Damallsvenskan, ça reprend en Suède !

La Damallsvenskan va reprendre le 13 avril. Présentation du championnat et petit tour des équipes qui le compose.

Damallsvenskan, ça reprend en Suède !
© SverigesRadio

La Damallsvenskan est le championnat de première division de football féminin en Suède, il a été créé en 1973. A ses débuts, le championnat était divisé en plusieurs groupes régionaux avec une phase finale. C’est à partir de 1988 que le championnat apparait avec un seul groupe régional. Ce groupe comporte 12 équipes. L’équipe ayant remporté le plus de titres est l’actuel champion, le FC Rosengård. Le championnat se déroule sur une période de six mois, d’avril à octobre. Seules les deux premières équipes sont qualifiées pour la Ligue des Champions, tandis que les deux dernières équipes sont relégables.

Les 12 équipes qui composent la Damallsvenskan sont les suivantes :                                        

AIK FF :

Ce club a été créé en 1970 et se situe à Stockholm. L’AIK FF atteint pour la première fois la Damallsvenskan en 1992. En 1995 l’AIK retrouve la deuxième division et cela pendant dix ans. C’est en effet en 2005, que, le club retrouve la Damallsvenskan, mais pour peu de temps, puisque l’année suivante, le club retourne en deuxième division. Mais en 2008 l’AIK réussi une nouvelle fois à atteindre la Damallsvenskan et cela pour quatre ans. En effet, en 2012, L’AIK fini dernier du championnat et est relégué. En 2013, l’AIK fini deuxième de son groupe de deuxième division (Norretan), ce qui permet au club de disputer la saison 2014 de la Damallsvenskan. Cette année, le club va donc devoir se battre pour rester dans l’élite.

Eskilstuna United DFF :

L’Eskilstuna United DFF a été créé en septembre 2002. Le club atteint pour la première fois la Damallsvenskan cette année. L’objectif du club sera, comme son adversaire promu, l’AIK, se maintenir en Damallsvenskan. Pour cela,  Eskilstuna United, pourra compter sur leur nouvelle recrue, l’expérimentée et internationale Suédoise, Sara Thunebro.

FC Rosengård :

Le FC Rosengård, anciennement LDB Malmö, est le club de Malmö. Crée en 1970, le club a remporté à huit reprise le championnat de Suède (1986, 1990, 1991, 1993, 1994, 2010, 2011 et 2013), ainsi que deux coupes de Suède (1990 et 1997) et deux supercoupes de Suède (2011 et 2012). Ce qui en fait un des clubs les plus titrés du championnat.  Le FC Rosengård compte dans ses rangs de nombreuses internationales Suédoises, comme Therese Sjögran, Lina Nilsson ou encore Amanda Ilestedt. Mais aussi des internationales étrangères, comme l’Allemande Anja Mittag, l’Islandaise Thora Helgadottir ou la Suissesse Ramona Bachmann. Le club, participe cette année à sa 24e saison en Damallsvenskan. Rosengård part candidat pour se succéder à lui-même dans cette édition 2014 de la Damallsvenskan.

Jitex BK :

Le club est basé à Mölndal et fut créé en janvier 1971. L’emblématique Pia Sundhage (sélectionneuse de l’équipe nationale de Suéde) a évolué dans ce club à plusieurs reprises (1979-1981, 1984, 1985, 1987-1989). Le Jitex BK a remporté six fois la Damallsvenskan (1974, 1976, 1979, 1981, 1984 et 1989) et trois coupes de Suède (1981, 1982 et 1984). L’année dernière, le club de Jitex a fini à la dixième place du championnat avec seulement 5 victoires en 21 matches. Cette année, le Jitex BK participera à 14e saison dans l’élite et sera engagé dans la lutte au maintien.

KIF Örebro DFF :

Le Karlslunds Idrottförenin Örebro Damfotbollsförening, ou plus simplement le KIF Örebro DFF est fondé en 1980. Le club d’Örebro a notamment formé les deux anciennes internationales Marie et Kristin Hammarström. Örebro compte dans son palmarès qu’une seule ligne, une coupe de Suède remportée en 2010. L’année dernière, Örebro a terminé à la cinquième place. Cette saison, le club peut compter sur des joueuses d’expérience, comme la gardienne Canadienne Stéphanie Labbé, la Finlandaise Sanna Talonen ou encore l’internationale Suédoise, Sara Larsson. Örebro semble être un bon prétendant pour venir embêter Rosengård dans la course au titre.

