Une défaite amère pour les Bleues

Pourtant les favorites de la coupe portugaise de l'Algarve, les françaises s'inclinent 2-0 en finale et se contentent de la seconde place de cette compétition internationale derrière les États-Unis.

Une défaite amère pour les Bleues
Des deux côtés, les joueuses étaient résolues
France
0 2
États-Unis

        C'est une opportunité manquée pour les françaises qui auraient pu obtenir leur premier titre dans une compétition mondiale ce mercredi dans la région portugaise de l'Algarve. Ce n'est pourtant pas le dénouement qu'on imaginait au vu du match amical de février dernier entre ces deux équipes, match lors duquel les États-Unis s'étaient inclinés 2-0. Mais ce sont bien les étasuniennes qui, sur ce score, remportent leur 10ème titre dans ce tournoi grâce aux buteuses Julie Johnston et Christen Press. L'équipe américaine a su inverser la tendance alors que la France était la nation pressentie pour la victoire.

       En effet, les joueuses françaises avaient bien commencé leur tournoi en enchaînant les victoires, leur dernière victoire (3-1) face au Japon, championnes du monde en titre, leur ayant permis de terminer 1ères des qualifications avec 9 points à leur compteur (2 points de plus que les États-Unis). Elles étaient donc en confiance pour aborder cette finale. Mais les joueuses de Philippe Bergeroo ont difficilement entamé leur match face à des américaines déterminées: les étasuniennes ont commencé très fort et, grâce à leur juste placement sur le terrain, ont déstabilisés les françaises. Le premier but est marqué dés la 7ème minute par Julie Johnston qui dévie dans les filets le coup franc de Lauren Holiday.

La France n'a pas réussi à s'extirper de ce scénario inopportun par la suite et a subi le jeu américain: les fautes d'inattention ont mené au 2ème but à la 41ème minute, réalisé par Christen Press après une course en solo à travers la moitié de terrain. Le regain d'énergie de l'équipe de France en seconde mi-temps n'a pas suffi. En effet, le jeu des françaises s'est accélérée dans le désir de remonter le score. Malheureusement, le pénalty obtenu à la 80ème minute par Marie-Laure Délie n'a pas été transformé par Amandine Henry, qui a vu son tir arrêté par la très performante gardienne américaine Hope Solo. Les françaises se sont battues jusqu'au bout, multipliant les occasions dans les dernières minutes, possédant quasiment le monopole du ballon mais ce dernier, capricieux, a boudé les filets.

        Les Bleues ont manqué de dynamisme à l'image de Gaëthane Thiney qui avait marqué deux buts lors du match contre le Japon et qui n'a pas réussi à montrer son jeu ce mercredi. Cela reste une belle finale avec des joueuses françaises qui se sont imposées physiquement, qui ont gagnés la plupart des duels... Encore une fois, les filles manquent leur chance mais l'espoir est là pour les compétitions à venir. Ce n'est tout de même que la 2ème défaite des filles depuis la prise de fonction de Philippe Bergeroo le 30 juillet 2013, la 2ème face aux États-Unis.