Damallsvenskan, 19ème journée

Lors de cette 19ème journée, Rosengård est devenu champion et Örebro est bien parti pour accompagner Rosengård en Ligue des Champions.

Damallsvenskan, 19ème journée
©Mats Andreasson

Cette journée fut marquée par le sacre du tenant du titre, Rosengård qui a obtenu son nouveau à Valhalla, le terrain de Göteborg. Par conséquent, Göteborg voit la deuxième s’éloigner. Örebro, a par contre profité de cette défaite de Göteborg pour cette deuxième place.

Göteborg – Rosengård (2-3, Martens x2 – Mittag x2, Marta)

Göteborg se devait de remporter ce match pour conserver sa deuxième place. Mais Rosengård qui voulait fêter son titre, en a décidé autrement. Pourtant, le début tournait en faveur de l’équipe locale. En effet après trois minutes de jeu, Martens ouvre le score en faveur de Göteborg (1-0, 3ème minute). Loin de se laisser abattre par cette ouverture rapide du score, Rosengård parvient à égaliser avec sa serial buteuse, Mittag (1-1, 16ème minute). Cette égalisation sera de courte durée, puisque Göteborg arrive une nouvelle fois à prendre l’avantage sur son adversaire, avec une nouvelle réalisation de Martens (2-1, 21ème minute). Göteborg arrive ensuite à tenir le score jusqu’à la mi-temps et y croit presque en seconde période. Effectivement, à un quart d’heure de la fin, tout se passait assez bien pour Göteborg qui réussissait à maintenir son avantage. Mais la fin du match tourne en faveur du leader de Damallsvenskan. En effet, Persson, à peine entrée en jeu, sert Marta qui égalise (2-2, 76ème minute). Puis quatre minutes plus tard, Persson, de nouveau, est une nouvelle fois décisive, cette fois-ci pour Mittag (2-3, 80ème minute). Rosengård devient champion de Damallsvenskan en remportant son deuxième titre consécutif et Göteborg laisse la deuxième place lui échapper.

AIK – Örebro (0-3, Michael x2, Martinkova)

Face à l’AIK, avant-dernier du championnat, Örebro remporte une victoire importante qui lui permet de passer devant Göteborg et donc de se positionner à la seconde place, synonyme de Ligue des Champions. Le premier but de la partie est inscrit par Sarah Michael, à la suite d’une passe de Sanna Talonen (0-1, 17ème minute). Il faut ensuite attendre la fin de la rencontre pour voir à nouveau Örebro marquer. C’est de la tête qu’Irena Martinkova double la mise en faveur d’Örebro (0-2, 79ème minute), puis cinq minutes plus tard, Michael marque de nouveau (0-3, 84ème minute). Avec cette victoire, Örebro prend alors un avantage certain pour la deuxième place et a de forte chance de jouer la Ligue des champions l’année prochaine.

©Anders Henrikson

 

Vittsjö – Piteå (1-0, Ross)

Après avoir concédé six défaites consécutives, Piteå s’était ressaisit en enchainant deux victoires, mais est tombé face à Vittsjö. La victoire, Vittsjö la doit à un coup franc tiré par Mandy Van Den Berg que Jane Ross a repris de la tête (1-0, 38ème minute). L’Ecossaise, on est à 7 buts cette saison en Damallsvenskan. Avec cette victoire, Vittsjö rejoint Piteå au classement, à égalité de points.

Kristianstads – Jitex (3-0, Rasmussen, Moberg, Andersson)

Kristianstads, avait au paravent, réussi une seule fois à inscrire trois buts. C’était face à Piteå, le 24 août dernier. Face au dernier du championnat, Kristianstads réitère donc cette performance. Pourtant, pendant la première demi-heure de jeu, c’est Jitex qui avait la possession de balle. La situation se débloque alors sur coup de pied arrêté, pour Kristianstads. En effet, Rasmussen parvient à marquer d’un coup franc direct, à la suite d’une faute de main de Salomonsson à l’entrée de la surface (1-0, 37ème minute). Puis, juste avant la mi-temps, Kristianstads fait le break avec Moberg à la suite d’une passe de Rasmussen (2-0, 44ème minute). Le troisième est dernier but de la partie est inscrit en début de seconde période par Andersson, d’un corner direct (3-0, 49ème minute). Cette victoire permet à Kristianstads de se rapprocher de la troisième et quatrième place ainsi que de réaliser une fin de saison intéressante.

Eskilstuna – Umeå (2-3, Enganamouit, Chapman – Hurtig x2, Folkesson)

Eskilstuna continu sa mauvaise série avec une troisième défaite de rang. Pourtant, même si Umeå a rapidement pris l’avantage avant la demi-heure de jeu, avec un doublé de Lina Hurtig en un peu plus de dix minutes (0-1, 15ème minute, puis 0-2, 27ème minute) et un troisième but inscrit avant la fin de la première mi-temps avec Hanna Folkesson (0-3, 41ème minute), le match nul n’était pas loin pour Eskilstuna. En effet, le promu, après encaissé trois buts en première période, à fermer la défense au retour des vestiaires et à tenter un retour en force, presque payant. C’est d’abord Gaëlle Enganamouit qui réduit le score en faveur de l’équipe locale peu de temps après l’heure de jeu (1-3, 64ème minute). Puis, c’est au tour d’Allysha Chapman réduire la marque, d’un but de la tête (2-3, 75ème minute). Mais cela ne sera pas suffisant pour parvenir totalement au score et arraché le point du match nul. Avec cette défaite, Eskilstuna pointe à la sixième place du classement. Le promu, réalise alors une assez une bonne saison pour sa première participation à l’élite.

Rosengård champion, le suspense reste entièrement focalisé sur la seconde place. Örebro semble alors le mieux placé. Mais on saura un peu plus lors de la prochaine journée, où justement, Örebro va devoir affronter Göteborg. Un match décisif pour ces deux équipes, qui vont devoir se battre pour une place en Ligue des Champions. Ne pas oublier Linköpings, qui est aussi dans la course à la seconde place. Linköpings jouera contre Eskilstuna. Lors de la phase allée, les deux équipes s’étaient quittées sur un score nul, 1-1. Cette fois-ci, Linköpings ne devra pas se contenter d’un match nul pour espérer la seconde place.

Chiffre de la journée :

4 : Nombre de doublés marqués.

17 : Nombre de buts inscrits.

1 502 : Nombre de spectateur ayant assisté à la rencontre entre Eskilstuna et Umeå.

3 418 : Nombre de spectateur ayant assisté aux différentes rencontres lors de cette 19ème journée.

Classement complet :

Classement des buteuses :

Classement des passes décisives :