Damallsvenskan, 4éme journée

Au programme de cette quatrième journée, quelques chocs, comme Linköping – Rosengård ou Piteå – Göteborg. Mais aussi un duel de mal classés avec Jitex – Tyresö.

Damallsvenskan, 4éme journée
© Frederic Aberg

Plusieurs surprises ont eu lieu lors de cette journée. Rosengård a perdu pour la première fois, Tyresö a fait l’inverse et a gagné pour la première fois. Eskilstuna n’a toujours pas perdu, mais cette fois n’a pas gagné en concédant le match nul sur le terrain de Piteå. 

Jitex – Tyresö (0-3, Marta x2, Hansen)

Jitex et Tyresö, deux équipes n’ayant encore gagné aucun match. Les formations ont donc besoin de points. Le weekend dernier, Tyresö n’a pas joué de match de championnat, mais la Ligue des Champions et s’est qualifié pour la finale de la compétition. Apparemment, la prestigieuse compétition a fait du bien à Tyresö, puisque la formation, signe lors de cette quatrième journée, sa première victoire ! Contrairement à Jitex, qui n’a toujours pas remporté le moindre  match ou inscrit le moindre but.  Le match a été largement dominé par Tyresö qui a réussi à se procurer 26 occasions contre seulement 7 pour Jitex. C’est d’ailleurs Tyresö qui se procure la première occasion du match avec Hansen au bout de 6 minutes de jeu. Il faudra ensuite patienter cinq minutes de plus pour voir l’ouverture du score par les jaune et rouge avec Marta (0-1, 11e minute). Le second but survient après un corner tiré par Marta pour la tête d’Hansen (0-2, 35e minute). Le troisième but de Tyresö intervient quant à lui en seconde période, Marta, délaissée par défense adverse inscrit alors un doublé (0-3, 48e minute). Jitex arrive à se procurer quelques occasions, seulement une fois que Marta et Seger soient sorties. Mais cela n’est pas suffisant pour permettre à l’équipe locale de revenir au score. Tyresö remporte donc ses premiers 3 points et avec un match en retard se donne un peu d’air par rapport à la zone relégable.

AIK – Kristianstads (0-2, Carlsson, Liljegärd)

L’AIK, bon dernier au classement avec toujours aucun but de marqué, se devait de remporter cette rencontre sur son terrain. Mais Kristianstads avait d’autres projets en tête. L’AIK enregistre donc quatre défaites consécutives, malgré un match serré avec peu d’occasions de chaque côté.  La première occasion arrivera du côté de l’AIK, au bout de vingt minutes de jeu avec Sharra, mais Lindahl était bien en place. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Carlsson de tenter sa chance pour Kristianstads et d’inscrire le premier but de la partie (0-1, 22e minute). En seconde période, Lundh remplace Thorin du côté de l’AIK. La joueuse va créer du danger, mais cela ne sera pas efficace. En effet, Kristianstads réussit à creuser l’écart avec Liljegärd qui inscrit le second but de la partie (0-2, 63e minute). Kristianstads peut donc se satisfaire de ce résultat et des 3 points pris sur la pelouse de l’AIK après la défaite face à Piteå lors de la troisième journée.

Piteå – Eskilstuna (1-1, Ordega – Enganamouit)

Au début, personne ne pensait qu’Eskilstuna allait démarrer le championnat de cette façon. Avec ce match nul concédé sur le terrain de Piteå, Eskilstuna est toujours invaincu et est aujourd’hui premier de la Damallsvenskan. Le promu, avait même les moyens de remporter une quatrième victoire tant il a dominé avec le match avec 19 occasions contre seulement 5 pour Piteå. Mais le réalisme de l’équipe locale a su payer. C’est Eskilstuna qui ouvre le score avec la jeune internationale camerounaise, Enganamouit dans le temps additionnel de la première période (0-1, 45+1). La seconde mi-temps va débuter avec l’égalisation de Piteå par Ordega grâce une passe de Blomkvist (1-1, 51e minute). Après cette égalisation, Eskilstuna ne va cesser d’avoir des occasions, mais sans réussir à inscrire un second but. Bien qu’Eskilstuna ait concédé le match nul, la formation s’empare de la tête du championnat avec 10 points et un point d’avance sur Resengård. Mais l’équipe qui joue la première fois parmi l’élite, va-t-elle pouvoir continuer sur ce rythme et de surprendre ?

