Damallsvenskan, 5éme journée

Ce 11 mai, se déroulait la cinquième journée de Damallsvenskan. A l'affiche, le choc entre Kristianstads et Rosengård, mais aussi le duel des invaincus entre Eskilstuna et Göteborg.

Damallsvenskan, 5éme journée
© anders-h

Lors de cette cinquième journée, il n’y aura, finalement pas eu de surprise. Rosengård a rattrapé son faux pas de la journée précédente, AIK et Jitex continuent de perdre et Eskilstuna et Göteborg restent toujours invaincus en ne parvenant pas à se départager.

AIK – Umeå (0-2, Hurtig, Konradsson)

AIK, bon dernier avec toujours aucun but de marqué, a une nouvelle honoré sa place de douzième. Pourtant c’est bien le club de Stockholm qui se procure les premières occasions, notamment avec Sharro (4e minute) qui voit sa frappe aller sur le poteau ou avec Fredriksson (8e minute) qui quant à elle voit sa frappe repoussée par la gardienne. L’AIK va même jusqu’à dominer les vingt-cinq premières minutes de jeu. Mais ensuite, Umeå reprend le dessus et s’offre plusieurs occasions, et parvient à marquer quelques minutes avant la fin de la première mi-temps par Hurtig sur une passe de Konradsson (0-1, 42e minute). La seconde période est partagée avec des temps forts de chaque côté, mais globalement, c’est bien le club visiteur qui domine. Pourtant, Umeå va mettre du temps à inscrire son deuxième but. Passeuse en première période, Konradsson se transforme en buteuse et donne de l’air à Umeå en inscrivant le second but de son équipe (0-2, 83e minute). AIK concède alors une cinquième défaite d’affilé en ayant toujours marqué aucun but. La saison s’annonce de plus en plus difficile pour l’AIK.

Vittjsö – Linköpings (1-2, Ross – Rolfö, Slegers)

Vittjsö qui a qu’une victoire à son compteur, mais qui est aussi la plus mauvaise défense du championnat (15 buts encaissés pour seulement 5 de marqué), se devait de remporter ce match pour se donner une bouffée d’air par rapport à la zone relégable. Mais Linköpings n’est pas un adversaire facile. Cela se confirme dès les premiers instants de jeu. En effet, Linköpings ouvre le score rapidement par Rolfö (0-1, 1er minute). Après ce premier but, Vittjsö ne compte pas se laisser faire et parvient à égaliser grâce à une de passe de Sjödahl pour Ross (1-1, 14e minute). Après ce but, Vittsjö maîtrise assez bien son match et se procure de nouvelles occasions, mais sans pour autant arriver à marquer un second but. La seconde période se montre être équilibrée de chaque côté. C’est sur penalty que Slegers réussit à inscrire le second but de Linköpings (1-2, 59e minute). Cela ne va pas pour autant décourager Vittjsö qui se procure plusieurs occasions de but, notamment avec Ross (78e et 80e minute), mais sans parvenir à revenir au score. Linköpings signe alors une troisième victoire qui lui permet de rester à la hauteur de Piteå avec un point de retard. Vittjsö reste toujours la plus mauvaise défense avec à présent 18 buts encaissés.

Piteå – Jitex (3-1, Blomkvist, Johansson x2 – Erlandsson)

Piteå, quatrième au classement, toujours invaincu après quatre journée et Jitex, avant-dernier de Damallsvenskan, aucun but de marqué. Piteå se devait de remporter cette rencontre pour maintenir la pression sur les trois premiers, mais aussi pour ne pas perdre le rythme imposé par Eskilstuna et Rosengård. La première mi-temps sera largement dominée par Piteå. Le club local va d’ailleurs mettre seulement dix minutes pour ouvrir le score par Blomkvist sur une passe de Pedersen (1-0, 10e minute). Il faut ensuite attendre neuf minutes pour voir le deuxième but de Piteå, cette fois, c’est Johansson qui marque (2-0, 19e minute). Après ce second but, Piteå ne relâche pas la pression et continuer de se créer des occasions, mais le score restera de 2-0 à la mi-temps. La seconde période commence avec de bonnes occasions de chaque côté. Erlandsson va réussir à donner un peu d’espoir à Jitex va en réussissant à réduire la marque (2-1, 68e minute), mais cela sera de courte durée. En effet, quelques minutes plus tard, Johansson inscrit un doublé (3-1, 72e minute). Jitex ne parviendra pas à revenir et subi une cinquième défaite de rang. Piteå réalise une bonne opération en remportant les 3 points qui lui permet de passer devant Göteborg et de prendre la troisième place.

