Clap de fin pour Tyresö, le club ne disputera plus la Damallsvenskan

Le club de Tyresö qui subissait des problèmes financiers, a aujourd’hui annoncé qu’il se retirait de la Damallsvenskan.

Clap de fin pour Tyresö, le club ne disputera plus la Damallsvenskan
Sverigesradio

En effet, suite aux soucis financiers, plusieurs cadres de l’effectif de Tyresö ont déjà quitté le navire depuis plusieurs jours, notamment Marta, Boquete ou Seger qui vient de s’engager avec le PSG. Le club ne disputera donc plus la Damallsvenskan. 

Le début de l’histoire remonte en 2005. Hans Lögfren, directeur sportif de Tyresö se donne pour objectif de faire de Tyresö un des meilleurs clubs du monde. A l’époque, Tyresö se trouve en deuxième division et va même connaitre la troisième division (ce qui représente pour nous, le niveau régional). C’est seulement en 2010 que Tyresö retrouve alors la Damallsvenskan, dix après l’avoir quitté. Après avoir terminé les saisons 2010 et 2011 à la quatrième place, Tyresö commence un recrutement très lourd avec notamment Dahlkvist, Sembrant, Marta, Appelqvist ou encore Seger. Ce recrutement sera payant, puisqu’il va permettre de remporter le championnat en 2012. Un des objectifs d’Hans Lögfren est par conséquent atteint. Par la suite, Lögfren va s’aider d’un réseau d’entreprises locales pour financer son club, car les sponsors ne sont pas suffisants pour combler les dépenses effectuées. Tyresö va même participer à une campagne en faveur de l’ONU. Le club travail donc son image, et tout va bien. Mais le bonheur est de courte durée. En effet, Lögfren se fait prendre avec une prostituée, ce qui est puni par la loi en Suède. Lögfren va donc est être puni par la loi avec une amende, et va devoir quitter ses fonctions. A partir de là, Tyresö commence une lente descente en enfer.

En 2013, commence une année de véritables excès. Le club recrute des joueuses hors de prix. On voit alors Press, Klingenberg, Hensen pour ne citer qu’elles, débarquer dans le club de Tyresö. L’équipe est alors entièrement professionnelle et les sponsors sont loin d’être suffisants pour payer les salaires de Marta, Seger ou Boquete.

Cette année-là, Tyresö perd son titre, mais se qualifie tout de même pour la Ligue des Champions, en finissant deuxième. Mais Tyresö se voit couvert de dettes qui ne cessent d’augmenter, et, est donc en difficultés financières.

L’Etat va alors s’en mêler et aider le club de Tyresö en payant certains salaires. Cela est dans le but de laisser le temps à Tyresö de se reconstruire financièrement. Pour se reconstruire, Tyresö a jusqu’en 2014. Mais voilà, nous sommes en 2014, et Tyresö n’a pas réussi à se reconstruire financièrement.

Tyresö aura disputé sa dernière journée de Damallsvenskan, le 4 juin, contre Linköpings, perdu 3-0. Tyresö se retrouve avec un effectif très réduit. Le club est alors obligé de faire monter de jeunes joueuses pour atteindre un effectif de quinze joueuses.

Tyresö, ainsi que la SvFF (fédération suédoise de football) ont donc décidé que le club ne finirait pas la saison 2014. Le club n’ayant plus assez de joueuses et ne pouvant pas se permettre de faire jouer des U19.

Les joueuses étant encore sous contrat avec Tyresö pourront donc négocier avec d’autres clubs avec effet immédiat. De plus, cette année, seul un club sera relégable. 

Crédit photo : Sverigesradio.se