Coupe du Monde féminine U20: La France et le Nigeria qualifiés pour les demi-finales

VAVEL France revient pour vous sur les deux rencontres du soir. Alors que le Nigeria à se défaire des Kiwis, la France est elle aussi qualifiée pour les demis après sa victoire face à la Corée du Sud.

France
0 0
Corée du Sud

VAVEL France revient en détails sur les deux derniers quarts-de-finale de cette 7eme Coupe du Monde U20 féminine et notamment sur le match des Bleuettes.

France - Corée du Sud : Une histoire de tirs aux buts

A l'instar du match entre les USA et la Corée du Nord, le match s'est joué aux tirs aux buts. La France a en effet dû batailler jusqu'à la séance de pénalty pour se défaire de la Corée du Sud.

La France participait à son premier quart depuis le Mondial 2008 et souhaitait pouvoir se qualifier pour la suite de la compétition. Dès l'entame du match les Bleuettes se procurent de bonnes occasions à l'instar d'Ouleymata dès la première minute de jeu ou de Claire Lavogez aussi bien dans le jeu que sur coup de pied arrêté. La première période est donc clairement à l'avantage des Bleuettes mais ces dernières ne parviennent pas à trouver la faille face à la bonne défense et à la gardienne adverse Min Yukyeong. La France fait elle aussi preuve de rigueur et ne concède aucun tir.

Au retour des vestiaires, l'arbitre mexicaine de la rencontre Quetzalli Alvarado accorde un pénalty aux Sud-coréennes suite à une faute de Marine Dafeur. Tandis que les Asiatiques n'ont tentées aucune frappe pendant la première mi-temps, elles ont là l'occasion de prendre l'avantage.

Mais Solène Durand en a décidé autrement. La gardienne de l'équipe de France s'élance sur sa droite et vient stopper le tir de Lee Sodam puis se jette dans les pieds de  Namgung Yeji pour empêcher cette dernière de pousser le cuir au fond. Une double intervention décisive de la part de la gardienne tricolore.

Bien que les Bleuettes aient la possession du ballon, l'enjeu est tel que les deux équipe optent pour une stratégie défensive et finalement aucune des deux équipes ne trouvent le chemin des filets au cours des 90 minutes.

Lors de la prolongation, Faustine Robert vient pousser le ballon au fond des filets suite à une magnifique passe en profondeur de Claire Lavogez mais l'attaquante de l'équipe de France est signalée, à tort, en position de hors-jeu.

Une action décisive qui aurait récompensé les Bleuettes, qui en tout ont tirées 18 fois au buts (9 tirs cadrés) quand la Corée du Sud n'a tenté sa chance qu'à deux reprises (dont 1 cadre). La partie se finie donc aux tirs aux buts.

La séance de tirs aux buts

Jang Selgi est la première a tenter de transformer son pénalty mais la Sud-coréenne rate complètement sa frappe qui passe très au-dessus de la cage de Solène Durand. La milieue de terrain, Sandie Toletti, est la première à s'élancer pour l'équipe de France et ne rate pas sa chance de donner l'avantage aux siennes. 1-0 pour les Bleuettes.

Oh Yeonhee lui répond est remet les deux équipes à égalité. De son côté Marine Dafeur voit malheureusement sa frappe repoussée par la barre transversale. 1-1 après deux tirs de chaque côté.

Kim Hyeyong, qui avait raté son pénalty pendant le match, le réussi cette fois ci tout comme la capitaine des Bleuettes, Griedge Mbock Bathy. Les deux équipes sont encore à égalité, deux partout.

A l'instar de la tentative de Jang Selgi, Namgung Yeji tir largement au-dessus et permet à la latérale Eve Perisset de redonner l'avantage aux Bleuettes. La Lyonnaise ne tremble pas et permet aux Bleuettes d'entrevoir les demi-finales. 3-2 pour la France alors qu'il reste une tentative de chaque côté.

