Damallsvenskan, 2éme journée

Cette deuxième journée de Damallsvenskan a commencé très fort avec la large victoire du FC Rosengård sur (7-1) sur Vittjsö.

Damallsvenskan, 2éme journée
© Per Montini

Certains clubs confirment leurs bonnes performances de la première journée. On peut notamment noter la deuxième victoire d’Eskilstuna, alors que le club joue pour la première fois de son histoire dans l’élite suédoise. La large victoire de Rosengård est également à retenir car deux jeunes joueuses très prométeuses y ont particpées, Sarah Mallouk (15 ans) et Nathalie Persson (17 ans).

Rosengård – Vittjsö (7-1, Mittag, Riley, Gunnarsdottir, Bachmann x2, Persson, Mallouk - Ejdelind)

Rosengård est en forme et cela se voit ! Après avoir remporté son premier match 4-0, Rosengård inscrit de nouveau un large succès en remportant son deuxième match 7-1.  C’est Rosengård qui se procure les premières occasions du match. D’abord par Bachmann (3e minute), puis par Gunnarsdottir (4e minute). Rosengård effectue un bon pressing en ayant plusieurs occasions coup sur coup, notamment avec la Suissesse Bachmann. C’est Mittag qui ouvre le score en faveur de Rosengård grâce à une passe de Riley (1-0, 19e minute). Peu de temps après, Riley devient à son tour buteuse en tentant sa chance du côté droit d’une frappe lointaine (2-0, 26e minute). En première période, la domination aura était clairement en faveur de Rosengård avec dix tirs aux but et seulement quatre pour Vittsjö. En deuxième mi-temps, Vittsjö a toujours autant de mal à se créer des occasions. Ce qui permet à Gunnarsdottir d’inscrire un troisième but pour Rosengård sur une passe de Mittag (3-0, 63e minute). Cela ne va pas empêcher Vittsjö de lâcher prise. En effet, l’équipe visiteuse parvient à réduire la marque par Ejdelind (3-1, 71e minute), rentrée seulement une minute plutôt sur le terrain. Mais si Vittsjö compter voir un petit d’espoir après ce but, cela va être de courte durée. En effet, Rosengård ne cesse pas de faire le pressing et se crée de nombreuses occasions. En deux minutes, Rosengård va inscrire deux buts grâce à un doublé de Bachmann (4-1, 81e minute, 5-1, 83e minute). Rosengård ne va pas s’arrêter et grâce à deux de ces jeunes talents, corse encore plus l’addition. C’est d’abord Persson, 17 ans, sur une passe de Sjögran qui va marquer (6-1, 90e minute). C’est ensuite au tour de la très jeune prometteuse Mellouk (15 ans), rentrée dix minutes auparavant d’inscrire le septième but de Rosengård (7-1, 93e minute), sur une très mauvaise relance de la gardienne adversaire. Rosengård a donc pu compter sur sa jeunesse pour s’assurer une large victoire et s’emparer de la première place du classement.

Örebro – Jitex (2-0, Magnusson, Talonen)

Les deux équipes avaient perdu leur premier match. Örebro avait notamment perdu contre le promu Eskilstuna (2-0) tandis que Jitex avait obtenu sa défaite contre Umeå (0-1). Örebro qui semblait être un bon prétendant au titre se devait remporter cette rencontre sur son terrain. Après une période sans but, où chacune des deux équipes aura eu son temps fort, c’est la capitaine, Magnusson, qui ouvre le score en faveur d’Örebro en début de seconde période (1-0, 47e minute). Il faut ensuite la 73e minute de jeu et Talonen sur une passe de Hallin, pour voir Örebro doublé la mise. Örebro enregistre donc sa première victoire, pendant que Jitex concède sa deuxième défaite.

Umeå – Piteå (0-0)

Umeå et Piteå inscrivent le premier match nul de cette saison en Damallsvenskan. Le match fut équilibré avec des occasions de buts pour les deux équipes. Sept pour Umeå et huit pour Piteå. Mais cela n’a pas été suffisant pour tromper Reuterwall du côté d’Umeå et Carlén pour Piteå. Les deux équipes se neutralisent donc et se partagent les points.

