Damallsvenskan, 22ème journée

Ça y est, le championnat Suédois a pris fin. Örebro s’est emparé de la seconde place en battant Eskilstuna 2-0 et se qualifie donc pour la prochaine Ligue des Champions. Une première dans l’histoire du club.

Damallsvenskan, 22ème journée
Ludvig Thunman

Il y aura donc fallu attendre la dernière journée pour savoir qui de Göteborg ou d’Örebro allait se qualifier pour la Ligue des Champions. Il suffisait d’un nul face à Eskilstuna pour permette à Örebro de conserver la deuxième place. Les coéquipières de Sanna Talonen ne voulant pas se contenter d’un nul, ont remporté une quatorzième victoire. Sabrina Viguier et Göteborg doivent alors se contenter de la troisième place, malgré leur victoire 3-1 face à Vittsjö.

Umeå – Jitex (6-0, Hjohlman x2, Glas, Alanen x3)

Jitex n’aura pas réussi à remporter le moindre point cette année. Contre Örebro, Jitex avait montré certaine choses intéressantes (défaite 1-2). Cette fois-ci le dernier du championnat a définitivement sombré en perdant lourdement son dernier match de Damallsvenskan. Lors de ce match, l’attaquante internationale Finlandaise, Emmi Alanen, en aura profité pour marquer un triplé en 13 minutes (76’ ; 85’ ; 89’).

Örebro – Eskilstuna (2-0, Quinn - but contre son camp, Talonen)

Örebro aurait pu se contenter d’un nul face à Eskilstuna, mais les coéquipières de Stéphanie Labbé ont voulu ne laisser aucun espoir à Göteborg en gagnant 2-0. Lors de ce match, c’est même Eskilstuna qui a montré la voie à Örebro en marquant contre son camp. En effet, Louise Quinn a mal dégagé le ballon et trompé sa propre gardienne (1-0, 26’). C’est ensuite Sanna Talonen qui a inscrit le but du 2-0 (65’). Örebro se qualifie donc pour la première fois pour la Ligue des Champions.

damfotboll.com

Göteborg – Vittsjö (3-1, Martens, Lindén, Johansson - Ross)

Göteborg aura réalisé une excellente saison, mais sa défaite face à Kristianstad (3-2), lors de l’avant-dernière journée, lui coûte la deuxième place et surtout une qualification pour la Ligue des Champions. Pour la forme, et sans doute en espérant une défaite d’Örebro, les coéquipières de Manon Melis ont tout de même remporté leur dernier match. Göteborg totalise alors 12 victoires, 3 nuls et 5 défaites.

Per Montini

Rosengård – AIK (4-0, Van de ven, Bachmann, Marta, Sjögran)

Rosengård qui a remporté son deuxième titre consécutif face à Göteborg lors de la 19ème journée, fini en beauté avec une victoire 4-0 face à l’AIK. Anja Mittag et Rosengård peuvent maintenant pleinement se concentrer sur la Ligue des Champions.

Linköpings – Piteå (3-1, Lennartsson x2, Sällström - Pedersen)

Linköpings se sera tout de même bien battu et aura titillé pendant un moment Örebro et Göteborg pour la course à la deuxième place.  Linköpings finit alors une belle victoire acquise en seconde période, puisque c’est Piteå qui ouvre le score en fin de première mi-temps (Pedersen, 40’).

Filip Oskarsson

La surprise

Cette année, la surprise de la Damallsvenskan est sans aucun doute Eskilstuna. Eskilstuna, club créé en 2002, disputait sa toute première saison parmi l’élite. Les coéquipières Sara Thunebro n’ont alors absolument pas fait de figuration, notamment en remportant leur premier match, face au futur deuxième du championnat, Örebro, sur le score de 2-0. Gaelle Enganamouit s’est particulièrement révélé avec son club. L’attaquante internationale Camerounaise, âgée de 22 ans, n’est pas étrangère à la bonne saison de son club, avec 5 buts à son actif. Eskilstuna finit alors à la 7ème place du championnat.

La joueuse :

Sur les 62 buts marqués par Rosengård, Anja Mittag en est l’auteure de 21. Mittag a également réalisé 11 passes décisives. L’internationale Allemande aura toujours (ou presque), était présente dans les grands rendez-vous. Notamment lors de la 3ème journée, face à Örebro où elle offre la victoire à Rosengård (1-0) ou lorsqu’elle inscrit un triplé face à Göteborg lors de la 7ème journée pour un score finale de 5-0. Mittag est également celle qui a offert le titre à Rosengård lors de la 19ème journée face à Göteborg. En effet, alors que Rosengård est mené 1-0, Mittag parvient à égaliser. Et lorsque les deux équipes sont à 2-2, c’est une nouvelle fois Mittag qui donne la victoire et par la même occasion le titre, en marquant à la 80ème minute. Anja Mittag aura donc survolé le championnat en finissant meilleure buteuse mais aussi meilleure passeuse. Elle aura donc grandement contribué à la conquête du deuxième titre consécutif de Rosengård.

La révélation

Örebro qui finit second du championnat et qui se qualifie pour la toute première fois en Ligue des Champions est en quelque sorte la révélation de cette saison. Le club a pu compter sur un groupe solide mais aussi et surtout sur une défense de fer, puisqu’Örebro est la meilleure défense du championnat, avec seulement 14 buts encaissés. Stéphanie Labbé est d’ailleurs nominée pour le titre de la meilleure gardienne (årets målvakt) avec Hilda Carlén (Piteå) et Hedvig Lindhal (Kristianstads).

La déception :

Jitex est sans l’ombre d’un doute la déception de l’année. Le club n’aura pas réussi à inscrire le moindre point et finit dernier du championnat avec seulement 6 buts de marqués et 61 d’encaissés. Jitex qui participait à sa 14ème saison parmi l’élite, devra se refaire une santé en Elitettan, division inférieure. C’est alors Mallbackens IF Sunne qui monte en Damallsvenskan, premier de Elitettan avec 18 victoires, 5 nuls et 3 défaites.

Classement complet :

Classement des buteuses :

Classement des passes décisives :