La Finlande comme dernière étape

Ce samedi 13 septembre, les Bleues affrontent à Helsinki la Finlande, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2015 qui se jouera au Canada.

La Finlande comme dernière étape
©fff.fr - Antonio Mesa

La France, pour valider son ticket pour la phase finale de la coupe du monde 2015, doit encore affronter la Finlande par deux fois (samedi 13 et mercredi 17 septembre). Une victoire à Helsinki permetrait cela. Mais qui est vraiment cette équipe de Finlande ? Les Scandinaves ont-elles les armes pour s’opposer à la qualification des Françaises ?

Retour dans le passé :

La France a déjà affronté la Finlande à plusieurs reprises dans le passé. La dernière fois, c’était il y a un peu plus d’un an, le 1er juin 2013 pour être exacte, dans le cadre de la préparation à l’Euro 2013. Les Bleues s’étaient imposées sur le score de 3-0 avec des réalisations de Delie (x2) et Thiney au stade du Hainaut à Valenciennes. En tout, depuis 1992, soit en 22 ans, la France et la Finlande se sont rencontrées dix fois. Lors de ces rencontres, ce sont les Bleues qui ont l’avantage avec un bilan de sept victoires, deux nuls et une défaite. 
La première rencontre entre les deux équipes, qui remonte au 9 mai 1992 à Turku (Finlande), s’était soldée sur le score de 1-1 et était dans le cadre de la qualification pour le championnat d’Europe. L’unique défaite des Bleues face aux Finlandaises, remonte au 23 mai 1998 sur le score de 1-0. Ce match compté pour la qualification à la coupe du monde de 1999.

Depuis cette défaite, France et Finlande se sont donc rencontrées quatre fois, pour des matches amicaux, avec un bilan de quatre victoires françaises.

Présentation de l’équipe Finlandaise :

La Finlande se situe à la 23ème place du classement FIFA et, est la 14ème nation Européenne.
Le parcours des Finlandaises dans cette phase de groupe en vue d’une qualification direct pour le Mondial Canadien est quasi parfait. En huit matches, les Scandinaves ont subi qu’une seule défaite, face à l’Autriche (3-1). Elles sont donc deuxièmes du groupe 7, avec 21 points et se doivent impérativement de gagner face à la France, pour espérer une qualification historique. La Finlande, a en effet, encore jamais participé à une phase finale de coupe du monde.  
La joueuse à suivre ou à se méfier, au choix, sera sans doute Sanna Talonen. Talonen évolue en Damallsvenskan (championnat Suédois), avec l’équipe d’Örebro. Si Talonen a inscrit 7 buts en 15 matches de championnat, avec la Finlande elle en est à 10 réalisations en 7 matches de qualifications. Dans ces 10 réalisations, Talonen compte deux triplés, face à la Bulgarie et face à la Hongrie. La défense française devra donc se méfier de cette attaquante expérimentée qui compte 102 sélections.

Sanna Talonen, la défense Française devra se méfier d'elle. ©palloliitto.fi

La liste complète :

Gardiens : Tinja-Riikka Korpela -  Minna Meriluoto - Siiri Välimaa 
Défenseurs : Tuija Hyyrynen - Anna Westerlund - Maija Saari - Susanna Lehtinen - Maiju Hirvonen 
Milieux : Annika Kukkonen - Emma Koivisto- Katri Nokso-Koivisto - Nora Heroum - Sanna Saarinen
Attaquants : Sanna Talonen - Emmi Alanen - Natalia Kuikka - Emilia Iskanius - Linda Ruutu - Annica Sjölund - Juliette Kemppi - Adelina Engman

Pour l’instant, les Finlandaises ont inscrit 26 buts, dont un 8 lors de leur dernier match, contre la Bulgarie le 21 août dernier. Elles ont également encaissé 4 buts. Un lors du match aller face à l’Autriche (victoire 2-1) et 3 lors du match retour face à cette même équipe d’Autriche (défaite 3-1). La Finlande, face à la France, pourra donc compter sur une solide défense.

En ce qui concerne la France :

La France est donc première de son groupe 7 avec 8 victoires en autant de confrontation. Autant dire que face à la Finlande, les Bleues sont favorites. D’ailleurs, tout comme les Scandinaves, la France présente aussi une défense solide, puisque les Françaises ont encaissées seulement 2 buts, à chaque fois face à l’Autriche. Par contre, les Bleues ont une attaque bien plus efficaces, avec 49 buts d’inscrits. La France est d’ailleurs la seconde meilleure attaque de cette phase de qualification, derrière l’Allemagne et ses 56 réalisations. Gaëtane Thiney est la meilleure buteuse Française, avec 12 buts en 8 matches, suivie de Marie-Laure Delie et Eugénie Le Sommer avec respectivement 8 et 7 réalisations en 6 matches.

A noter qu’il y a eu un petit changement dans l’effectif des Bleues. Amandine Guerin, gardienne de l’AJ Soyaux, était iniatialement convoquée, mais suite à une blessure, a du délcarer forfait. Pour palier son absence, Philippe Bergeroo à fait appel à Méline Gérard, gardienne de l’Olympique Lyonnais.

Les choses vont donc commencer à se préciser après la confrontation de cette double opposition. Qui en sortira vainqueur ? La France va-t-elle réussir à valider sa qualification dès ce samedi 13 septembre ? Ou la Finlande va-t-elle parvenir à garder le suspens jusqu’au dernier match, à Calais, le 17 septembre prochain ? Réponse en suivant le live sur Vavel.