Lee Subin transforme son pénalty et redonne de l'espoir aux Sud-coréennes avant que s'élance Claire Lavogez. La buteuse et l'une des meilleure joueuse française du Mondial ne tremble pas et qualifie les Bleuettes alors que la gardienne a été prise à contre-pied.

Grâce à cette victoire aux tirs aux buts 4-3, la France obtient son ticket pour les demi-finales de la Coupe du Monde féminine.

Les Bleuettes devront faire preuve de plus de réalisme face à la Nationalmannschaft mais la France peut compter sur son mental pour l'aider dans ce match qui aura une allure de finale.


Gilles Eyquem, sélectionneur de la France

Nous avons gagné et c'est toujours la chose la plus importante dans ce genre de match. Nous avons joué comme nous l'avions prévu


Le onze de départ ©Getty Images

Le Nigeria s'impose facilement face à la Nouvelle-Zélande

Le Nigeria aura su faire preuve d'un réalisme total pour finalement s'imposer 4 buts à 1 face à la Nouvelle-Zélande.

Dès la première minute de jeu, Asisat Oshoala vient reprendre de la tête un très bon centre venant de la droite d'Ugo Njogu et donne l'avantage au Nigeria.

Alors qu'elle vient de marquer le deuxième but le plus rapide du Mondial, elle ne compte pas s'arrêter là et il lui faut alors moins de quinze minutes dans cette rencontre pour s'offrir un doublé. Oshoala accélère sur le côté gauche et dépose Megan Lee avant de tromper astucieusement Lily Alfred.

Elle fait ainsi le break et donne donc deux buts d'avance aux siennes. En moins d'un quart d'heure les Nigérianes ont déjà une place presque assurée en demi-finale.

Les Africaines conservent alors le ballon pendant le reste de la première période et rentrent donc aux vestiaires avec cette marge assez confortable face à des Néo-Zélandaises dépassées.

En seconde période, les Kiwis tentent de revenir au score notamment avec l'entrée en jeu de Tayla OBrien mais les Nigérianes sont bien concentrées et solides en défense. La troisième but de la rencontre est finalement pour les Africaines. Uchechi Sunday entre en jeu à la 83eme minute et une minute plus tard, la joueuse se joue de la défense néo-zélandaise et dépasse Daisy Cleverley sur un ballon venant de la gauche avant d'envoyer une lourde frappe sous la barre.

3-0 pour les Nigérianes à 6 minutes de la fin du temps réglementaire, c'est le but qu'il leur fallait pour s'assurer une fin de match plus tranquille. 

Pourtant les Kiwis n'ont pas dit leur derniers mots et accélère une nouvelle fois à la 89eme minute. Emma Rolston sauve l'honneur des Néo-Zélandaises en devançant Gladys Abasi ainsi que la gardienne Sandra Chiichii.

Une minute plus tard, Sunday s'offre un doublé en réalisant sensiblement le même but que le deuxième inscrit par Oshoala.

Le match se termine donc sur une victoire 4 buts à 1 des Nigérianes qui montrent une nouvelle fois que la meilleure nation d'Afrique brille également au niveau Mondial.


Peter Dedevbo, sélectionneur du Nigeria

Je n’avais pas peur avant le match. Je savais que cette équipe avait les qualités pour passer ce cap. (...) Je suis très satisfait de ce que nous avons accompli


La célébration nigériane en cercle après la victoire ©Getty Images

La France retrouvera donc l'Allemagne en demi-finale tandis que le Nigeria affrontera la Corée du Nord. 

Les joueuses de leur match
France - Corée du NordClaire Lavogez a été élue Joueuse du match pour la troisième fois depuis le début de la compétition. 
Nigeria - Nouvelle-Zélande : Asisat Oshoala, double buteuse dans le premier quart d'heure, a été désignée Joueuse du match 
Oshoala, Joueuse du match ©Getty Images
Claire Lavogez, trois fois joueuse du match ©Getty Images

Près de 8500 spectateurs étaient présents en tribune pour suivre ces deux rencontres.

+ Le résumé des deux autres quarts

+ Suivez la Coupe du Monde en direct : classements, statistiques, plus beaux buts tout en un seul et même article