Les Lyonnaises à la reconquête de l’Europe

Ce jeudi 9 octobre, au Stadio Mario Rigamonti, se déroulait le 16ème de finale aller, entre l’ACF Brescia et l’Olympique Lyonnais. Un match que les Fenottes ont remporté 0-5 face aux championnes d’Italie.

Les Lyonnaises à la reconquête de l’Europe
ACF Brescia
0 5
Olympique Lyonnais
ACF Brescia: Marchitelli; D'Adda, Linari, Karlsson, Boattin; Nasuti, Rosucci, Cemoia, Bonansea; Sabatino, Girelli
Olympique Lyonnais: Bouhaddi; Dickenmann, Kumagai, Renard, Majri; Abily, Henry, Necib; Le Sommer, Schelin, Hegerberg
SCORE: 0-1, min 12, Necib. 0-2, min 20, Schelin. 0-3, min 23, Renard. 0-4, min 56, Le Sommer. 0-5, min 66, Le Sommer.
ARBITRE: Pernilla Larsson (SUE)
ÈVÉNEMENTS: 16ème de finale de la Ligue des Champions

Brescia, face à l’Olympique Lyonnais, faisait ses tout premiers pas dans la prestigieuse compétition Européenne. Des premiers pas que les Italiennes vont sûrement se souvenir longtemps, puisque le club Transalpin s’est lourdement incliné 0-5 face à l’ogre Lyonnais, pour qui, la Ligue des Champions est loin d’être une nouveauté.

Une domination Lyonnaise

Les Lyonnaises veulent reconquérir la Coupe d’Europe et cela s’est parfaitement vu dès l’entame du match. En effet, après seulement une minute de jeu, les Fenottes mettent déjà la pression sur leur adversaire du soir en obtenant un corner. C’est Abily qui est a la retombé de corner, mais la Lyonnaise voit sa frappe repoussé par la portière Italienne, Marchitelli (2ème minute). Les «Leonesse», découvrent alors rapidement ce qu’est le haut niveau avec l’OL. Les Lyonnaises se créaient d’ailleurs rapidement d’autres occasions, à l’instar de Necib (4ème minute), mais encore une fois, Marchitelli empêche le ballon d’aller au fond des filets. La domination Lyonnaise ne se fait pas attendre, et est donc bien présente dès les premières minutes de jeu. Après plusieurs corners obtenus, les Fenottes n’arrivent toujours pas à trouver la faille et les Lionnes de Brescia tiennent le coup. Il faut alors attendre un coup franc obtenu par Hegerberg, à une trentaine de mètres des cages adverses, et tiré par Necib pour que le compteur lyonnais s’ouvre. En effet, Necib, plein axe, voit son tir passé au-dessus du mur, puis le ballon finir au fond des filets, juste après un petit rebond (0-1, 12ème minute). La situation débloquée, les Lyonnaises enchaînent et continuent de presser leur adversaire. Il faut ensuite patienter seulement huit minutes pour voir les Fenottes doubler la mise. Le Sommer, bien lancée par Majri dans le couloir gauche, réussit à parfaitement centrer entre la gardienne et la défense qui semble s’être arrêtée, Schelin qui surgit dans la surface  en profite pour marquer (0-2, 20ème minute). Puis, trois minutes plus tard, c’est au tour de la Capitaine, Renard d’inscrire son (traditionnel) but de la tête, à la suite d’une remise en cloche d’Henry (23ème minute). Les Leonesse, montrent peu de répondant face à cette domination Lyonnaise. Les Fenottes, bien en place, font circuler le ballon, ce qui oblige les Italiennes à courir après la balle. Si parfois les Italiennes parviennent à rentrer dans le camp Lyonnais, dans cette première période, Bouhaddi ne sera jamais inquiétée. 

Un collectif Lyonnais soudé

En seconde mi-temps, la pression Lyonnaise se fait toujours autant ressentir. Abily qui s’offre la première occasion de cette seconde moitié du match (46ème minute), mais Marchitelli est présente. Quelques minutes plus tard, les Italiennes s’offraient quant à elles leur toute première occasion du match. En effet, sur une perte de balle de Thomis au milieu de terrain, Sabatino tente un tir pour essayer de lobbé Bouhaddi, mais ce n’est pas cadré (49ème minute). Si en première mi-temps, il aura fallu 12 minutes aux Lyonnaises pour marquer, en seconde période, il faut attendre 11 minutes. Schelin, bien lancée par Abily, entre dans la surface adverse et si la Suédoise aurait sans doute pu marquer, offre un centre en retrait à Le Sommer qui corse l’addition (0-4, 56ème minute). Brescia qui semble montrer un peu plus d’envie qu’en première période, se remobilise et tente de gêner les Lyonnaises. Notamment en obtenant un coup franc, tiré par Girelli que Karlsson arrive à reprendre de la tête, mais le cuir passe à côté du montant de Bouhaddi (63ème minute). Cela n’empêche pas les Fenottes d’alourdir une nouvelle fois le score. En effet, Thomis, après avoir passé la défense Italienne, donne le ballon à Schelin qui le remet à Le Sommer, qui trompe une seconde fois Marchitelli (0-5, 66ème minute). 

Les Fenottes s’imposent alors largement face aux Leonesse de Brescia, qui pourront sûrement dire merci à une grande Marchitelli qui aura empêchée que le score ne soit plus «lourd». Pendant 90 minutes, les Lyonnaises auront montré un collectif soudé, de la technique, de la vitesse et de nombreuses occasions ainsi qu’une parfaite intelligence de jeu, notamment avec Schelin, deux fois passeuse et une fois buteuse. Avec cette victoire 0-5, l’OL a donc pratiquement validé son billet pour les 8ème de finale, et le match retour, mercredi 15 octobre, ne sera sûrement que formalité.