Coupe du monde féminine U20: Le résumé de la deuxième journée des Groupes A et B

Hier soit avaient lieu les deuxièmes matchs des équipes des poules A et B.  Du scénario improbable de Chine-Allemagne aux victoires Nord-Américaines, retour complet sur cette deuxième journée.

Coupe du monde féminine U20: Le résumé de la deuxième journée des Groupes A et B
Les USA peuvent se congratuler ! Tout reste possible grâce a leur victoire.

VAVEL France revient pour vous sur les quatre rencontres de la veille, matchs qui comptent pour la deuxième journée des phases de poule.

Les USA s'imposent sur un score minimal

La première période tourne plutôt à l'avantage des Brésiliennes. La Selecao est mieux rentrée dans cette rencontre et se procure de très bonnes occasions notamment Carol au quart d'heure de jeu qui voit finalement Gibbsons dégager le ballon sur sa ligne de but. Malgré leurs occasions les Sud-Américaines ne réussissent pas à trouver le chemin des filets et font en faire les frais en seconde période.

En effet les Nord-Américaines se réveillent grâce notamment à Purce et Lavelle mais la gardienne brésilienne est vigilante. C'est finalement à la 82eme que la parisienne Lindsay Horan fait parler sa précision pour délivrer les Etats-Unis et permettre à sa nation d'accrocher son premier succès.

Les Etats-Unis sont une très bonne équipe, meilleure que la nôtre

 Dorival Bueno, sélectionneur du Brésil

Pour se qualifier les USA doivent obtenir un match nul ou une victoire face à la redoutable sélection chinoise ce qui ne s'annonce pas chose facile pour les Championnes du Monde en titre.

Le Canada reste en course

Le Canada, pays hôte de la compétition, et la Finlande avaient tous deux perdu leur premier match. Leur confrontation était l'occasion de renouer avec la victoire et de préserver ses chances de qualifications. La rencontre a finalement tournée à l'avantage des Canadiennes.

C'est pourtant les Finlandaises qui trouvent le chemin des filets les premières. Dès la troisième minute de jeu, Juliette Kemppi conclut la belle occasion de son équipe en reprenant le ballon après avoir heurté la transversale suite à une tête de Heroum. Sheridan permet à son équipe de ne pas encaisser de nouveau but pendant que l'attaque Canadienne se créé de bonnes occasions à l'instar de la barre de Fleming. C'est finalement les Finlandaises qui vont réussir à inscrire un deuxième but en première période dans ce match plein d'intensité. Kemppi s'offre un doublé en profitant d'un mauvais dégagement de la part de Yekka. 

2-0 à la pause, le public se dit une nouvelle fois que les Canadiennes sont en très mauvaise posture et pourrait malgré leurs occasions concéder une deuxième défaite. Dans les vestiaires le sélectionneur remotive ses joueurs et change de tactique en effectuant un double changement avec les entrées de Beckie et Sanderson.

Un coaching qui s'avère payant puisque la première réduit l'écart de la tête dès la 48eme minute avant que la deuxième ne ramène le Canada au score deux minutes plus tard sur une passe de la numéro 9 Nichelle Prince. Les Canadiennes arrivent même à décrocher leur premier succès à la 80eme minute. Prince est une nouvelle fois décisive puisqu'elle va frapper puissamment à quelques mètres seulement de la cage de Vera Varis et va ainsi inscrire le troisième but canadien, le cinquième de la partie. Le score en reste là et le Canada s'impose donc 3-2.

J'avais prévenu mes joueuses à la mi-temps que les 10 minutes qui nous attendaient seraient les plus difficiles de notre carrière

 

Marianne Miettinen, sélectionneuse de la Finlande

 

Actuellement deuxième de leur groupe avec 3 points, le Canada essayera de décrocher sa qualification face à la Corée du Nord qui comptabilise actuellement 6 points.

Allemagne - Chine : 10 buts mais pas de vainqueur

Vous vouliez voir des buts dans cette Coupe du Monde, il ne fallait pas rater cette rencontre entre l'Allemagne et la Chine qui s'est terminée sur un score de 5 buts partout.

