LDC : Résumé des 8ème de finale aller

Ce week-end avait lieu le premier tour des 8ème de finale de la Ligue des Champions. La principale affiche de cette phase aller, était le choc franco-français, PSG-OL. Retour sur ce week-end de Ligue des Champions.

LDC : Résumé des 8ème de finale aller
LDC : Résumé des 8ème de finale aller

Lors de cette phase aller, on a pu voir de nombreux buts puisque 28 buts ont étaient inscrits. On a également pu voir que les favoris, pour la plus part se sont imposés.

Rosengård - Fortuna

Tout d’abord, samedi, Rosengård, le récemment champion de Suède, s’impose 2-1 face à Fortuna. C'est Anja Mittag qui ouvre le score en faveur de Rosengård avant le quart d'heure de jeu (1-0, 12ème minute). Après cette ouverture du score, les Suédoises se créer de nombreuses occasions sans parvenir à marquer de nouveau. Rosengård domine alors toute la première mi-temps, mais au retour des vestiaires, les Danoises parviennent à revenir au score avec Sofie Pedersen (1-1, 56ème minute). Dix minutes plus tard, Rosengård réussit à reprendre l'avantage grâce à un but de Katrin Schmidt (2-1, 66ème minute). Rosengård s'impose donc, mais Fortuna a tout de même marqué un but important à l'extérieur.

Linköping - Zvezda 2005

L'autre club Suédois, Linköping, recevait quant-à lui, Zvezda 2005, club Russe. Lors de ce match, Linköping, très offensif, s'est facilement imposé 5-0. Tout ou presque c'est passé en première mi-temps. En effet, 4 des 5 buts ont étaient inscrit au cours des 45 premières minutes. C'est d'abord Charlotte Rohlin qui ouvre la marque (1-0, 11ème minute). Puis, Pernille Harder double la mise (2-0, 26ème minute) avant que Fridolina Rolfö inscrive le troisième but (3-0, 37ème minute). Zvezda n'a pas le temps de remettre le ballon en jeu, que Magdalena Ericsson marque le quatrième but de la partie (4-0, 39ème minute). Juste avant la pause, dans le temps additionnel, la gardienne de Linköping, Kathlynn Fraine se fait expulser. La gardienne remplçante, Hilde Gunn Olsen entre alors en jeu et réussi à arrêter le penalty tiré par Daryna Apanaschenko (45+6). En seconde, période, les Suédoises sont alors réduites à 10. Malgré cela, Linköping reste concentré et parvient même à marquer un cinquième but avec Mariann Knudsen (5-0, 75ème minute). Avec cette large victoire, Linköping pourra donc aborder sereinement le match retour, même sans leur gardienne.

©Anders Henrikson

Paris-Saint-Germain - Olympique Lyonnais

En ce qui concerne le choc franco-français, PSG - OL, aucune des deux équipes aura réussi à se départager. Les Parisiennes qui sont montées d'un niveau par rapport au match de championnat, ont livré une très belle performance et ont dominé le match. Pourtant, c'est Corine Petit qui ouvre le score en première mi-temps en faveur de l'Olympique Lyonnais (0-1, 21ème minute). En seconde période, les Parisiennes, hausse le ton et mettent peu de temps pour revenir au score. En effet, Fatmire Alushi, parvient à lober Sarah Bouhaddi et égalise pour le PSG (161, 49ème minute). Les Lyonnaises ont du mal à réagir et le milieu de terrain Lyonnais se fait étouffer, la maîtrise du match est alors Parisienne. A la fin des 90 minutes, les Lyonnaises qui n'ont pas su imposer leur jeu, le score en reste à 1-1. Les Fenottes s'en sortent alors assez bien, et le suspens reste ouvert pour le match retour à Gerland. 

Barcelone - Bristol

Barcelone - Bristol est la petite surprise de cette phase aller. Bristol s'est en effet imposé sur la plus petite des marges, 0-1. Pourtant ce sont les Catalanes qui ont dominé la partie, avec notamment 19 occasions, pour seulement 3 pour Bristol. D'ailleurs, le seul but de la partie, est un but contre son camp de Marta Corredera (0-1, 26ème minutes). Bristol qui aura subi pendant 90 minutes, obtient donc un bon résultat à l'extérieur, mais devra se montrer plus offensif au match retour.

Francfort - Torres

Pour ce qui est de Francfort et Torres, Francfort n'a tout simplement pas laissé exister le club Italien. Les Allemandes ont marqué 5 buts en 45 minutes. C'est D'abord Célia Šašić qui ouvre la marque rapidement (1-0, 7ème minutes), elle est suivie de Kerstin Garefrekes  (2-0, 15ème minute). Torres n'a pas le temps de souffler, que Verónica Boquete inscrit le troisième but de la partie (3-0, 19ème minute). Il faut ensuite attendre la 31ème minute pour voir Célia Šašić marquer un doublé (4-0). C'est Simone Laudehr qui marque le dernier but de la partie en toute fin de première période (45ème minute). Les Allemandes s'imposent donc largement, et prennent une grande option sur la qualification pour le prochain tour.

Brøndby - Gintra

Les Danoises de Brøndby, face aux Lituaniennes de Gintra, est le troisième club à s'imposer sur le score de 5-0. Ce sont Chirine Lahmti (1-0, 6ème minute), Emma Madsen (2-0 et 3-0, 16ème et 21ème minutes), puis Fatima Ali Abu Alful (4-0, 47ème minute) et la capitaine, Theresa Nielsen (5-0, 89ème minute) qui sont les buteuses du match.

©uefa.com

Wolfsbburg - Neulengbach

Le double tenant du titre, Wolfsburg, a également fait qu'une bouchée des Autrichiennes de Neulengbach. En effet, Wolfsburg s'est imposé sur le score de 0-4 en Autriche. Lors de ce match, Martina Müller est auteure d'un doublé, ouvre le score (16ème et 79ème minute). En seconde période, Neulengbach marque contre son camp par l'intermédiaire de Jana Vojteková (63ème minute). C'est Alexandra Popp qui marque le dernier but du match (81ème minute).

 Zürich - Glasgow

Enfin, entre Zürich et Glasgow, ce sont les Suissesses qui s'imposent face aux Ecossaises. Zürich prend l'avantage en première mi-temps avec Fabienne Humm (1-0, 10ème minute). Mais Glasgow parvient à revenir au score en seconde période grâce à un but de Fiona Brown (1-1,52ème minute). L'espoir de Glasgow n'est que de courte durée, puisque Julia Stierli permet à Zürich de reprendre l'avantage (2-1, 59ème minute).

©Miron Goihman

La phase retour aura lieu le mercredi 12 et le jeudi 13 novembre. Si pour certains clubs, comme Linköping ou Francfort la qualification est déjà quasi acquise, le suspens reste entier entre Lyon - Paris. Barcelone, pour se qualifier devra, par contre, se montrer plus réaliste face à Bristol.