Un match pour l'Europe

Enfin un match à enjeu un vendredi soir. Montpellier accueille l’Olympique lyonnais dans le cadre de la 33ème journée de Ligue (20h30), et autant dire que le résultat de cette rencontre va déterminer l’avenir des deux équipes pour cette fin de saison.

Un match pour l'Europe
L’OL a remporté 7 de ses 9 derniers matches face à Montpellier en Ligue 1, pour 2 succès héraultais.
Montpellier HSC
Olympique lyonnais 20h30
Champion de France en titre et ex-prétendant au titre. Du blanc au gris pour ces deux formations qui s’affrontent ce soir. La conjoncture leur a trouvé un point commun. Trois défaites, un nul, une victoire sur les cinq derniers matchs de championnat. Pas très glorieux.
 
Début 2013, l’équipe d’entre Rhône et Saône pouvait encore espérer accrocher un 8ème titre à leur palmarès. Mais ça s’était avant cette crise sans précédent, marquée par des défaites face à des équipes plutôt mal placées (Reims, Sochaux et Bastia). Fort heureusement pour les supporters de l’OL, le soleil est revenu sur Gerland grâce à la victoire face à la bête noire Toulouse (3 à 1) lors de la 32ème journée. Mais cela va-t-il suffire aux Gones pour s’imposer à la Mosson ?
 
Même si les Héraultais ne sont plus qu’une bande « d’anciennes gloires éphémères », abandonnés par leur « sérial buteur » Olivier Giroud, ils ont faim d’Europe. En effet, accrocher une quatrième place permettrait aux protégés de « Loulou » de justifier leur titre de la saison dernière. Grosso modo « regardez Paris, on finit quatrième. Le titre l’année dernière, ce n’était pas que de la chance ». Mais bon, leur bilan récent est égal à celui de leur adversaire du soir. Et même s’ils ne brillent pas (notamment la défaite à Bordeaux 4 à 2), les Montpelliérains ont de beaux atouts offensifs. Cabella, Belhanda, Mounier, ce n’est pas rien. Surtout qu’à Lyon, Rémi Garde va composer sans Réveillère (choix du coach ?), Bisevac (suspendu), Lacazette (blessure). Et autant dire que si Lyon se plante ce soir, il peut oublier la Ligue des champions. Encore.
 
Montpellier, invaincu à domicile depuis novembre 2012
 
Pour Lyon, la tâche s’annonce ardue ce soir. En face de lui ce présente une équipe montpelliéraine qui n’a plus perdu à domicile depuis début novembre et une défaite (2-3) face à Évian. Depuis c’est carton plein ou presque. Seulement 2 nuls pour 10 victoire sur les 12 derniers matchs du club de Loulou Nicollin à la Mosson. Le champion de France en titre qui vit une saison compliquée sur tous les plans, passe une fin de championnat assez tranquille avec l’objectif européen qui s’éloigne de plus en plus. Une semaine après la claque reçu à Bordeaux (2-4) qui a eu le don d’énerver le président, le groupe montpelliérain semble arriver en fin de cycle. Un entraineur qui s’en va, la moitié des joueurs titré qui sont parti et le reste qui veut voir ailleurs Montpellier n’aura donc pas confirmé son titre de champion 2012.
 
Les équipes probables
 
Montpellier : Jourdren - Congré, Hilton (cap), El-Kaoutari, Bedimo - Stambouli, Estrada - Belhanda, Cabella, Mounier - S.Camara
 
Lyon : Vercoutre - Gu.Fofana, B.Koné, Umtiti, M.Dabo - Grenier (ou Malbranque), Gonalons (cap) - Gourcuff (ou Grenier), Briand, Lisandro - B.Gomis
 
Les groupes
 
Montpellier : Jourdren, Pionnier - Bedimo, Hilton, Congré, El Kaoutari, T.Mezague - Pitau, Estrada, Stambouli, B.Dabo, Legras, J.Martin, Cabella, Belhanda, Coulomb - Mounier, Charbonnier, Herrera, So.Camara, Utaka
 
Blessés : Bocaly (hanche), Saihi (genou), J.Marveaux (reprise)
Suspendu : Jeunechamp
Choix de l’entraîneur : Ligali, Valette, A.B.Sylla, Di Stefano, Aït-Fana
 
Lyon : Vercoutre, A.Lopes - M.Dabo, B.Koné, Umtiti, Lovren - Ferri, G.Fofana, Gonalons, Y.Gourcuff, Grenier, A.Martial, Malbranque, Mvuemba - Briand, Lisandro, B.Gomis, Y.Benzia
 
Blessé : Lacazette (ischio-jambiers)
Suspendu : Bisevac
Choix de l’entraîneur : N’Jie, Réveillère, Gorgelin, Abenzoar, Zeffane, Labidi, Ghezzal