Umeå – Göteborg (0-0)

Göteborg à laisser passer une belle occasion de prendre la tête du championnat en concédant le match nul. Mais l’équipe de Stefan Rehn réalise tout de même un bon début de championnat en n’ayant toujours aucune défaite au compteur. Si la première période fut assez équilibrée, dans la globalité du match, c’est Göteborg qui se sera montré le plus dangereux. Mais la défense de Piteå a bien tenu face à l’attaque adverse. Même si en seconde période, Göteborg mit beaucoup plus de pressions en mettant de la vitesse avec Melis et avec des occasions de Martens, cela n’a pas suffi à tromper Reuterwall. Les deux équipes se voient donc dans l’obligation de partager les points et se retrouvent à égalité avec 8 points. Göteborg reste troisième avec une différence de +7 buts et Piteå et quatrième avec une différence de +2 buts. A noté qu’Umeå n’a toujours pas pris le moindre but depuis le début du championnat.

Linköpings – Rosengård (2-0, Nordin, Blackstenius)

Sans aucun doute, le match de cette quatrième journée. Linköpings présenté comme un candidat pour venir titiller Rosengård dans la course au titre, a bien tenu son rôle en remportant cette confrontation. Pourtant c’est Rosengård qui a dominé la partie et Linköpings comptait plusieurs blessées dans ses rangs, avec notamment Rohlin ou Sällström. Mais Linköpings savait à quoi s’attendre face à cette équipe de Rosengård et n’a rien lâché en se montrant bien organisé et en livrant une bonne prestation. Linköpings ouvre le score en début de seconde mi-temps. Sur un corner tiré par Slegers, de la tête, Nordin trompe Helgadottir (1-0, 47e minute). Le second but arrive quelques minutes plus tard, sur une passe de Rolfö, Blackstenius réussi à faire le break pour Linköpings (2-0, 57e minute). Linköping signe donc une victoire importante, qui lui permet de rester à la hauteur de Piteå et Göteborg, mais aussi, en freinant Rosengård dans sa course à sa propre succession.

Örebro – Vittsjö (3-1, Talonen, Michael x2 - Adolfsson)

Sarah Michael, femme du match ? Sans doute, l’internationale nigériane, joueuse d’Örebro, est à l’origine des trois buts de son équipe. C’est l’équipe locale qui se procure les premières occasions du match dès les premières minutes avec un corner repris par Engström mais qui voit sa frappe passée à côté (2e minute). Quelques instants plus tard, Talonen ouvre le score pour Örebro grâce à une passe de Michael (1-0, 7e minute). Puis vingt minutes plus tard, la passeuse décisive se transforme en buteuse pour donner l’avantage à Örebro (2-0, 26e minute). En fin de première mi-temps, sur une de leurs rares occasions, les joueuses de Vittjsö parviennent à réduire la marque avec Adolfsson (2-1, 45+2). Mais cela ne sera pas suffisant pour permettre à l’équipe visiteuse de revenir à égalité. En effet, si les vingt premières minutes de la seconde période son équilibrées entre les deux formations, Vittjsö ne réussit pas à égaliser. Le troisième but d’Örebro et par la même occasion, le doublé de Michael intervient à la 72e minute. Michael et son équipe signent alors une deuxième victoire, ce qui permet à Örebro d’être sixième avec 6 points, derrière Linköpings, 7 points. Quant à Vittsjö, l’équipe ne confirme pas sa bonne performance de la semaine dernière et signe une troisième défaite.

La véritable surprise de cette journée est sans aucun doute l’incroyable première place du promu Eskilstuna, qui joue le vrai trouble-fête, en s’accaparant seul la tête du championnat. Lors de cette journée, on peut également noter la défaite de Rosengård face à un potentiel rival pour le titre. Jitex et l’AIK sont quant à eux, toujours derniers avec 0 point.

La prochaine journée aura lieu le 11 mai, avec l’affiche Eskilstuna – Göteborg. Les deux formations n’ont encore perdu aucun match, est-ce que Eskilstuna va pouvoir tenir face à Göteborg ? L’autre duel de cette cinquième journée sera sûrement Kristianstads – Rosengård. En cas de faux pas de la part Göteborg, Kristianstads pourrai revenir à sa hauteur. Mais si c’est Eskilstuna qui tombe face à Göteborg, Rosengård pourrai s’emparer de la première place. A moins que les équipes se neutralisent ?

 

Les chiffres de cette quatrième journée :

13 : Nombre de buts inscrits.

1431 : Nombre de spectateurs ayant assisté au match entre Piteå et Eskilstuna.

0 : Nombre de but inscrit par Jitex et l’AIK après quatre journées.

Classement complet :

1. Eskilstuna (10 pts ; +6)
2. Rosengård (9 pts ; +9)
3. Göteborg (8 pts ; +7)
4. Piteå (8 pts ; +2)
5. Linköpings (7 pts ; +5)
6. Örebro (6 pts ; +1)
7. Kristianstads (6 pts ; +1)
8. Umeå (5pts ; +1)
9. Tyresö (3 pts ; -1)
10. Vittsjö (3 pts ; -10)
11. Jitex (0 pt ; -8)
12. AIK (0 pt ; -13)

Les Buts de Tyresö face à Jitex