Lyon - Montpellier : le choc de la 3eme journée de D1

Cet après-midi a lieu le premier gros choc de la saison de D1 féminine. Le champion de France en titre retrouve le MHSC, 4eme la saison passée. Présentation de la rencontre.

Lyon - Montpellier : le choc de la 3eme journée de D1
Lavogez face à Nécib ©is sport.fr

La saison passée Lyon avait dominé Montpellier 2 buts à 1 à domicile et 4-1 à l’extérieur. Mais durant le mercato estival, Montpellier s’est fortement renforcé à l’instar des arrivées de Sofia Jakobsson ou de l’ex-lyonnaise et redoutable attaquante Laëtitia Tonazzi.

L’enjeu de la rencontre

Ce match est l’occasion pour les deux équipes de montrer leur force cette saison et que leur formation est capable d’aller chercher le titre. Actuellement Lyon, champion de France depuis 2007, est en tête du championnat grâce à deux larges victoires. Montpellier, égalité au nombre de points est pour le moment quatrième derrière Paris et Juvisy. En cas de victoire face aux Lyonnaises, elles marqueraient ainsi un grand coup qui pourrait s’avérer déterminant pour la suite de la saison.

Des joueuses en pleine confiance

Si Lyon est premier du championnat après deux journées, c’est grâce à sa large victoire 15-0 sur le terrain du FC Metz-Algrange il y a deux semaines. Une large victoire qui n’est autre que le nouveau record du club (précédent record : 13-0). De leur côté les Montpelliéraines ont d’abord dominé Issy (1-3) avant de battre à domicile Albi. Lotta Schelin et Ada Hegerberg sont les deux meilleurs buteuses du championnat, avec  respectivement 5 et 4 buts inscrits montrant toutes les ressources du côté lyonnais.

Cependant les deux matchs internationaux disputés cette semaine par l’équipe de France permet aux Montpelliéraines d’arriver en meilleur forme physique que les Lyonnaises, très représentées sur le terrain avec les Bleues.  

Deux effectifs très complets

De nombreuses joueuses talentueuses sont passées par le MHSC avant de rejoindre Lyon ce qui montre que Montpellier reste l’une des meilleures formations de la D1.  Camille Abily, Louisa Necib ou encore Elodie Thomis ont ainsi évolué dans ce club avant de rejoindre l’OL mais aussi Marie-Laure Delie, désormais attaquante au PSG.

Lavogez, Toletti Tonazzi et Jakobbson : la technique montpelliéraine

Pour tenter de venir à bout de l’armada lyonnaise, Montpellier pourra s’appuyer sur des joueuses avec un grand potentiel technique. Sandie Toletti et Claire Lavogez, ont toutes deux démontré leurs qualités lors du Mondial U-20. Sofia Jakobsson, internationale suédoise arrivée cette été au club, a déjà briller en inscrivant un doublé dès la première journée de championnat. Enfin sur le plan offensif, Laetitia Tonazzi connait parfaitement ses anciennes partenaires d’entrainement et pourra s’en servir pour faire trembler les filets de Sarah Bouhaddi.

Claire Lavogez et Sandie Toletti ©cahiersdufootball.net
  • Les lyonnaises encore au-dessus ?

Si elles dominent encore le championnat de France et ont déjà remporté à deux reprises le graal européen, l’équipe entrainée par Gérard Prêcheur possède de moins en moins d’avance sur ses principaux rivaux. Si la plupart de son effectif évolue ensemble depuis de nombreuses années aussi bien en club qu’en sélection nationale, les lyonnaises pourraient douter face à une équipe montpelliéraine en constants progrès. Près d’une dizaine de joueuses de l’effectif ont foulé cette saison la pelouse sous le maillot des Bleues et cela pourrait avoir son importance dans cette confrontation.