Damallsvenskan, 16ème journée

Cette 16ème journée de Damallsvenskan est marquée par la défaite de Rosengård face à Linköpings. Rosengård n’avait plus perdu depuis le 1er mai dernier, c’était face à… Linköpings.

Damallsvenskan, 16ème journée
© svenskfotboll.se

La fin du championnat se rapproche et si jusqu’à présent le suspens se faisait rare en Damallsvenskan, aujourd’hui il est bien présent.  Si la première place semble acquise pour Rosengård, malgré la défaite face à Linköpings, le suspens se situe juste en dessous. Qui entre Göteborg, Linköpings et Örebro va accrocher la deuxième place, significative de qualification pour la prestigieuse Ligue des Champions ?

Göteborg – Umeå (5-0, Kollmats x2, Martens, Sjölund, Sjöberg)

Battu par Linköpings la semaine dernière, Göteborg s’est remis de la meilleure des façons de cette défaite face à Umeå.

Göteborg a une attaque efficace, cela, depuis le début du championnat, et remporte souvent ses matches sur de large score. D’ailleurs, Göteborg est la deuxième meilleure attaque du championnat avec 39 buts, derrière Rosengård (45 buts). Bien que les coéquipières de Sabrina Viguier aient remporté la rencontre 5-0, le premier but se fait attendre. Après des tentatives de Martens, Melis, Sjölund et Hegerberg, s’est finalement Kollmats, suite à un centre de Melis, qui trouve la faille pour battre Reuterwall et inscrire le premier but de la partie (1-0, 38ème minute).  Si lors de la première mi-temps, Göteborg s’est montré maladroit devant les buts, en seconde période, les joueuses se sont montrées plus adroites. En effet, Melis au service de ses coéquipières, a pu servir tour à tour, Martens (2-0, 63ème minute), Kollmats (3-0, 69ème minute) et Sjölund (76ème minutes). A dix minutes de la fin, Sjöberg alourdi une dernière fois le score en inscrivant le cinquième but (5-0, 80ème minute). Cette large victoire permet à Göteborg de se placer à la deuxième place, devant Linköpings et Örebro, bien que les trois clubs soient à égalité de point.

© montini.se

Vittsjö – Örebro (2-1, Andersson, Ross - Spetsmark)

Contrairement à Göteborg, Örebro ne s’est apparemment pas remis de sa défaite de la semaine dernière, face à Rosengård. Örebro qui avait l’occasion de rattraper Rosengård, a laisser échapper sa chance et s’est surtout fait doublé par Göteborg et Linköpings. Vittjsö réalise par contre une vraie performance. En effet, Vittjsö, n’avait encore jamais battu une équipe placée au-dessus au classement et n’avait également encore jamais enchainé deux victoires de rang. Mais, cette victoire n’a pas été facile à obtenir. En première mi-temps, il n’y a pas grand-chose à signaler et tout se passe en seconde période. Tout va même se passer en six minutes. En effet, Andersson ouvre le score pour Vittsjö à la 56ème minute (1-0) mais Örebro réagit assez vite en égalisant quelques instants plus tard par Spetsmark (1-1, 58ème minutes), puis, Ross permet de redonner l’avantage à l’équipe locale quatre minutes après (2-1, 62ème minute). Ensuite, Örebro va dominer tout le reste du match, sans parvenir à revenir au score.

Kristianstads – AIK (1-0, Odinsdottir)

Kristianstads reprend son habitude, c’est-à-dire de gagner par une courte victoire. Le match s’est montré assez équilibré, avec de deux défenses solides de chaque côté. Mais Kristianstads et Odinsdottir trouvent la faille de la défense adverse dix minutes avant la pause (1-0, 35ème minute). Ensuite, aucune des deux équipes ne réussissent à retrouver le chemin des filets. Kristianstads qui se situe au milieu du classement, créé avec cette victoire, un véritable écart avec le bas de tableau.

Eskilstuna – Piteå (3-2, Thunebro x2, Arodin – Johansson, Blomkvist)

Eskilstuna est vraiment la révélation de cette année. Le club qui participe pour la première fois de son histoire à l’élite, se situe à la cinquième place et enchaine une 6ème victoire avec seulement deux défaites à son compteur. Pourtant, c’est Piteå qui ouvre la marque dès la 2ème minute de jeu avec Johansson (0-1). Mais Eskisltuna reprend rapidement le contrôle de la partie et parvient à égaliser sur penalty avec Thunebro, qui inscrit là son premier but de la saison (1-1, 18ème minute). Thunebro, en plus de marquer son premier but, enchaine en marquant par la même occasion, son premier doublé de la saison. En effet, quelques minutes après égaliser sur penalty, Thunebro donne l’avantage à son équipe, une nouvelle fois sur penalty (2-1, 23ème minute). L’internationale Finlandaise, Arodin alourdi le score en fin de première période un inscrivant un troisième but pour Eskilstuna (3-1, 45+2). En seconde période, Piteå réussit à réduire le score, sur un coup franc direct de Blomkvist (3-2, 67ème minute), mais cela n’est pas suffisant pour revenir à la hauteur d’Eskilstuna.

eskilstunaunited.se

Rosengård – Linköpings (2-3, Sjögrann Bachmann – Gajhede Knudsen, Rolfö, Harder)

Linköping…. Décidément, que ça soit Göteborg ou Rosengård, aucune de ses deux équipes ne réussit à battre Linköping.  Cette saison, Rosengård avait déjà perdu un match, c’était déjà contre Linköpings avec une défaite 2 à 0. Cette fois-ci, Rosengård espérait sans doute faire mieux dans sans stade, le Malmö IP, surtout que cela faisait depuis 2008 que Linköpings n’avait plus gagné à Malmö.

Rosengård concède un but rapidement avec Gajhede Knudsen qui ouvre la marque pour Linköpings au bout de neuf minutes de jeu (0-1). Sjögran, qui jouait son 401 match de Damallsvenskan, permet au siennes d’égaliser sur penalty (1-1, 22ème minute). En début de seconde période, Linköping reprend l’avantage avec un but de Rolfö (1-2, 48ème minute). Mais suite à un petit show de Bachmann, Rosengård parvient une nouvelle à revenir au score (2-2, 55ème minute). C’est en fin de rencontre que Linköpings reprend définitivement l’avantage avec Harder (2-3, 81ème minute). Cette victoire permet à Linköpings de passer devant Örebro et d’être à égalité de point avec ce dernier ainsi qu’avec Göteborg. La course à Ligue des Champions est définitivement lancée.

Rosengård va-t-il être champion ? Cela est fort possible, malgré la défaite concédée face à Linköpings. Le club de Malmö a pour le moment neuf points d’avance sur ses trois principaux rivaux, Göteborg, Linköpings et Örebro, qui se battent eux pour la seconde place. Rosengård, va d’ailleurs, devoir affronter un de ses poursuivants directs, Göteborg, le 20 septembre prochain. Un match qui pourra être déterminant pour Göteborg qui devra affronter après Rosengård, Örebro.

Chiffres de la journée :

2 : Nombre de défaites de Rosengård.

20 : Nombre de buts inscrit lors de cette journée.

1 444 : Nombre de spectateurs venu assister à la rencontre entre Eskilstuna et Piteå.

Classement complet : 

Classement des buteueses : 

Classement des passes décisives :