Victoire logique de Lyon mais pas si facile

Le match aller de la demi-finale franco-française entre l'Olympique Lyonnais et le FCF Juvisy a eu lieu ce soir, match se terminant sur le score final de 3-0 en faveur de Lyon.

Victoire logique de Lyon mais pas si facile
OL
3
0
Juvisy
OL: Bouhaddi, Renard, Henry, Rapinoe, Schelin, Le Sommer, Necib, Bompastor (c), Viguier, Dickenmann, Abily
Juvisy: Mancion, Guilbert, G.Butel, Coquet, Soubeyrand (c), A.Butel, Machart, Thiney, Cayman, Soyer, Catala
SCORE: Schelin: 1-0 Renard: 2-0 Schelin: 3-0
ARBITRE: Thalia Mitsi Ourania Foskolou Chrysoula Kourompylla

Un match au sommet et deux équipes françaises en route vers l'Europe, mais l'avantage après ce match est lyonnais, sans grandes surprises, mais non pas sans difficultés.

Les actions s'enchaînent
 
C'est devant les 21 923 supporters à Gerland, un record pour un match féminin, que supporters lyonnais et juvisiens ont pu assister à un spectacle de haut niveau. 
C'est en faveur des Essonniennes que le match a commencé. Sandrine Mathivet avait demandé à son équipe de jouer haut pour bloquer la relance des lyonnaises et celles-ci, qui entament bien le match, ont exécuté les ordres de leur coach en effectuant un bon pressing, empêchant les lyonnaises de jouer et les gênant en étant bien en place. 
Juvisy a légèrement prit le dessus sur Lyon dans le premier quart d'heure de jeu avant de voir les lyonnaises commencer à jouer. Juvisy a une bonne action lancée par Thiney mais cette action ne donnera rien car Thiney passe son ballon à l'aveugle alors que Catala n'avait pas suivit. Suite à cette action c'est un bloc haut et un mauvais placement qui sont à l'origine du premier but lyonnais avec Schelin qui part seule vers le but et ouvre le score dès la première occasion lyonnaise. C'est cette même Lotta Schelin qui viendra inscrire un doublé et qui fait mal à Juvisy par ses contres et sa vitesse. Entre temps Renard servit sur un coup franc de Bompastor viendra placer une tête parfaite au fond des filets de Mancion qui est battue sur cette action.
 
Une équipe Essonnienne en difficulté
 
Dans ce match, et comme beaucoup d'autres ce qui manquait à Juvisy était le manque de finalité dans les actions offensives. Juvisy s'est essayé à un jeu long qui ne leur a pas été favorable, et a entraîner une perte de ballons trop importante. Plusieurs fois elles ont jeté le ballon loin devant comme pour s'en débarrasser, et cela n'a pas su donner de véritables actions. L'exploit aurait pu venir de Thiney, par un jeu individuel qui aurait pu aboutir, mais c'était sans compter la défense lyonnaise et les nombreux contre de cette défense.
Juvisy obtiendra son premier corner à la demi-heure de jeu alors que Lyon venait d'en enchaîner plusieurs déjà.
Les équipes ont effectué de nombreux duels physiques importants, trop importants parfois, à l'image de Camille Catala, sortie les larmes aux yeux suite à une trop grosse douleur dans le dos. L'entrée de Thomis a également fait du mal à la défense juvisienne, Thomis qui est venue donner un second souffle à l'équipe lyonnaise par sa vitesse et ses débordements. A l'heure de jeu, l’oppression lyonnaise se fait ressentir, et la fin du match est difficile, les cartons et les fautes s'enchaînent côté lyonnais.