La D1 s’affirme en Coupe de France

Les 32ème de finale de Coupe de France signaient l’entrée en lice des clubs de D1, hormis l’élimination des filles de l’En Avant Guingamp, les autres clubs ont affichés des résultats dignes de la D1.

La D1 s’affirme en Coupe de France
L'équipe de Saint Martin En Haut était bien en dessous des stéphanoises (Crédit Photo: Yoël Bardy.)

L’énorme écart des Lyonnaises.

Les malheureuses joueuses de Pontarlier CA, qui évolue en DH, n’ont pas à rougir de leur défaite, même si le score est démesuré, il aurait pu être plus conséquent. Cependant les Pontissaliennes n’auront rien pu faire aux assauts lyonnais avec Camille Abily qui ouvre le score dès la troisième minute avant d’inscrire un second but avant la pause.  9 buts inscrits en première période et tout autant en seconde. Entre les triplés de Laëtitia Tonazzi et Saki Kumagai, le quintupler de Lotta Schelin le doublé de Corine Franco, le but de Mélissa Plaza et ceux des jeunes Eve Perisset et Makan Traore les lyonnaises sont celles qui enregistrent le plus gros écart de buts lors de ces 32ème de finale de Coupe de France.

Le 0-3 de Paris et Juvisy.

C’est sous la pluie et sur un terrain glissant que le Paris-Saint-Germain s’impose face au Val d’Orge grâce à Jessica Houara et Lindsey Horan et se qualifie pour les 16ème de finale de sans trop de mal. Tout aussi bien du côté du FCF Juvisy. Après avoir mené pendant de nombreuses minutes 0-1 seulement grâce à un but de la Belge Janice Cayman, c’est au tour de Gaëtane Thiney et Sandrine Bretigny de creuser l’écart et de permettre également la qualification au tour suivant.

Le Mans sur le fil.

Opposé à Guingamp pour ce match des 32ème de finale, les Mancelles auront tenu le bon bout en finissant ce match sur un score nul et vierge. C’est aux tirs au but que les deux équipes se sont départagées, et malgré deux arrêts d’Emmeline Mainguy les Mancelles auront créé la surprise en éliminant l’En Avant Guingamp. L’ASJ Soyaux s’est fait peur aujourd’hui, après avoir été menées au score par leur adversaire

La D1 fait souffrir.

L’ASJ Soyaux s’est fait peur aujourd’hui. D’abord menées au score après l’ouverture du score de la Roche-sur-Yon grâce à Guillard, les Sojaldiciennes ont mis un terme au rêve des filles de l’ESOF en 20 minutes. Viviane Boudaud, Laura Bourgouin, Annabelle Faure, Sabrina Barbe et Siga Tandia seront les noms à retenir pour cette qualification.

Hénin-Beaumont et l’AS Saint-Etienne auront tout deux écrasés leurs adversaires respectifs d’un score de 1-8. Alors que pour Hénin-Beaumont les buts sont inscrits par une buteuse différente à chaque fois (Rachel Saïdi, Marie-Charlotte Leger, Marie Schepers, Gwenaëlle Devleesschauwer, Pauline Martin, Justine Rougemont, Charlotte Blanchard, Joanna Schwartz), l’AS Saint-Etienne aura pu compter sur Sarah Palacin pour son doublé et sur Nora Coton-Pelagie pour son triplé. Caroline Audemar et Alexandra Atamaniuk viendront creuser l’écart.

Arras aura enregistré une large victoire de 0-6 face aux joueuses de l’Estrées US tout comme le Montpellier Hérault SC qui aura tenu en échec l’équipe de Nivolet avec une victoire de 0-5.

L’AS Muret aura quant à lui réussit à se qualifier, non sans mal, d’un écart minimal et sur un score final de 2-1.

Le tirage des 16ème de finale de Coupe de France aura lieu mercredi 29 janvier 2014.