur visite chez le FFC Turbine Potsdam, les Lyonnaises savaient qu'elles pouvaient faire une grand pas vers la qualification en quart si elles s'imposaient sans prendre de but. C'est chose faiteà la faveur d'un but tardif de Louisa Nécib (0-1 84')

Un début de match à l'avantage lyonnais

Dans la ferveur du Karl-Liebknecht Stadion, le match a démarré sur les chapeaux de roues, l'OL était venu pour gagner et voulait vite ouvrir la marque, Le Sommer était la première a bouger Berger d'un tête (7'). Cette même Le Sommer aurait pu (du?) obtenir un penalty (12') pour une charge illicite de Simic mais l'arbitre en décida autrement. L'Ol un peu sonné, Potsdam en a profité pour essayer de les couler; Hegerberg touchait le poteau (15'), Anonma manquait un but presque offert peu après (23'). Lyon savait qu'il devait régir, Dickenmann distillait un superbe centre pour Nécib mais celle-ci expédia son tir hors du cadre...

Deuxième mi-temps accrochée

Ce match était un sommet de football féminin, les deux équipes livraient un jeu très plaisant, Schelin, Renard et Kumagai tentaient tout à tour leur chance (51') puis Nécib voyait son coup-franc repoussé par la défense allemande. Henry était toute proche de lober Berger (53') et Rapinoe se manquait également (66') mais le score restait vierge. Sous l'impulsion du public, le FFC, par l'intermédiaire d'Evans (60') et Simic (71'), tentait de braquer les Fenottes.

En toute logique, c'est finalement l'OL qui ouvrait le score. Nécib, lancée par Tonazzi, poussait le cuir au fond des filets allemand (0-1 84'). Les Fenottes prennent une option sur la qualification. Attention à la vengeance allemande jeudi à Gerland pour le match retour.