Kristianstads – Rosengård (1-2, Rasmussen – Miitag, Sjögran)

Rosengård qui a vécu sa première défaite lors de la précédente journée, pour ne pas prendre le risque de se faire distancer par Eskilstuna était dans l’obligation de remporter ce match. Mais Kristianstads qui n’a que 6 points, comptait également remporter ce match.   En ouvrant le score dès les premières minutes de jeu par Mittag (0-1, 9e minute), Rosengård prit rapidement un avantage sur son adversaire du jour. Avec ce but encaissé, Kristianstads, a du mal à gérer et se procure très peu d’occasion. Seulement quatre pendant toute la durée du match. Mais malgré ses quatre occasions, Kristianstads arrive à en mettre au fond des filets. Pour cela il faut attendre la toute fin de match avec Rasmussen qui réussit égaliser pour Kristianstads (1-1, 89e minute). Mais temps que le coup de sifflet final n’est pas sifflé, le match continu et Rosengård parvient à reprendre l’avantage par l’expérimentée Sjögran grâce une passe de Mittag (1-2, 90e minute).Rosengård réussi donc un très bon coup en évitant le point du match nul, puisque les 3 points permettent au club de reprendre la première la place avec 12 points.

Tyresö – Örebro (3-0, Seger, Sembrant, Edlund)

Tyresö compte un match en retard, mais en remportant son premier match la semaine derrière, le club de Seger a pu se donner un peu d’air par rapport à la zone de relégation. Apparemment, cette victoire à fait du bien à Tyresö, puisque le club a réussi s’imposer une nouvelle fois. La première période a été, dans l’ensemble dominé par Tyresö. Cela s’est traduit par les deux buts inscrits par le club local. C’est d’abord la capitaine, Seger qui ouvre la marque sur une passe de Klingenberg (1-0, 26e minute). Puis, Sembrant va doubler la mise pour Tyreso, grâce cette fois-ci à une passe d’Hansen (2-0, 36e minute). La seconde période sera un peu plus équilibrée et Örebro va parvenir à se procurer un grands nombre d’occasions de but, sans parvenir pour autant à tromper Söberg. Pour voir le troisième et dernier but de la partie, il faut attendre la toute fin de match et le temps additionnel. C’est en effet Edlund qui va corser l’addition en inscrivant le but du 3-0 (90+4 minute). Tyresö commence donc enfin à montrer sa présence dans ce championnat. Jusqu’à quand cela va-t-il durer, en sachant que certaines joueuses majeures du club (Marta, Seger, Press) vont devoir quitter Tyresö bien avant la fin de la saison ?

Eskilstuna – Göteborg (1-1, Persson - Lindén)

Dans ce match des invaincus, bien qu’il n’y ait pas eu défaite d’un côté comme de l’autre, c’est tout de même Göteborg le grand perdant de la soirée. En effet, Göteborg, troisième avant la cinquième journée, tombe à la cinquième place suite à ce match nul. Le match a mis du temps à démarrer, le ballon n’allant que d’un bout de terrain à l’autre sans de réelles occasions. Il faut patienter une vingtaines de minutes pour voir le match prendre une autre tournure. En effet, sur un bon service de Chapman, Persson parvient à tromper Geurts et ouvre le score pour Eskilstuna (1-0, 23e minute). Pendant la seconde période, Eskilstuna tente de mettre plus de pression sur leur adversaire. Cela ne va empêcher Göteborg de marquer, puisque Lindén inscrit le but égalisateur (1-1, 65e minute). Avec ce point du match nul, Eskilstuna perd donc sa place de leader. Le club promu reste tout de même à 1 point de Rosengård et joue toujours les troubles fêtes par la surprise que le club crée en étant toujours invaincu.

C’est donc Rosengård qui réalise la bonne opération de cette cinquième journée en récupérant la première place du classement, laissé provisoirement à Eskistuna. Tyresö respire de mieux en mieux en enchaînant une seconde victoire, synonyme de septième de place avec sa victoire 3-0 face Örebro. Par contre, Kristianstads et Örebro devraient commencer à s’inquiéter avec trois défaites au compteur. Le duel des invaincus entre Eskilstuna et Göteborg n’a donné ni gagnant ni perdant, si ce n’est que Göteborg a perdu deux places au classement avec ce match nul.

La prochaine journée qui se déroulera du 14 au 21 mai, aura pour principal affiche Göteborg – Tyresö. Si Göteborg veut continuer de mettre la pression sur Rosengård, il ne faudra absolument pas se contenter d’un match nul. Il y aura également Rosengård – Eskilstuna, ce match aura comme enjeu la première place. Puis, si cette semaine il y a le duel des invaincus, lors de la sixième journée, il y aura le duel vaincus entre Jitex et AIK. Les deux clubs n’ont toujours pas inscrit de point et si Jitex est parvenu à trouver les filets une fois, ce n’est pas le cas de l’AIK qui n’a pas inscrit encore le moindre but.

Les chiffres de cinquième journée :

4225 : Nombre total de spectateurs ayant assisté aux matches.

19 : Nombre de but inscrits.

17 : Nombre de but encaissé par Vittjsö après cinq journées.

Classement complet :

1. Rosengård (12 pts ; +10)
2. Eskilstuna (11 pts ; +6)
3. Piteå (11 pts ; +4)
4. Linköpings (10 pts ; +6)
5. Göteborg (9 pts ; +7)
6. Umeå (8pts ; +3)
7. Tyresö (6 pts ; +2)
8. Kristianstads (6 pts ; 0)
9. Örebro (6 pts ; -2)
10. Vittsjö (3 pts ; -11)
11. Jitex (0 pt ; -10)
12. AIK (0 pt ; -15)