La France victorieuse en Allemagne

C'est historique, les Bleues s'imposent à Offenbach en Allemagne ! La France a créé l'exploit , elles s'imposent donc 0-2 face aux championnes d'Europe en titre.

La France victorieuse en Allemagne
Allemagne
0
2
France
Allemagne: Angerer-Schmidt-Peter-Krahn-Laudehr-Behringer-Marozsan-Mittag-Sasic-Hendrich-Alushi
France: Bouhaddi-Houara-Georges-Renard-Majri-Thomis-Abily-Hamraoui-Necib-Le Sommer-Thiney.
SCORE: (17') Bianca Schmidt (csc) 0-1 (20') Elodie Thomis 0-2
ARBITRE: Jenny Palmqvist (SUE)

En contradiction avec la célèbre phrase « Au final c'est toujours l'Allemagne qui gagne » La France officie sa première victoire en terre allemande. Ce n'était jamais arrivé. Les Bleues ont su mettre les allemandes en difficultés. Même si ce n'est que pour un match amical, c'est un bon point à prendre et c'est surtout historique. 

Chanceuses et talentueuses.

Une première occasion allemande aurait pu changer la donne dès les premières secondes de jeu avec un débordement de Fatmire Alushi qui trouve la tête de Celia Sasic, occasion loupée puisque la frappe n'est pas cadrée. Suite à un choc avec Annike Krahn, Camille Abily est forcée de sortir au bout d'un peu plus de 10 minutes de jeu, blessée, elle souffre d'une entorse du genou. Il y a beaucoup d'imprécision en ce début de match des deux cotés, mais la France va vite prendre l'avantage.

Louisa Necib fait parler sa technique sur une première occasion dangereuse pour les allemandes après une mauvaise relance, Louisa Necib crochette une défenseure et décroche une frappe qui file droit vers la lucarne de Nadine Angerer, c'est contré par la gardienne qui effectue une belle parade et qui dégage en corner. Opportuniste sur le corner qui s'en suit, tiré par Amel Majri, la France ouvre le score après une tête contre son camp de Bianca Schmidt. (17')

Après un début de match difficile, l'intensité du match est tout autre des suites de ce match et 3 minutes plus tard c'est la lyonnaise Elodie Thomis que l'on retrouve. Eugénie Le Sommer trouve sa coéquipière en club dans la profondeur et Elodie Thomis, seule face à Nadine Angerer gagne son duel et double la mise tricolore. (20')

La France a tourné la situation à son avantage en 20 minutes et c'est sur ce même score que les deux formations rentrent aux vestiaires à la pause.

Du sang neuf sur le terrain.

Avant le coup de sifflet de la reprise, Silvia Neid revisite son équipe en seconde période avec 4 changements à la pause, sûrement dans l'optique d'aller percer la défense française et de protéger ses arrières. Louisa Necib , comme à son habitude continue de briller devant les buts avec des frappes lointaines et puissantes, mais parfois avec des cadrages loupés de peu. Jessica Houara et Gaetane Thiney, discrètes mais performantes pendant cette rencontre auront toutes deux fait un gros match tant à la récupération du ballon que dans l'efficacité de leurs passes. Même si celles-ci tentent d'aller chercher un troisième but en fin de rencontre, n'auront pas eu la réussite voulue de ce côté-là.

La fin de rencontre est l'occasion pour Philippe Bergeroo de rafraichir son effectif en faisant entrer en jeu les jeunes mais talentueuses Montpelliéraines et championnes du Monde U17, Claire Lavogez, qui officie sa 1ère sélection en équipe A, et Sandie Toletti pour sa troisième prestation sous le maillot bleu.

Les Bleues s'imposent donc pour la première fois de son histoire en Allemagne. Elles rencontreront le 22 novembre prochain la Nouvelle-Zélande et le 26 novembre le Brésil.