Nice reste dans la course à l'Europe

Une semaine après sa lourde défaite face au PSG (0-3), OGC Nice s'est repris en s'imposant face à Troyes (3-1). Les Niçois restent sixième avec seulement trois points de retard par rapport au podium. Les Troyens, eux, sont toujours dernier au classement.

Nice reste dans la course à l'Europe
Nice
3 1
Troyes
Nice: Delle - Puel, Civelli, Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard (c), Meriem - Diaz, Abriel, Bahoken - Cvitanich.
Troyes: Thuram-Ulien - Faussurier, Jarjat, Bréchet, Othon - Thiago, Enza Yamissi (c) - Camus, Nivet, Yattara - Bahebeck.
ARBITRE: Arbitre : Antony Gautier
ÈVÉNEMENTS: 28/04/2013 - 17:00 | Ligue 1 - 34e Journée | Stade : Stade du Ray

Et si c'était Nice la vraie surprise de cette saison ? En dominant Troyes ce dimanche au Stade du Ray, Nice a réaffirmé son statut de prétendant à une place qualificative pour la coupe d'Europe. L'OGC peut remercier la grinta de ses argentins, menés au score par les Champenois dès la 20ème minute de jeu, les hommes de Claude Puel ont pu compter sur la force de caractère de Civelli et Cvitanich, auteurs de deux buts précieux juste avant la mi-temps.

Dans sa course folle au maintien, Troyes avait pourtant bien débuté la rencontre avec un but dès la 20ème minute par Mohamed Yattara qui inscrit de la tête son troisième but en Ligue 1 cette saison (0-1, 20'). Un but qui a été inscrit contre le cours du jeu, les Niçois s'étaient auparavant procuré quelques occasions franches par Cvitanich (9') et Pejcinovic(14'). Les Aiglons ont eu ensuite beaucoup de mal à revenir mais comme souvent Civelli a relancé son équipe avec un but de la tête sur corner, son cinquième cette saison (1-1, 34'). Et c'est ensuite le meilleur buteur niçois (15 buts), Dario Cvitanich, qui a donné l'avantage à son équipe, de nouveau de la tête suite à un excellent centre de Digard (2-1, 45').

Des Troyens trop naïfs

Les visiteurs ont pourtant réagi en seconde période, notamment sur une énorme occasion loupée par Benjamin Nivet qui a tiré à côté du but alors que le gardien niçois était battu (56'). Des Troyens, joueurs, qui vont se faire punir à une dizaine de minutes de la fin du match, sur un contre emmené par Puel, c'est Bruins qui inscrit le troisième but niçois avec un tir croisé à ras de terre (3-1, 77'). Il n'y aura pas d'autre but dans cette rencontre de bonne qualité marquée par la naïveté défensive des Troyens. Grâce à ce 11ème succès à domicile de la saison, le Gym conforte sa 6ème place et revient à hauteur de Lille qui compte aussi 56 points. Les Aiglons se rapprochent également de Lyon et de Saint-Etienne qui ont fait match nul 1-1 un peu plus tôt. De son côté, Troyes reste lanterne rouge avec ses 28 points.