L’OL Féminin au rendez-vous

Les Lyonnaises, recevaient à Gerland, pour leur premier match de la saison L’En Avant de Guingamp. Avec une victoire 3-0 sur leur adversaire du jour, Les Lyonnaises ont réussi leur rentrée 2014-2015.

L’OL Féminin au rendez-vous
© Meyline Tarlet
Olympique Lyonnais
3 0
En Avant Guingamp
Olympique Lyonnais: Bouhaddi - Petit, Wendie Renard (cap.), Kumagai, Dickenmann - Henry, Bussaglia, Abily - Le Sommer - Schelin - Necib
En Avant Guingamp: Mainguy - La Villa, Mbock Bathy, Février (cap.), 21-Ellie Hamon - Hurault, Storti Dali, Le Dins, Douessin - Amani - Oparanozi
SCORE: 1-0, min 43, Schelin. 2-0, min 82, Schelin. 3-0, min 87, Hegerberg

Les Guingampaises se sont montrées solides, mais l’attaque Lyonnaise ainsi qu’une erreur de Mainguy, qui s’est pourtant montré dans un grand jour, ont eu raison des Bretonnes.

Les Lyonnaises font chauffer le moteur avant de démarre

En première période, notamment pendant le premier quart d’heure, les Fenottes ont eu du mal à se créer des occasions, voir même à franchir la ligne médiane. Les Guingampaises auront en effet réussi à faire jeu égal avec les Lyonnaises, pendant au moins les 40 premières minutes. Pendant les dix premières minutes, ce sont même les Bretonnes qui avaient l’avantage et parvenaient à se créer le plus d’occasions. Mais, la défense Lyonnaise résiste aux attaques des Guingampaises. Après un quart d’heure de jeu, les Fenottes parviennent, enfin, à réellement sortir de leur camp. Malgré que Le Sommer soit très active sur son côté, les attaques Lyonnaises ne se concrétisent pas et finissent souvent dans les gants de Mainguy.

Après une demi-heure de jeu, les Lyonnaises poussent de plus en plus et commencent à vraiment dominer la rencontre. La situation arrive alors à se débloquer. En effet, après une petite série de corner, les Lyonnaises réussissent à trouver la faille. Le corner qui est tiré par Necib est repris de la tête par Abily, puis ensuite Schelin, accompagne le cuir dans la cage de Mainguy (1-0, 43ème minute). Pendant les 45 premières minutes, les Lyonnaises auront tout de même peiné face à une bonne défense Guingampaise, composée, entre autres de la jeune et talentueuse Griedge MBock.

Une deuxième mi-temps dominée par des Lyonnaises maladroites

En seconde période, deux changements sont effectués par Gérard Prêcheur : Majri et la nouvelle recrue, Hegerberg, font leur entrée en jeu, tandis que, Petit et Bussaglia sortent. Dans cette seconde partie, l’OL continu sa domination. Les Lyonnaises semblent trouver leur rythme, mais, comme en première période, se montrent maladroites devant le but guingampais. Schelin rate notamment plusieurs duels avec Mainguy, qui se montre, elle, assez adroite devant l’attaque Lyonnaise.

Les Fenottes maintiennent donc leur pression sur la défense Bretonne sans parvenir à faire le break. Il faut attendre une erreur de Mainguy, en fin de rencontre, qui s’était pourtant montré jusqu’à là, irréprochable. En effet, suite à une frappe de Schelin Mainguy capte le ballon mais le relâche. La Suédoise, toujours présente dans la surface et en bonne opportuniste en profite pour s’emparer du cuir et le mettre au fond des filets (2-0, 83ème minute) Schelin inscrit alors un doublé et le break est fait. Puis quelques minutes plus tard, c’est Hegerberg inscrit son premier but officiel sous ses nouvelles couleurs sur un centre de Necib (3-0, 87ème minute). Guingamp qui avait réussi à tenir, craque alors dans les dix dernières minutes.

Malgré tout, les Guingampaises auront su montrer de bonnes choses, principalement en première période, où elles réussissent à ennuyer les octuples championnes de France, en se créant notamment les premières occasions de la rencontre.