Damallsvenskan, 14ème journée

Au programme de cette 14ème journée, des hat-trick, un leader toujours leader et un classement qui reste inchangé.

Damallsvenskan, 14ème journée
Damallsvenskan, 14ème journée

Lors de cette 14ème journée, on a pu voir Rosengård et Örebro qui confirme leur domination sur le championnat et Jitex qui a une nouvelle fois pris le large.

Umeå – Örebro (2-3, Hjohlman x2 – Engström, Talonen, Martinkova)

Sur ce match, Örebro s’est légèrement fait peur, mais consolide finalement sa deuxième place avec trois buts inscrits en première mi-temps. En effet, après plusieurs coups franc qui ne donnent rien, Engström marque d’un coup franc direct (0-1, 12ème minute). Il faut ensuite attendre trois minutes pour voir Örebro doubler la mise avec Talonen (0-2, 15ème minute). Avec ces deux buts coup sur coup, Örebro ne se relâche pas et continu d’attaquer. Mais sur sa deuxième occasion du match, Umeå réussit à réduire la marque avec Hjohlman (1-2, 31ème minute). Örebro ne met pas longtemps à réagir à cette réduction du score et, inscrit un troisième but grâce à Martinkova (1-3, 37ème minute). En seconde mi-temps, Örebro fait par d’un relâchement qui aurait pu lui coûter cher. En effet, lors de la seconde période, Örebro cesse quasiment d’attaquer et c’est Umeå qui mène le jeu. Umeå va d’ailleurs réussir une nouvelle fois à réduire la marque, toujours avec Hjohlman (2-3, 63ème minute). Umeå va continuer d’attaquer pour aller chercher le point du match nul, mais la défense d’Örebro tiens le coup. Örebro signe alors un nouveau succès qui lui permet de garder l’avantage sur Göteborg, sont poursuivant.

Piteå – Rosengård (2-4, Johansson, Markstedt – Mittag x3, Marta)

Rosengård ne pensait sûrement pas que Piteå, huitième, allait lui donner autant mal. Mais Rosengård qui n’a plus perdu en championnat depuis le 1er mai dernier, avec une défaite 2-0 face à Linköpings, ne voulait pas laisser cette victoire lui échappé. Pourtant tout avait bien commencé pour Piteå, qui sur sa première occasion ouvre la marque grâce à Johansson (1-0, 6ème minute). Rosengård ne se laisse pas surprendre par cette ouverture du score rapide. En effet, la meilleure buteuse du championnat, Anja Mittag, se charge de remettre les deux équipes à égalité quelques instants plus tard (1-1, 12ème minute). Après cette égalisation, Piteå continu de se créer des occasions et fait jeu égal avec leur adversaire du jour. Mais dans les dernières minutes de cette première période, la défense de Piteå craque devant l’attaque de Rosengård. Mittag inscrit un doublé grâce une passe de Marta (1-2, 43ème minute), puis c’est ensuite au tour de la Brésilienne de marquer suite à un bon service de Sjögran (1-3, 45ème minute). En seconde période, c’est Piteå qui se crée le plus grand nombre d’occasions. Et si l’équipe locale arrive à inscrire un second but suite à une frappe de Markstedt (2-3, 76ème minute), Piteå n’arrive pas à revenir à la hauteur de Rosengård. Rosengård va même marquer un quatrième but et Mittag inscrire un triplé (2-4, 85ème minute). Rosengård remporte alors son neuvième match consécutif en championnat et est incontestablement le leader de Damallsvenskan.

