Juvisy - PSG : Les réactions d'après match

Ce samedi, le PSG a remporté le premier acte 6-0 contre Juvisy en demi-finale de la Coupe de France. Les deux équipes se retrouveront en championnat le 24 mai prochain pour une place pour l'Europe. Les deux défenseures parisiennes Sabrina Delannoy et Laure Boulleau ainsi que l'entraineur de Juvisy Pascal Gouzènes ont accepté de répondre à quelques questions pour VAVEL France.

Juvisy - PSG : Les réactions d'après match
Montage photo : Grégoire Quelain - Tous droits réservés

Les parisiennes ont donc largement remporté ce derby francilien et ont ainsi pris leur revanche sur Juvisy après la défaite concédée au stade Charléty en début de saison.

Sabrina Delannoy "On a joué avec le coeur"

C’est un magnifique résultat que vous avez obtenu en remportant ce match.

Sabrina Delannoy : On ne pouvait pas rêver mieux ! 6-0, on l’a fait et avec la manière. Je suis très fière de l’équipe ce soir! On a beaucoup travaillé, on était pour pas mal d’entre nous sur de la fatigue avec la répétition des matchs (ndlr : certaines joueuses sont notamment internationales françaises et ont joué mercredi).

On a joué avec notre cœur avant tout et après le reste s’est fait naturellement. On a dominé le match du début à la fin et je pense que c’est quand même mérité.

Pensais-tu qu’il y aurait pu avoir un tel résultat avant le match ?  

S.D. : Non, à vrai dire non ! En plus c’est vrai qu’elles nous avaient accrochées au match aller, on a perdu chez nous à Charléty donc ça on l’avait aussi un petit peu en travers de la gorge. Donc même si il nous manquait quelques éléments, il ne fallait pas trouver d’excuses et aujourd’hui l’équipe est au complet et on est encore dans les temps pour atteindre tous les objectifs fixés par le club donc on va prendre les matchs les uns après les autres.

Quel est ton regard sur la finale ?

S.D. : La finale elle aura une saveur particulière, ce sera notre finale, notre Coupe de France mais il reste encore quelques matchs en championnat !

Laure Boulleau : "On a gagné le premier round"

Quelle est ta première réaction après cette victoire ?

Laure Boulleau : Contente, je suis contente ! Parce qu’être qualifié pour la finale, c’est un super truc pour le club, c’est pas l’objectif premier mais on sait que c’est un beau bonus. On l’a fait avec la manière donc tant mieux, tant mieux pour l’équipe.

C’est aussi important pour le match de championnat dans deux semaines ?

L. B. : Oui, bien sûr ! On n’oublie pas que c’est la priorité ce match dans deux semaines, on sait que c’est le plus important des deux. Là, on a gagné le premier round et en tout cas on a montré aujourd’hui qu’on avait les qualités pour battre Juvisy.

Ca n’a pas été trop facile ?

L. B. : Je pense qu’une fois qu’on a marqué le premier but, on a enchainé sur le deuxième et ça a été compliqué pour elles (Juvisy, ndlr). On a fait ce qu’il fallait pour pas baisser mentalement aussi.

Pour conclure, l’objectif principal c’est d’abord l’Europe avant la Coupe de France, c’est bien ça ?

L. B. : Bien sûr ! Largement, il n’y a pas photo !

Pascal Gouzènes : "Le PSG a fait un gros match"

Une première réaction Pascal ?

Pascal Gouzènes : Ce qui est dommage, c’est qu’on était dans une bonne dynamique super intéressante.

La défaite parait logique lorsque que l’on voit le match

P.C. : Il faut reconnaître que le PSG a tout de suite cadrer le jeu, ils étaient là, présents, ils ont une grosse pression. On n’a pas su élever notre niveau.

On peut constater un nombre étonnamment élevé de pertes de balle juvisienne dans ce match.

P.C. : Je me disais que ce n’était pas possible. Il y a des matchs comme ça. On va le prendre et bien le regarder. On espère surtout qu’on ne va pas le reproduire.

Comment avez-vous réagit à la mi-temps (menés 2 à 0, ndlr) ?

P.C. : [Je me suis dit qu’il fallait qu’]on oublie la première mi-temps. Mais je ne vous dirais pas ce que je leur ai dit dans les vestiaires. Mais voilà, quand on prend ce troisième but (58ème minute par Horan, ndlr), c’est finit. Le PSG a fait un gros match, a rendu une belle copie.

Vous êtes désormais concentré sur la prochaine confrontation face au PSG?

P.C. : Il y a déjà un match dimanche prochain (Juvisy – Hénin-Beaumont, ndlr). On dit que les grandes équipes ne perdent jamais deux fois de suite donc on verra bien. Il faudra aussi bien regarder les erreurs commises pendant ce match.