La D1 brille en quarts

Les quarts de finale de la Coupe de France ont débuté dès 18h ce samedi avec le match Hénin-Beaumont-Lyon suivit de Claix-Saint-Etienne et ce dimanche de Guingamp-Montpellier et Yzeure-Paris.

La D1 brille en quarts
La D1 brille en quarts

Suite aux matchs qui ont eu lieu ce week-end, les qualifiés pour les demies finales sont Lyon, Saint-Etienne, Paris et Montpellier.

Un avant gout de D1 pour Hénin.
 
Après la Ligue des champions dimanche dernier remportée d'une victoire sur Juvisy (1-6) les lyonnaises se sont déplacées cette fois-ci pour la Coupe de France. Vingt minutes de folie en première période auront suffi aux lyonnaises pour prendre l'avantage avec Henry qui transforme un penalty (3'), trois minutes plus tard Tonazzi double la mise, mais aussi à noter le premier but de Laura Agard avec Lyon (10') avant de doubler le score en fin de match par Le Sommer avec un but des internationales suédoise, Lotta Schelin (74') française, Le Sommer (80') et suisse, Lara Dickenmann (86').
 
Claix trébuche au pieds des quarts.
 
Grand favori de ce second match malgré une opposition sans facilité, les vertes ont dominé les filles de Claix par un score de 3-0. Une première mi-temps qui a de quoi mettre le doute aux stéphanoises qui rentrent aux vestiaires avec un but d'avance seulement. C'est alors qu'en seconde période, Rose Lavaud délivre Saint-Etienne en inscrivant un doublé dont un but dans les dernières secondes de jeu.(66'-90')
 
Guingamp malheureux. 
 
Pendant longtemps la victoire était à portée de Montpellier grâce à Ramos qui a ouvert le score sur penalty. Mais, entrée à la deuxième période, Amani ramène son équipe à égalité avec les filles de Sarah M'barek. Lattaf pourtant annoncée comme blessée en début de match vient enlever toute chance à Guingamp de jouer la finale en inscrivant un but et Asseyi qui vient signer la victoire. 
 
Le PSG a eu du mal. 
 
La demie a bien failli ne pas être accessible aux secondes du championnat. Oui, le PSG a mis longtemps avant d'ouvrir le score, par un but d'Asllani qui marque le premier but de la rencontre après le coup de sifflet annonçant la seconde mi-temps. Le PSG et Yzeure sont bien rentrés aux vestiaires sur un score vierge, ce qui n'a pas empêcher le PSG de s'essayer à plusieurs tirs, et à Yzeure de tenter sa chance. C'est la suédoise qui est à l'origine de la qualification du PSG suite à un doublé en fin de match. Une sanction légère dans le résultat mais lourde par l'élimination, cependant Yzeure peut remercier sa gardienne qui aura fait un match exceptionnel et qui aura paradé pendant 90 minutes.
 
Les deux matchs de demies opposeront L'Olympique Lyonnais à Montpellier et Les vertes de Saint-Etienne au Paris Saint Germain.