Des Lyonnaises jamais rassasiées

Après leur carton jeudi dernier en LDC face à Brescia (9-0), les Lyonnaises ne sont toujours pas rassasiées de but et réitèrent leur performance face à Soyaux sur leur terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland.

Des Lyonnaises jamais rassasiées
Olympique Lyonnais
9 0
ASJ Soyaux
Olympique Lyonnais: Bouhaddi; Dickenmann, Kumagai, Renard, Majri; Henry (Petit 55e), Bussaglia, Necib (Abily 46e); Thomis, Schelin (Le Sommer 46e), Hegerberg.
ASJ Soyaux:
SCORE: 1-0, min. 6, Schelin. 2-0, min. 27, Hegerberg. 3-0, min. 43, Dickenmann. 4-0, min. 60, Le Sommer. 5-0, min. 62, Hegerberg. 6-0, min. 68, Dickenmann. 7-0, min. 78, Hegerberg. 8-0, min. 87, Le Sommer. 9-0, min. 90, Hegerberg.
ÈVÉNEMENTS: 7ème journée de de D1 Féminine - Plaine des Jeux de Gerland.

Ce dimanche 19 octobre, les Lyonnaises recevaient les Charentaises de l'ASJ Soyaux et on peut dire que les protégées de Gérard Prêcheur n'ont pas fait détail face aux Sojaldiciennes. En effet, les Fenottes ont remporté une septième victoire de rang en gagnant 9-0 contre Soyaux.

Lotta Schelin, pour lancer la machine Lyonnaise

Gérard Prêcheur, fait légèrement tourner son effectif par rapport au match face à Brescia en Ligue des Champions, en titularisant Elise Bussaglia et Elodie Thomis. Les Lyonnaises mettent peu de temps à entrer dans leur match et s'emparent rapidement du ballon pour ne plus le lâcher. C'est Lotta Schelin qui lance la machine Lyonnaise en ouvrant la marque au bout de six minutes de jeu d'une reprise de volée (1-0, 6ème minute). Après cette ouverture du score rapide, Lyon se procure plusieurs occasions, mais Amandine Guerrin, la portière Charentaise arrive à s'interposer. C'est alors peu de temps avant la demi-heure de jeu que le second but de la partie arrive. En effet, sur un centre de Schelin venant du côté gauche, Ada Hegerberg, de la tête arrive à reprendre le ballon qui vient d'abord heurter la barre transversale avant de rentrer. Le break est alors fait pour l'OL (2-0, 27ème minute). Les Fenottes continuent d'attaquer à l'image de Schelin qui rate le cadre à la suite d'un centre de Thomis. Les Lyonnaises, ne relâchent pas la pression et effectuent un très gros pressing. Il faut alors attendre la fin de la première période pour voir arriver le troisième but Lyonnais. C'est Lotta Schelin, qui une nouvelle fois est à l'origine du but. La Suédoise centre parfaitement pour Lara Dickenmann à qui il ne reste plus qu'à envoyer le cuir au fond des filets de Guérin (3-0, 43ème minute). Lotta Schelin aura donc mis en marche la machine Lyonnaise en première période en étant présente sur les trois buts. Et comme à chaque fois, quand le rouleau compresseur Lyonnais est enclenché, il devient difficilement arrêtable. Cela se confirme alors en seconde période.

AdHegerberg et Lotta Schelin, une attaque Lyonnaise redoutable

Des buts, encore et toujours plus de buts

Comme souvent, Gérard Prêcheur effectue un double changement au retour des vestiaires. Camille Abily remplace Louisa Necib, tandis qu'Eugenie Le Sommer remplace la double passeuse et buteuse de la première période, Lotta Schelin. Un changement qui ne va pas vraiment arranger les affaires des Charentaises. En effet, à l'heure de jeu, d'une frappe du droit Eugénie Le Sommer envoie le ballon au fond de la cage Sojaldicienne (4-0, 60ème minute). Deux minutes plus tard, Ada Hegerberg après avoir marqué en première période, marque de nouveau (5-0, 62ème minute). Puis, suite à un gros travail d'Elodie Thomis qui voit sa frappe s'écraser sur le poteau, Lara Dickenmann, pousse le ballon dans un but dépourvu de gardienne (6-0, 68ème minute). Elodie Thomis qui se montre être un véritable poison pour la défense adverse, se met cette fois-ci au service d'Hegerberg, qui de la tête inscrit un troisième but (7-0, 78ème minute). Eugénie Le Sommer qui réalise une très bonne entrée, en perçant à plusieurs reprises la défense Sojaldicienne, se montre très dangereuse. En fin de match, la Bretonne parvient à frapper au but, sa frappe cadrée, est déviée par une défenseure Charentaise, le ballon finit tout de même sa course au fond des filets (8-0, 87ème minute). Et comme 8-0 ne suffisait pas aux Fenottes, Ada Hegerberg inscrit son tout premier quadruplé sous les couleurs Lyonnaises en toute fin de rencontre (9-0, 90ème minute).

Eugénie Le Sommer face à la défense Charentaise

Avec ce nouveau succès, les Lyonnaises peuvent laisser place à la trêve internationale en toute tranquillité. Avec une moyenne de 14 buts par minutes (45 buts en 7 journées), l'OL est premier au classement avec 28 points. Si Ada Hegerberg a pris seule la tête du classement des buteuses avec son quadruplé qui porte le nombre de ses réalisations à 12, Lotta Schelin est en tête des passeuses, avec 6 passes décisives. Schelin a inscrit 9 buts, la Suédoise est alors impliquée dans 15 des 46 buts Lyonnais.

L'ASJ Soyaux qui se sera malgrè tout montré combattant face à l'ogre Lyonnais, n'avait pas les armes pour se mesurer au géant de la D1 Féminine. Les Charentaise qui avaient perdu 4-0 face à Guingamp à présent 9-0 face à l'OL, pointe à la 6ème place du classement.