Kopparbergs/Göteborg FC :

Ancien club de l’attaquante Lyonnaise, Lotta Schelin et nouveau club de l’ancienne Lyonnaise Sabrina Viguier, le Kopparbergs/Göteborg FC est fondé en 1970. Le club atteint son meilleur résultat en championnat lors de la saison 2010 en terminant deuxième. Ce qui lui permet pour la première fois d’accéder à une compétition européenne. Le club de Göteborg a remporté deux coupes de Suède, en 2011 et 2013, ainsi qu’une supercoupe de Suède en 2013, à chaque fois en battant le club de Tyresö. Si la saison précédente le club a fini à la quatrième place, ette année, Göteborg peut viser plus haut. Notamment en comptant sur son nouvel entraîneur, Stefan Rehn.

Kristianstads DFF :

Le Kristianstads DFF est fondé en 1998. Il compte dans ses rangs la gardienne internationale Suédoise Hedvig Lindhal. La saison précédente, l’équipe a terminé la huitième place. Mais le Kristianstads s’est surtout illustré sur le fait d’être classé deuxième plus mauvaise défense du championnat. En effet, l’équipe a encaissé 40 buts (pour 37 inscrits).

Linköping FC :

Le club fondé en 2003, a déjà à son palmarès un championnat de Suède (2009), trois coupes de Suède (2006, 2008 et 2009) et de supercoupes de Suède (2009 et 2010). Lors de la saison 2013, le club termine à la troisième place. Linköping peut donc prétendre être un rival pour la première place du championnat. Notamment avec des joueuses comme Charlotte Rholin (internationale Suédoise) ou Pernille Harder (internationale Danoise).

Piteå IF :

La section féminine du club est formée en 1985. La saison dernière, Piteå a fini à la septième place. Pour cette saison, le club va essayer de progresser en comptant sur un effectif jeune.

Tyresö FF :

Le club de Tyresö est fondé en 1971. Tyresö joue pour la première fois en Damallsvenskan en 1993 et y reste jusqu’en 1996. En 1999 le club retrouve la Damallsvenskan, mais pour un an seulement. Tyresö va ensuite connaître en dix ans, les trois divisions inférieures (Division 1, Division 2 et Division 3) à la Damallsvenskan. C’est en 2010 que le club retrouve le plus haut niveau avec la Damallsvenskan. En 2012, Tyresö devient pour la première fois de son histoire, champion de Suède. Si l’année dernière le club a terminé à la seconde place de la Damallsvenskan, cette année sera plus difficile pour Tyresö. En effet, le club connaît quelques problèmes financiers et certaines grandes joueuses du club ont dû quitter l’équipe ou sont sur le départ (Caroline Seger, Marta, Vero Boquete). Mais Tyresö peut toujours comptes dans ses rangs des internationales Suédoises, comme Lisa Dahlkvist, Carola Söberg ou Emilia Appelqvist. Mais cela sera-t-il suffisant pour prétendre à une place dans le haut de tableau ?

Umeå IK FF :

La section féminine du club se forme en 1984 et c’est en 1996 que Umeå atteint pour la première fois la Damallsvenskan. Umeå a remporté le championnat à sept reprises (2000, 2001, 2002, 2005, 2006, 2007 et 2008) ainsi que quatre coupes de Suède (2001, 2002, 2003 et 2007). Mais le club a surtout remporté deux fois la Ligues des Champions féminine en 2003 et 2004. Cette année, Umeå peut compter sur sa jeune prodigue, Lina Hurtig, dont Pia Sundhage qualifie comme une future très grande joueuse.

Vittsjö GIK :

C’est au début des années 1980 que la section féminine prend de l’importance. Le club de Vittsjö est un peu « l’ovni » de ces 12 équipes. En effet, Vittsjö est un village d’un peu plus 1600 habitants se situant au sud de la Suède. C’est lors de l’année 2011 que le club réussi sa plus belle saison, en remportant 20 de ses 22 matches de son groupe de deuxième division. Ce qui permet à Vittsjö d’atteindre pour la première fois de son histoire, la Damallsvenskan. La saison dernière, le club a fini à la neuvième place. L’objectif de cette saison sera donc de faire aussi bien que lors de la première année en Damallsvenskan, soit une place en milieu de tableau.