Lille ne lâche pas

Mis sous pression par les victoires de Lyon et Marseille, Lille a confirmé qu'on pouvait compter sur lui dans la course à la Ligue des Champions. Menés 1-0 pendant près de trente minutes, les Lillois se sont imposés dans les dernières minutes grâce à Lucas Digne, et Basa (2-1). Une victoire qui lui permet de revenir à trois petits points de Lyon, troisième.

Lille ne lâche pas
Bastia
1 2
Lille
Bastia: Landreau - Cioni, Marchal, Choplin, Harek - Yatabaré (Cahuzac, 73'), Faty, Rothen (Ilan, 71') - Khazri (Beauvue, 76'), Modeste, Palmieri.
Lille: Elana - Beria, Chedjou, Basa, Digne - Balmont (Pedretti, 56'), Gueye, Martin (Origi, 76') - Payet, Kalou, Rodelin (Roux, 56').
SCORE: 1-0, Khazri 47' ; 1-1, Digne 86' ; 1-2, Basa 90'+1.
ARBITRE: M. Bartolomeu Varela (FRA) Avertissements : Khazri (8'), Faty (35') et Yatabaré (73') pour Bastia ; Balmont (40') et Payet (45') pour Lille.
ÈVÉNEMENTS: Stade Armand-Cesari, 33e journée de Ligue 1, 14h00.

Saint-Etienne occupé par sa finale victorieuse hier au Stade de France, Nice en déplacement ce soir à Paris, Lille avait une belle opportunité de confirmer sa belle série de sept victoires sur les dix dernières rencontres. En déplacement à Bastia, les Nordistes ont gardé le cap et sont revenus de nul part pour obtenir trois points précieux dans la course à la Ligue des Champions. Grâce à une merveille de son latéral, Lucas Digne, et à une réalisation de Basa dans les arrêts de jeu, les joueurs de Rudi Garcia restent donc dans la roue de Marseille et Lyon. 

Khazri-Digne les gâchettes mitraillettes

Bastia y a pourtant cru toute la rencontre porté par un Furiani de gala. Dans une ambiance festive, les insulaires ont fait jeu égal pendant 86 minutes avec ce que l'entraineur corse, Frédéric Hantz, qualifiait "d'équipe référence". Bien en place et solide, les Corses avaient même ouvert le score à la suite d'un enchainement magnifique de l'international tunisien, Wahbi Khazri, juste après la mi-temps. Malheureux en première période ouvrant trop son pied sur la première occasion (5') et touchant du bois (30'), le numéro dix bastiais avait mis Bastia sur la route du succès. Alors que les Corses s'étaient faits spécialsites des "gros" après Bordeaux et Lyon il y a peu, Lille s'est remobilisé et a vaincu le signe indien en toute fin de rencontre.

Sauvé par son portier toute la rencontre, Bastia a finalement cédé. Et de quelle manière ! Alors qu'il avait été impérial jusqu'alors comme devant Rodelin (13'), Landreau n'a rien pu faire sur le missile envoyé par le jeune Lucas Digne en toute fin de match. L'ancien lillois s'est incliné quatre minutes plus tard sur une déviation de Basa entrainant la défaite du club corse. Thauvin écarté du groupe, Lille étant sa future destination l'été prochain, Bastia a manqué de réalisme en seconde période. Une victoire l'aurait pourtant rapprocher un peu plus du maintien. Un peu plus haut, pour le moment, c'est Lille qui rit.