7 matchs avec Gustavo Poyet

À la veille d'un match décisif pour entamer le sprint final en Ligue 1 face à Rennes. Les Girondins de Bordeaux n'ont preque pas progressé dans le jeu alors qu'ils pointaient à la 15ème place à la moitié du championnat. Retour sur les débuts de Gustavo Poyet à la tête des Girondins de Bordeaux.

7 matchs avec Gustavo Poyet
(Image: France 3)

Bordeaux-Lyon: Une première réussie

Pour son premier match à la tête des Girondins, Gustavo Poyet et ses hommes recevaient une équipe lyonnaise en pleine bourre qui avait battu le Paris Saint Germain une semaine plus tôt (2-1). Les Bordelais se sont montrés solides collectivement et tranchants offensivement pour marquer trois buts avant la mi-temps. Le premier inscrit par Nicolas De Préville suite à un contre assassin lancé par Soualiho Meïté. Quelques minutes plus tard, Malcom transformait un penalty qu'il avait obtenu en simulant une faute de Jérémy Morel. Même si les Lyonnais réussirent à revenir grâce à un but de Marcelo sur corner, Gaëtan Laborde enfonça le clou sur un deuxième penalty permettant aux marines et blancs de l'emporter 3-1 au final.

 

Strasbourg-Bordeaux: Des bordelais pleins d'efficacité

Après deux succès consécutifs, les Girondins se déplaçaient à la Meinau face à une équipe irrégulière depuis le début de l'année. Dès la troisième minute, Sankharé ouvrait le score en contrant le dégagement du milieu alsacien, Jérémy Grimm. En début de deuxième mi-temps, Laborde faisait le break à la suite d'un beau travail de Nicolas De Préville. Une dizaine de minutes plus tard, Kenny Lala touchait le poteau sur coup-franc pour le Racing. Sans faire d'erreurs et sans être transcendants, les Bordelais gagnent 2-0.

(Image: Eurosport)

 

Bordeaux-Amiens: Une fin de match inquiétante

Alors que les Amiénois restaient sur deux défaites en championnat et un début d'année compliqué, les girondins avaient retrouvé la confiance. Même si Amiens aurait dû ouvrir le score par l'intermédiaire de Fofana à la demi-heure de jeu, c'est le jeune défenseur bordelais Jules Koundé qui marque le premier sur corner. Juste avant la mi-temps Lukas Lerager reprend de la tête un centre de Youssouf Sabaly pour inscrire son deuxième but cette saison. À un quart d'heure de la fin du match François Kamano marque à son tour sur corner. Mais sur le coup d'envoi, après une incompréhension entre Lerager et Pablo, Mendoza réduit le score. Les bordelais se font très peur puisqu'à la 90ème minute Gaël Kakuta marque un deuxième but pour les picards. Les aquitains l'emportent finalement 3-2 mais se sont montrés très inquiétants dans les dernières minutes en perdant le contrôle du match.

 

Marseille-Bordeaux: Une défaite sans panache

Ce qui devait être un choc entre deux équipes en forme en Ligue 1 en 2018 s'est transformé en un match très fermé. Les girondins fermant le jeu sans pouvoir sortir pendant toute la première mi-temps. C'est à la demi-heure de jeu que les phocéens ouvrent le score sur corner grâce à Florian Thauvin. En deuxième période les bordelais ont un peu plus cherché à jouer, en vain puisqu'ils ne se sont pas vraiment procurés d'occasions, sans pour autant en concéder beaucoup, la charnière centrale Pablo-Koundé se montrant une nouvelle fois très solide. Au terme des 90 minutes, les girondins s'inclinent 1-0 avec des regrets.

 

Bordeaux-Nice: Encore des regrets

Les bordelais se sont montrés beaucoup plus conquérants contre Nice qu'une semaine plus tôt, dans le premier quart d'heure Meïté puis De Préville touchent les montants azuréens. Les marines et blancs rivalisent bien avec des Niçois qui ne cadrent pas un tir pendant tout le match et dans les dix dernières minutes, Paul Baysse touche le poteau puis De Préville frappe à nouveau sur la barre. Les girondins ont encore des regrets mais ont laissé voir un visage séduisant en cherchant à relancer proprement au sol.

(Image: Nice-Matin)

 

Monaco-Bordeaux: Une défaite pleine d'impuissance

 

Privés de Soualiho Meïté, les girondins subissent mais ouvrent le score contre le cours du jeu grâce à Valentin Vada à la demi-heure de jeu sur un déboulé de Youssouf Sabaly. Juste avant la mi-temps, Stevan Jovetic profite des largesses défensives bordelaises pour égaliser. Inévitablement, Rony Lopes marque le but de la victoire monégasque à la 69ème minute. Bordeaux n'a pas pu lutter et cède face à une équipe avec «plus de technique» selon Stéphane Martin.

 

https://twitter.com/DonFcgb/status/970736162364186625

 

Bordeaux-Angers: Le néant avec le ballon

Après trois matchs sans victoires contre des équipes mieux classées, Bordeaux recevait une équipe angevine qui restait sur deux succès consécutifs. Si Gustavo Poyet pensait que son équipe pouvait aller chercher une qualification européenne avant le match, cela ne s'est pas vu sur le terrain. La première mi-temps a été à sens unique en faveur du SCO. Les bordelais ne parvenant pas à aller dans la moitié de terrain angevine. La seconde période a été bien meilleure, les girondins jouent plus haut et sont plus agressifs. En fin de match, sur un belle combinaison entre Malcom et Sabaly, Martin Braithwaite place sa tête sur la barre pour la seule vraie occasion bordelaise dans ce match.

 

Près de deux mois après son arrivée, l'uruguayen a désormais une vue d'ensemble sur son effectif et si les Girondins ne semblent plus en course pour l'Europe, l'objectif de cette fin de saison est de préparer la prochaine. Les Bordelais restent sans imagination avec le ballon pour l'instant, comme avec Jocelyn Gourvennec mais en étant plus solides défensivement.