Jitex – Linköpings (0-8, Rolfö, Harder x3, Andersson, Minde, Arnth, csc)

Face au dernier du championnat, Linköpings a fait le plein de buts. Lors de ce match, Jitex n’a pas eu le temps d’exister et a subi pendant 90 minutes. Linköpings se procure très rapidement de nombreuses occasions et à 80% de possession de balle après cinq minutes de jeu, mais le premier arrive « seulement » après une demi-heure de jeu. En effet, c’est Rolfö qui ouvre le score suite à une passe de Minde (0-1, 29ème minute). Quelques minutes plus tard, d’un coup franc direct, Harder double la mise en faveur de Linköpings (0-2, 35ème minute). A la pause, la possession de balle est de 75-25% pour Linköpings et le score aurait pu être bien plus lourd sans le manque de précision de Linköpings. En seconde période, le manque de précision est corrigé. C’est d’abord Harder qui inscrit un doublé (0-3, 53ème minute) avant d’offrir le quatrième but de la partie à Andersson (0-4, 57ème minute). Dans la foulée, Jitex marque contre son camp (0-5, 58ème minute), à la suite d’un tir de Samuelsson. Il faut ensuite attendre le dernier quart d’heure de jeu pour voir les trois derniers buts s’enchainer. Minde, d’une frappe dans la surface de réparation marque le sixième but (0-6, 76ème minute), puis Harder s’offre un hat-trick (0-7, 79ème minute) et enfin, de la tête, Arnth inscrit le dernier but du match (0-8, 86ème minute). Avec cette lourde défaite, Jitex s’enfonce de plus en plus en bas du classement. Avec une différence de -40 buts, Jitex voit ses chances de se sauver de la zone relégable réduites.

AIK – Göteborg (0-3, Sjölund x3)

Annica Sjölund est sans aucun doute la joueuse de ce match. La Finlandaise a permis à son équipe de remporter une sixième victoire de rang. Pendant la première demi-heure de jeu, Göteborg a livré une performance assez pauvre sans parvenir à se procurer une occasion, tout comme l’AIK. Il faut attendre la 29ème minute et le premier des trois buts de Sjölund pour voir les deux équipes se réveiller. Après ce premier but, l’AIK commence à réagir sans vraiment parvenir à poser de réels problèmes à la défense de Göteborg. La seconde période est un peu plus mouvementée, notamment du côté de Göteborg. En effet, Göteborg perd arrive à mieux garder la possession du ballon. Ce qui permet à Martens et Fernström de tenter de doubler la mise, mais c’est finalement Sjölund qui inscrit le second but de la partie à l’heure de jeu (0-2, 60ème minute). Quelques minutes plus tard, Sjölund marque le troisième de Göteborg et inscrit par la même occasion un triplé (0-3, 67ème minute). En menant 3-0, Göteborg continu de pousser sans réussir à marquer de nouveau. Sjölund permet donc d’assurer la sixième victoire de rang de son équipe.

Kristianstads – Eskilstuna (1-1, Welin - DeCesare)

Au match aller, les deux équipes s’étaient quittées sur un score nul et vierge. Cette fois-ci, il y a des buts, mais une fois de plus, Kristianstads et Eskilstuna n’ont pas réussi à se départager. La première mi-temps semble assez équilibrée, avec des attaques de chaque côté. C’est l’équipe locale qui est la première à marquer suite à un but de Welin (1-0, 17ème minute). Mais Eskilstuna parvient à revenir au score avant la pause grâce à Decesare et une passe de Thunebro (1-1, 36ème minute). En seconde période, Kristianstads se procure plus d’occasions que leur adversaire du jour sans arriver à prendre l’avantage. Comme souvent, l’attaque de Kristianstads a du mal à faire la différence. En effet, en championnat, Kristianstads n’a jamais réussi à marquer plus de buts. Les deux équipes se partagent alors une nouvelle fois les points, ce qui ne fait pas forcément les affaires de l’une ou l’autre.

Le bilan de cette journée est que, les quatre premiers du championnat (Rosengård, Örebro, Göteborg et Linköpings) ont joué à l’extérieur et ont remporté leur match. La prochaine journée sera sûrement décisive pour ces quatre clubs, puisque Örebro et Rosengård vont se rencontrer pour le choc du haut de tableau, et Göteborg se déplacera à Linköpings pour essayer de conforter sa troisième place.

Chiffre de la journée :

: Nombre de hat-trick réalisés.

24 : Nombre de buts inscrit.

Classement complet :

Classement buteuses et passes décisives :

Crédits photos : Peter Skaugvold / Lennart Månsson / svenskfotboll.se

Crédit vidéo : DandalBs