Lyon – PSG, le choc de la D1 Féminine

Ce samedi 1er novembre au stade de Gerland, l’Olympique Lyonnais, leader du championnat, reçoit le co-leader, le Paris-Saint-Germain, pour la 8ème journée du championnat.

Lyon – PSG, le choc de la D1 Féminine
Lyon – PSG, le choc de la D1 Féminine

L’Olympique Lyonnais et le Paris-Saint-Germain sont deux équipes qu’on ne présente plus. L’une est huit fois championne de France, deux fois championne d’Europe. L’autre n’a pas encore inscrit de ligne à son palmarès, mais compte une multitude d’internationales de haut niveau dans ses rangs et est une équipe de grande qualité.

Une rivalité du haut de tableau

Les deux équipes sont à la tête du championnat avec 24 points. L’avantage est à l’Olympique Lyonnais, grâce à une meilleure différence de buts (+ 44 buts). Samedi soir, à 20h50,  la lutte pour occuper seule la première place sera donc engagée entre les deux meilleures équipes du championnat, toute deux encore invaincues.

La bataille entre les deux équipes pour le fauteuil du leader serra d'autant plus intéressante, puisqu'il s'agit de la meilleure attaque contre la meilleure défense.

L'OL, depuis le début du championnat, c'est 45 buts en sept matches. Dont 22 à domicile et 23 à l'extérieur. Pour marquer des buts, les Fenottes peuvent compter sur leur jeune recrue, Ada Hegerberg. En effet, la Norvégienne, en tête du classement des buteuses en est à 12 réalisations en 540 minutes jouées. Soit un but toutes les 45 minutes. Sa coéquipière Lotta Schelin, de son côté a inscrit 9 buts et est l'auteure de 6 passes décisives, tout ça en 405 minutes jouées. L'Olympique Lyonnais peut également compter sur Eugénie Le Sommer pour envoyer le ballon au fond des filets, puisque la Bretonne à marquer 8 buts depuis le début du championnat. L'attaque lyonnaise se porte donc bien et est efficace, puisque trois Lyonnaises occupent le haut du tableau du classement des buteuses.

Côté Parisien, il faut tourner son regard vers Kosovare Asslani pour voir des buts. La Suédoise en est pour le moment à 8 réalisations en 476 minutes, soit un but toutes les 59 minutes. L'autre buteuse du PSG est l'Américaine Lindsey Horan, 7 buts en 396 minutes. Asslani et Horan sont donc à l'origine de 15 des 26 buts parisiens et peuvent compter sur Alushi pour les faire marquer, puisque l'Allemande et en tête du classement des passes décisives, avec un total de 7 passes.

Fatmire Alushi, à la tête du classment des passes décisives / psg.fr

Le PSG marque alors moins que l'OL, mais a une défense de fer, puisqu'après 7 journées, les Parisiennes n'ont toujours pas encaissé le moindre but, contrairement aux Lyonnaises, qui en ont concédé un face à Juvisy (1-4).

Les deux équipes occupent donc le haut de tous les tableaux, que ça soit le classement général, celui de la meilleure attaque, de la meilleure défense ou encore celui de la meilleure buteuse ou passeuse.

Retour dans le passé

Les duels entre les deux formations sont toujours intenses. Lors de la saison passée, l'OL et le PSG se sont affrontés à trois reprises, pour un bilan de deux victoires Lyonnaises et une victoire Parisienne. 

Le premier de ces trois matches remonte au 29 septembre 2013, match comptant pour la 4ème journée de D1. Les Lyonnaises s'étaient imposées sur le score de 3 buts à 0 à Charléty, avec des buts de Louisa Necib (53'), Lotta Schelin (70') et Laetitia Tonazzi (92'). Au match retour à Gerland, le 18 janvier 2014, ce sont les Parisiennes qui s'imposaient (0-1, Laura Georges, 45'), mettant fin à une série de 87 matches sans défaites pour les Lyonnaises en championnat (83 victoires et 4 nuls). La dernière de ces trois confrontations, était la finale de Coupe de France. Finale remportée par l'OL, 2-0 avec des buts de Lara Dickenmann (57') et Wendie Renard (61'). 

L'avantage est donc à l'Olympique Lyonnais avec deux victoires et 5 buts inscrits.

Lyonnaises et Parisiennes se sont également affrontées plus récemment, dans le cadre de la compétition amicale de la Valais Women's Cup. Encore une fois, ce sont les Lyonnaises qui s'étaient imposées sur le score de 3-2 (Louisa Necib, 48' ; Ada Hegerberg, 59' et 95' / Kosovare Asslani, 57' ; Caroline Seger, 93').

Ce OL-PSG réunit alors tous les ingrédients pour nous offrir une rencontre alléchante où l'enjeu sera de s'emparer seul du fauteuil de leader. Mais aussi, l'équipe qui remportera cette rencontre prendra également un avantage psychologique, sur les deux prochaines confrontations en Ligue des Champions. Car rappelons-le, Lyonnaises et Parisiennes, devront s'affronter une semaine après ce match, en coupe d'Europe pour les 8ème de finale, le 8 novembre à Charléty et le 12 novembre à Gerland.

Pour savoir qui poursuivra sa bonne série, la rencontre sera à suivre sur notre site, Vavel.com.