En route vers la D1 : Saint-Etienne [9/12]

Un jour, une équipe. Chaque jour sur VAVEL France, nous vous proposons un gros plan sur une équipe qui participera à la prochaine saison de D1. Aujourd’hui présentation de l’équipe de L’AS Saint-Etienne.

En route vers la D1 : Saint-Etienne [9/12]
© Gregoire Quelain

L’Association Sportive de Saint-Etienne est créé en 1977. En 1980, le club atteint la Division 1 mais descend en Division en 1982, pour ensuite descendre encore plus bas, dans les divisions régionales de Ligue Rhône-Alpes. Les Amazones vont devoir attendre 2004 pour refaire leur apparition  en Division 3, puis elles vont grimper rapidement les échelons pour retrouver la Division 1 en 2007 et atteindre une quatrième place historique la même année. Cette année, les Vertes participent à leur huitième saison consécutive parmi l’élite.

Une neuvième place qui évite de justesse un scénario catastrophe

D’habitude, l’ASSE  est une équipe qui joue le milieu de tableau en allant chercher la cinquième ou sixième place. L’exercice 2013-2014 est alors sans aucun doute, la plus mauvaise saison des Amazones depuis qu’elles ont retrouvé l’élite en 2007. Tout au long de la saison, l’AS Saint-Etienne a, en effet, flirté avec la descente en D2, et cela, jusqu’à la dernière journée du championnat. Lors de la phase aller du championnat, les Stéphanoises ont concédé huit défaites, dont  six consécutives. Elles n’ont pu empocher que 18 points sur 44 possibles. Autant dire que, à la moitié du championnat, l’ASSE était relégable est devait se ressaisir pour éviter la descente en D2. C’est ce que les Amazones ont fait, même si le scénario catastrophe n’est pas passée loin. Effectivement, l’ASSE a réussi à prendre 25 points sur la phase retour, soit 7 de plus que lors de la première partie du championnat. Mais, le maintien s’est joué jusqu’au bout, puisqu’à une journée de la fin, les Amazones étaient encore relégable (10ème).

L’ultime journée, ou l’exploit Stéphanois !

Cette dernière journée de la saison 2013-2014, les Stéphanoises vont sûrement s’en souvenir longtemps. Lors de cette 22ème journée, soit Saint-Etienne aller retrouver la D2, sept années après l’avoir quittée, ou soit c’était Hénin-Beaumont. Hénin-Beaumont qui jouait la dernière journée face à l’Olympique Lyonnais, a concédé une lourde défaite 7-0. Alors que Saint-Etienne a réussi à obtenir le nul (1-1) contre Montpellier. Un nul, synonyme d’exploit pour les Amazones qui ont tout donné pour l’obtenir. Ce nul salvateur, l’ASSE le doit à l’égalisation de Sarah Palacin à la 65ème minute, alors que les Montpelliéraines avaient ouvert le score par Marina Makanza à la 42ème minute.

La coupe de France

Comme le championnat, la coupe de France aura était une déception pour Saint-Etienne. Si lors de la saison 2012-2013 Olympique Lyonnais – AS Saint-Etienne était l’affiche de la finale, cette fois-ci c’était l’affiche des huitièmes de finale. Comme lors de la finale, c’est l’OL qui a remporté le match -3-0). Le parcours des Amazones s’est donc arrêté en huitième de finale.

Charlotte Lorgere et Lotta Schelin à la lutte pour le ballon lors de la coupe de France

 

Le championnat :

Saint-Etienne qui a réussi à se maintenir de justesse en 2013-2014, aura donc, sûrement comme objectifs d’éviter de se faire peur cette année et surtout de se ressaisir. L’ASSE qui avait pour habitude de terminer aux 5ème (2011 et 2012)  et 6ème (2010 et 2013) places, aura certainement à cœur de retrouver le milieu de tableau pour cette nouvelle saison.

La Coupe de France :

L'ASSE qui a gagné l’édition 2010-2011 de la coupe de France et qui a atteint la finale lors de l’édition 2012-2013, va certainement tout donné pour tenter d’aller le plus possible dans une compétition qui peut être à sa portée.

 

Saint-Etienne ne sait pas montré très actif lors du mercato estival, trois départs pour trois arrivées.

Les départs : Méline Gérard (gardienne) a rejoint l’Olympique Lyonnais, Aude Moreau (milieu de terrain) a en faveur de Juvisy et Alexandra Atamaniouk (attaquante) a rejoint Nancy.

Les arrivées : Marion Mancion (Juvisy), Julie Perrodin (Claix) et Alice Benoit (Soyaux).

L'effectif complet :

Gardiens : Marion Mancion – Julie Perrodin

Défenseurs : Merryl Cirri – Morgane Courteille – Julie Debever – Charlotte Lorgere – Teninsoun Sissoko – Amandine Soulard – Caroline Velay

Milieux : Caroline Audemar – Barbara Bouchet – Maeva Clemaron – Gwladys Debbache – Marie Duclos – Charlotte Gauvin – Candice Gherby – Rose Lavaud – Julie Morel – Alice Benoit

Attaquants : Marianne Brun – Audrey Chaumette – Nora Coton-Pelagie – Léonie Fleury – Sarah Palacin 

Crédits photos : Yoel Bardy / Tarlet Meyline