Linköpings – AIK (4-0, Noguchi, Rolfö x2, Lennartsson)

Linköpings qui peut jouer les premières places, avait raté son entrée en perdant son premier match contre Piteå. Pour son deuxième match, Linköpings se rattrape en battant l’AIK sur le score de 4 buts à 0 Pourtant c’est l’AIK qui s’offre les premières occasions du match avec Thorin et Storck (4e minute). Mais quelques instants plus tard, Linköpings ouvre le score sur corner grâce à Noguchi (1-0, 6e minute). Dix minutes plus tard, c’est au tour de Rolfö de doublé la mise pour Linköpings (2-0, 16e minute). Après une demi-heure de jeu, L’AIK commence à prendre possession du ballon et arrive à se procurer quelques occasions sans que cela aboutisse. A la mi-temps le score est alors de 2-0 pour l’équipe locale. La seconde période commence avec un troisième but pour Linköpings. Sur une passe de Almqvist, Lennartsson trompe Lindhal (3-0, 47e minute). Puis Rolfö parvient à inscrire un doublé à la 69e minute (4-0). A noter que pendant ce match, l’internationale Suédoise de Linköpings, Charlotte Rholin, s’est blessée à la cuisse peu avant la demi-heure de jeu et ratera le prochain match avec la Suède, le 8 mai.

Kopparbergs/Göteborg – Kristianstads (3-1, Martens, Melis, Sjöberg – Moberg)

Göteborg qui a remporté son premier match sur le large score de 5 buts à 0 contre Vittsjö, se devait de confirmer contre Kristianstads. Chose qui est faite avec cette victoire 3-1. C’est d’ailleurs Göteborg qui donner le rythme dans cette rencontre en se procurant des occasions rapidement notamment avec Lindén (3e minute). Mais il faut patienter encore quelques minutes pour voir Martens, sur une passe de Melis, ouvrir la marque pour Göteborg (1-0, 11e minute). Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Melis de tenter sa chance, mais elle voit sa frappe boxer par Lindhal (17e minute). Lindhal effectue d’ailleurs à plusieurs reprises des arrêts décisifs face à Melis. Il faudra attendre la fin de la première période pour que Melis parvienne à tromper la gardienne de Kristianstads, grâce à une passe de Lindén (2-0, 41e minute). En première mi-temps, Göteborg aura clairement dominé le jeu. Mais la seconde partie du match, se montra plus équilibrée et Kristianstads parvient à mieux maitriser le jeu et les coéquipières de Lindhal vont réussir à rebondir. En effet, Moberg arrive à relancer les vingt dernières minutes en inscrivant un but pour Kristianstads (2-1, 69e minute) alors que la défense de Göteborg s’était quelque peu endormie. L’espoir pour Kristianstads sera de courte durée. Suite à une faute sur Sjölund dans la surface de répartion, Göteborg obtient un penalty. Lindhal part du mauvais côté, ce qui permet à Sjöberg, la capitaine, de le transformer (3-1, 74e minute). Göteborg remporte alors son deuxième match et se place en deuxième place du championnat, derrière Rosengård. Melis est toujours en tête des buteuses, avec quatre buts en deux matches.

Tyresö – Eskilstuna (0-2, Enganamouit, Arodin)

Tyresö se devait de remporter ce match pour effacer sa défaite contre Kristianstads (2-0). Mais Eskilstuna qui joue sa toute première saison en Damallsvenskan, le voyait autrement. D’ailleurs, dès le  début de match, c’est bien Eskiltuna qui a les meilleures occasions avec Thunebro (8e et 15e minutes). En peu plus tard, c’est au tour d’Arodin de se procurer une occasion (25e minute), sans pour autant parvenir à tromper Korpela. En première période, c’est donc le club tout juste promu qui domine le jeu, même si les deux équipes se quittent sur le score de 0-0 à la mi-temps. En seconde période, Tyresö n’arrive toujours pas à poser un peu plus le pied sur le ballon. Eskilstuna parvient alors à ouvrir la marque par Enganamouit (0-1, 52e minute). Après ce but, Tyresö arrive à obtenir quelques occasions par Bordin ou Klingenberg, mais cela n’est pas suffisant. En toute fin de match, Arodin, inscrit un second but pour Eskilstuna (0-2, 90e minute). Le club promu, Eskilstuna inscrit contre Tyresö sa deuxième victoire de son histoire en Damallsvenskan et pour sa première saison dans l’élite, impressionne en battant un club qui joue la Ligue des Champions.

Quelques chiffres à retenir de cette deuxième journée :

20 : Nombres de buts inscrits, dont 8 lors du match Rosengård – Vittjsö.

15 : L’âge de Sarah Mellouk, plus jeune joueuse du championnat.

0 : Nombre de but inscrit par Tyresö, mais aussi par l’AIK et Jitex après deux journées.

Classement complet :

1. Rosengård (6pts)
2. Göteborg (6pts)
3. Eskilstuna (6pts)
4. Piteå (4pts)
5. Umeå (4pts)
6. Linköpings (3pts)
7. Kristianstads (3pts)
8. Örebor (3pts)
9. Jitex (0pt)
10. Tyresö (0pt)
11. AIK (0pt)
12. Vittsjö (0pt)

Résumé du match Rosengård - Vittsjö (7-1)