En route vers la D1 : Montpellier [4/12]

Un jour, une équipe. Chaque jour sur VAVEL France, nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la prochaine saison de D1. Aujourd’hui présentation du Montpellier HSC.

En route vers la D1 : Montpellier [4/12]
© Grégoire Quelain

Aujourd’hui, c’est au tour de Montpellier d’être présenté. Montpellier est  souvent exposé comme un des quatuors de la D1 féminine, avec l’OL, le PSG et Juvisy, en terminant souvent dans le top 4 du classement.

La section féminine du Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) est le résultat du fusionnement entre Racing Club Paillade avec l’Entente Cressoise pour devenir le Montpellier Le Crès en 1990. C’est en 2001 que le club devient la section féminine du MHSC. Au pendant les années 2000, Montpellier remporte de nombreux succès : deux championnats de France (2004 et 2005), trois coupe de France (2006, 2007, 2009) et une place de demi-finaliste lors de la Ligue des champions en 2005-2006.

La saison passée, Montpellier à rencontrer un changement majeur, celui du changement d’entraineur. En effet, Sarah M’Barek, entraineur du MHSC depuis 2007, quitte le club pour rejoindre la Bretagne et Guingamp. C’est Jean-Louis Saez qui prend sa place à la tête de l’équipe Héraultaise.

Pour ce qui est de son parcours en championnat, Montpellier n’a pas forcément brillé. Le MHSC, souvent dernier du Top 4, a une nouvelle fois, fini quatrième de D1. Mais, également comme les années précédentes, Montpellier n’a pas réussi à battre les autres équipes de ce Top 4 (Lyon, Paris et Juvisy). Effectivement, lors de l’exercice 2013-2014, Montpellier enregistre six défaites face aux trois autres cadors.

La coupe de France n’a également pas souri aux Montpelliéraines. Si pendant la saison 2012-2013, Montpellier avait atteint la demi-finale face à l’OL, pour cette saison 2013-2014, le club Héraultais n’a pas franchi le quart de finale en s’inclinant lourdement 6-0 face à l’OL.

Montpellier n’a donc pas réussi à marquer de son empreinte le championnat ou la coupe de France. Cela sera peut-être différent pour cette nouvelle saison ?

 

Les objectifs du club seront sans doute de faire mieux que la saison précédente. Pour ce qui est du championnat, la conquête de la troisième place est possible. En ce qui concerne la coupe de France, le dépassement des quarts de finale l’est également. Montpellier a enregistré de nombreux départs, mais a renforcé son effectif en recrutant plusieurs internationales confirmées, ce qui pourrait être la force du club Héraultais cette saison.

Pour cette nouvelle saison, l’effectif Montpelliérain se voit évolué avec des départs, mais aussi des arrivées.

Les départs :

Au niveau des départs, on peut relever deux arrêts de carrière. Celui l’internationale Française, Hoda Lattaf (112 sélections) et de l’internationale Suédoise, Josefine Öqvist (78 sélections). Ensuite, en ce qui concerne les départs vers d’autres clubs, Montpellier, en enregistre pas moins de sept : Elodie Ramos (Nîmes), Zora Ayachi (Nîmes), Ludivine Diguelman (Nîme), Stépahanie De Reviere (Rodez), Charlotte Bilbault (Soyaux), Cynthia Viana (Soyaux) et Ophélie Meilleroux.

Les arrivées :

Pour pallier tous ces départs, Montpellier à recruter en renforçant toute les lignes. Au niveau du poste de gardien de but, Camille Pecharman, jeune gardienne de 15 ans en provenance de Muret. En défense, Montpellier a fait signer l’internationale Suédoise Linda Sambrant (Tyresö) et Anaïs Gasnier (18 ans – Le Mans). L’internationale Suédoise, Sofia Jakobsson (Cloppenburg) et l’internationale Camerounaise, Francine Zouga (Louves Minproff) ainsi que Manon Uffren (Monteux) renforce la ligne du milieu de terrain. Pour ce qui est de l’attaque, Montpellier à recruter l’expérimenté et internationale Française, Laetitia Tonazzi (Olympique Lyonnais) et Valérie Gauvin (Toulouse).

Ce recrutement est donc un mélange entre jeunesse (Pecharman, Gauvin, Gasnier, Uffren) et joueuses d’expérience (Tonazzi, Zouga, Sembrant, Jakobsson).

Effectif complet :

Gardiens : Solène Durand – Laetitia Philippe –Camille Pecharman

Défenseurs : Kelly Gadea – Marion Torrent – Genessee Daughetee – Jennifer Beattie – Linda Sembrant – Sakina Karchaoui – Manon Uffren –Anaïs Gasnier

Milieux : Francine Zouga – Rumi Utsugi – Sandie Toletti – Claire Lavogez – Sofia Jakobsson - Manon Uffren

Attaquants : Laëtitia Tonazzi – Marina Makanza – Meryll Wenger – Viviane Asseyi – Valérie Gauvin – Lindsey Thomas

Crédit photo : Tarlet Meyline