OGC Nice - Stade Rennais (1 - 1) : Match nul entre deux prétendants à l'Europe
Bourigeaud à la lutte avec Pléa (source image : bfmtv.com)

OGC Nice - Stade Rennais (1 - 1) : Match nul entre deux prétendants à l'Europe

Sur une série de sept matchs sans défaite, Rennes se rendait ce samedi à l’Allianz Riviera de Nice avec en ligne de mire trois points qui permettraient aux "Rouge et Noir" de prendre le large dans la course à l’Europe.

jean-baptiste-lbs
Jean-Baptiste Lbs

Le Stade Rennais installa très rapidement un pressing haut sur la défense niçoise. Ce dispositif permis une récupération dangereuse d’André à la 5ème minute. Ce dernier décala Prcic dont la frappe puissante passa haut dessus du cadre. Les hostilités étaient lancées. Les deux équipes livrèrent une grosse bataille au milieu de terrain mais ne se créèrent pas d’occasions dangereuses. A la 17ème minute, sur leur première frappe, les niçois ouvrir le score par l’intermédiaire de Pléa. La tentative des 18 mètres du buteur azuréen déviée par le dos de Gélin vint tromper Koubec sur sa droite. Les « Rouge et Noir » piqués au vif réagir très rapidement. Par deux fois André et Khazri manquèrent de peu de trouver le cadre. Finalement, à la 28ème minute, les bretons égalisèrent. Après un une-deux avec André, Zeffane adressa un excellent centre au premier poteau. Bourigeaud coupa la trajectoire du ballon crucifiant Benitez impuissant. Juste avant la mi-temps, les niçois puis les rennais eurent la possibilité de doubler la mise. D’abord Pléa se procura une double occasion mais fut à chaque fois repris de justesse par Gnagnon (36’). Puis Bourigeaud, à la suite d’une bonne récupération dans son camp, essaya de lober Benitez du milieu de terrain mais le gardien claqua le ballon sur sa ligne (39’).

Le constat de la première période fut très positif : du dynamisme et de l’envie émanait de part et d’autre du terrain

En deuxième mi-temps, les deux formations revinrent avec la volonté de toujours aller de l’avant et ainsi l’emporter. Ce sont les niçois qui mirent d’abord en danger le SRFC. Pléa plein axe vit se frappe lourde sorti des poings par Koubec bien placé. Les rennais tentèrent de riposter mais leur conservation du ballon fut stérile. Les sudistes poussèrent mais eux aussi manquèrent de réalisme devant la cage. Lees-Melou, PLéa et Saint-Maximin portèrent le danger dans la défense rennaise (53’, 56’, 59’) mais ne trouvèrent jamais un coéquipier, ni le cadre. Les deux équipes semblaient satisfaites de ce score de parité et terminèrent le match sans forcer le destin.

La fin de la rencontre fut marquée par une mauvaise nouvelle côté rennais. Léa-Siliki ,entré 15 minutes plus tôt, dû sortir sur blessure après un gros choc avec Danté.

Au terme de cette 32ème journée de Ligue 1, le Stade Rennais conserve un point d’avance sur l’OGC Nice ainsi que sa 5ème place en attendant la confrontation du soir entre Montpellier et Marseille.

Les compos :

Rennes : Koubec, Zeffane, Gnagnon, Gélin, Bensebaini, André (c), Prcic, Sarr, Bourigeaud, Khazri, Sakho

Nice : Benitez, Souquet, Danté (c), Marlon, Le Marchand, Lees-Melou, Seri, Cyprien, Saint-Maximin, Balotelli, Pléa

VAVEL Logo