Marseille fait la belle opération

Marseille a passé avec brio le fameux test lorientais cher à Rolland Courbis, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. Les Olympiens ont acquis un succès précieux grâce à un but inscrit par Mathieu Valbuena en première période. Une bien belle opération, en attendant le derby rhônalpin entre Lyon et Saint-Etienne.

Marseille fait la belle opération
Crédit photo : OM.net
Lorient
0 1
Marseille
Lorient: Audard - Manga, Bourillon, Baca, Gassama - Corgnet, Jouffre, Lemina - Barthelme, Aliadière, Monnet-Paquet
Marseille: Mandanda - Fanni, Nkoulou, Mendes, Morel - Romao, Cheyrou - J.Ayew, Valbuena, A.Ayew - Gignac
SCORE: 0-1 : Valbuena (25e)
ARBITRE: Benoit Millot (FRA)
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 - 34e journée - Stade du Moustoir

Contraste saisissant entre l'OM du week-end dernier et celui de ce samedi au Moustoir. Avec pourtant un onze de départ reconduit à l'identique, les joueurs d'Elie Baup se sont montrés sous un bien meilleur jour. En plus de la générosité et de l'abnégation qui sont sa marque de fabrique cette saison, Marseille a proposé du jeu et du mouvement, et a été le premier à planter ses banderilles dans ce match. Le coup-franc de Valbuena, à 25m du but, a obligé Audard à se détendre sur sa droite (8e).

Un peu plus tard, Romao a pris sa chance depuis l'extérieur de la surface sans trouver le cadre (17e). La réaction bretonne a été cinglante. Si elle n'a pas fait mouche, elle a tout de même fait passer un énorme frisson dans le dos des Phocéens. En angle fermé sur la gauche, Baca a vu son tir détourné par Mandanda, avant que Lucas Mendes ne s'arrache pour sauver sur la ligne le ballon qui s'apprêtait à entrer dans la cage (21e). André-Pierre Gignac s'est lui également procuré son occasion, avec une frappe tendue que le gardien Lorientais a repoussé en corner (23e).
 
Valbuena fait la différence
 
C'était simplement une manière de retarder l'échéance car quelques instants plus tard, Valbuena a ouvert le score. En opportuniste, il a parfaitement suivi le tir d'André Ayew stoppé par Audard et a conclu du droit (0-1, 25e). Discret jusque-là, Aliadière a commencé à exister dans la partie. Il s'est notamment signalé en devançant Nkoulou sur un centre au premier poteau, sans atteindre la cible (37e).
 
Après le repos, menés au score, c'était aux Merlus de prendre le jeu à leur compte et d'emballer la partie. Ils n'y sont pas parvenus et Marseille a endormi le rythme d'une seconde période plus en conformité avec ses dernières sorties, avec son ingrédient traditionnel : la rigueur tactique. C'est à vingt-minutes de la fin que Lorient, par l'intermédiaire de Maxime Barthelmé, est sorti de sa torpeur. Le petit gabarit Breton a d'abord décoché un boulet de canon que Mandanda est allé chercher dans sa lucarne droite (72e), puis a trouvé l'arrête du but marseillais après un remarquable service de Yann Jouffre (73e).
 
Trois points et deux blessés
 
En fin de match, Autret a frappé du droit directement dans les bras de Mandanda (85e), puis Lemina a vu le cadre se dérober devant sa tentative de l'intérieur du pied, à 20 m de la cage. Les hommes de Christian Gourcuff ont finalement été impuissants jusqu'au bout des six minutes de temps additionnel accordées par Benoit Millot. L'Olympique de Marseille a fait une excellente affaire sur le plan comptable, mais a perdu gros en cette fin de saison, avec les blessures de Rod Fanni et d'André-Pierre Gignac, tous les deux touchés à la cheville.
 
Crédit photo : OM.net