Pauline Bremer reprend le bon centre de Felicitas Rauch et donne ainsi l'avantage à la Nationalmannschaft dès la dixième minute. Un avantage qu'elles conservent pendant trente minute avant que Zhu Beiyan ne reprenne le ballon sur une frappe sur la transversale de Tan Ruyin comme l'a fait Kemppi face au Canada. C'est dans le temps additionnel de la première période que les Allemandes parviennent à reprendre l'avantage grâce à Sara Däbritz. 2-1 pour l'Allemagne à la pause.

Au retour des vestiaires le match s'accélère à nouveau et pour preuve trois buts inscrits en moins de 5 minutes d'intervalle. Tang Jalli y va de son but à la 48ème minute avant la réponse de Panfil trois minutes plus tard. Il ne faut alors attendre qu'une seule minute pour voir Lei Jiahui et la Chine revenir au score.

La Chine va ensuite mener au score grâce au pénalty transformer de Zhu Beiyan à la 62eme minute avant que les deux équipes soit de nouveau à égalité six minutes plus tard grâce à Däbritz qui marque... elle aussi sur pénalty (!). 4-4 et il reste alors une vingtaine de minute à jouer au Commonwealth Stadium d'Elmonton.

C'est Panfil qui vient inscrire un doublé (et devient ainsi meilleure buteuse de la compétition) à la 71eme minute, qui redonne l'avantage à la Nationalmannschaft avant que Zhang Chen ne permette finalement aux Chinoises de revenir au score à la 82eme.

Un match fou au scénario improbable qui se termine sur un score de 5-5 permettant à l'Allemagne de rester en tête du groupe tandis que la Chine est dépassée par les USA.

En football féminin, les Etats-Unis et l'Allemagne sont les meilleurs, et nous pouvons apprendre d'eux.

 

Wang Jun, sélectionneur de la RP Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Corée du Nord confirme face au Ghana

Sur les quatre rencontres, c'est la seule rencontre qui se conclue par un score large. Le Ghana n'a rien pu faire face aux redoutable Nord-coréennes. Dès la sixième minute, Ri Un Sim reprend le centre de Song Kyong Hui pour donner l'avantage aux siennes. Les Black Princesses sont mises en difficultés à de nombreuses reprises dans cette première période mais l'écart restera finalement de 1 but.

Le Ghana revient avec plus d'envie mais cela ne suffira pas puisque c'est  Ri Un Sim qui va inscrire le deuxième but de la partie en faveur de la Corée du Nord. La joueuse s'offre donc un doublé à la 78eme minute et permet de distancer les Ghanéennes. Au bout du temps réglementaire, Jon So Yon transforme un pénalty pour la victoire finale de la Corée du Nord sur le score de 3 buts à 0.

Notre but était d’avoir six points avant le dernier match du groupe pour avoir notre destin en main

Hwang Yong Bong, sélectionneur de la RDP Corée

Malgré leur envie en seconde période, les Black Princess ont manqué de précision et de réalisme et sont reléguées à la troisième place de leur groupe derrière le Canada.

 

Les joueuses de leur match

Rose Lavelle (USA) est élue joueuse du match Etats-Unis - Brésil, remportée 1-0 par les siennes.

Nichelle Prince (Canada) buteuse et passeuse décisive est logiquement désignée joueuse du match face à la Finlande.

Elle n'a pas marqué le moindre but dans le match Allemagne-Chine malgré le score impressionnant mais Tan Ruyin (Chine) est élue Joueuse du match pour son activité pour l'équipe.

Ri Un Sim (Corée du Nord) s'est offert un doublé dans la rencontre face au Ghana et est ainsi récompensée du titre de Joueuse du match.

Près de 40 000 spectateurs étaient présents en tribune hier pour assister aux 4 confrontations.

+Suivez la Coupe du Monde en direct : classements, statistiques tout en un seul et même article

Crédit Photos - ©Getty Images