Nice au bout du suspense

A l'issue d'une rencontre spectaculaire, Nice s'est imposé sur la pelouse de Toulouse (3-4), dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1. Les Aiglons sont provisoirement quatrièmes à deux points de Lyon, qui se déplace à Reims dimanche (14h).

Nice au bout du suspense
Toulouse
3 4
Nice
Toulouse: Ahamada – Ninkov, Abdennour, Zebina, M’Bengué – Didot, Capoue, Rabiot – Regattin, Ben Yedder, Tabanou
Nice: Ospina – Genevois, Civelli, Gomis, Kolodziejczak – Digard, Traoré – Pied, Abriel, Bauthéac – Cvitanich
SCORE: 0-1: Bauthéac : (1re) / 1-1 : Ben Yedder (8e) / 2-1 : Capoue (19e) / 2-2 : Bauthéac (40e) / 2-3 : Cvitanich (68e) / 3-3 : Ben Yedder (90e) / 3-4 : Anin (90e+3)
ARBITRE: Clément Turpin (FRA)
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 – 31e journée – Stadium Municipal

Les Aiglons ont affiché du caractère ce samedi soir. Il y a une semaine, ils s’inclinaient sur leurs terres devant l’Olympique de Marseille, et cela alors même que l’occasion de s’emparer de la troisième place du championnat se présentait à eux. Ce coup-ci, ils ont recueilli les trois points de la victoire à l’issue d’une rencontre très animée (3-4). Un succès prolifique qui leur permet de se rapprocher de Lyon, qui ne possède plus que deux longueurs d’avance sur les Azuréens. L’OL a toutefois l’opportunité de reprendre ses distances puisqu’il rend visite à Reims dimanche en fin d’après-midi. La quatrième place niçoise peut elle-même devenir caduque si Saint-Etienne était amené à l’emporter à Evian.

Le match proposé ce soir nous a offert un coefficient de spectacularité parmi les plus élevés de la saison. Le Gym a cueilli Toulouse à froid grâce à Eric Bauthéac (0-1, 1re), avant de se voir dépasser au tableau d’affichage par le Téfécé avec des réalisations de Wissam Ben Yedder (1-1, 8e) et Etienne Capoue (2-1, 19e). Bauthéac a égalisé avant le repos sur un maître-coup-franc (2-2, 40e), puis Dario Cvitanich a inscrit avec de la réussite son treizième but de la saison (2-3, 68e).

A quelques instants de la fin de la partie, Ali Ahamada, auteur d’une sortie très hasardeuse dans les pieds de Mahamane Traoré, a écopé d’un carton rouge logique (82e). On croyait qu’à ce moment-là, les Pitchounes allaient abdiquer. C’était sans compter sur Wissam Ben Yedder, de retour en grâce après plusieurs semaines de mutisme, pour égaliser à nouveau (3-3, 90e). Les arrêts de jeu ont également vu Alexy Bosetti péter les plombs sur un geste très vilain à l’encontre de M’Bengue, ce qui lui a coûté une expulsion (90e+1). Dans la foulée, Kevin Anin a redonné un avantage définitif à Nice (3-4, 90e+3). Vous avez dit match de fou ?