Saint-Etienne : les filles se payent le PSG et foncent en finale

Comme leurs homologues masculins en quart de finale de coupe de la ligue, les stéphanoises créent la surprise en demi-finale de la Coupe de France en s'imposant à domicile face au PSG deux buts à zéro. Elles affronteront en finale le vainqueur de la deuxième demie qui opposera Montpellier à Lyon dimanche.

Saint-Etienne :  les filles se payent le PSG et foncent en finale
La joie des stéphanoises après leur qualification en finale - asse.fr
AS Saint-Etienne
2
0
Paris-SG
AS Saint-Etienne: Méline Gérard - Charlotte Gauvin, Julie Debever, Charlotte Lorgeré, Amandine Soulard - Maéva Clémaron, Rose Lavaud, Aude Moreau (C.), Amélie Barbetta, Candice Gherbi - Audrey Chaumette (Léonie Fleury 72')
Paris-SG: Karima Benameur ; Jessica Houara, Sabrina Delannoy (C.), Caroline Pizzala, Laure Boulleau - Kenza Dali (Keira Hamraoui 63'), Shirley Cruz, Aurélie Kaci, Tobin Heath - Kosovare Asllani (Anike Krahn 69'), Lindsey Horan
SCORE: 1-0 Audrey Chaumette 28e, 2-0 Candice Gherbi
ARBITRE: Elodie Coppola

Coup de poker des stéphanoises réussi grâce à un jeu rigoureux, des joueuses appliquées mais surtout à une gardienne héroïque, Méline Gérard qui parvient à repousser tous les assauts de l'attaque parisienne.

 

Saint-Étienne aggressif d'entrée de jeu, le PSG timide

 

Alors que les Stéphanoises pressent dès le début du match, et se battent sur tous les ballons, une certaine crispation est visible côté PSG. Les Parisiennes jouent beaucoup de long ballons trop approximatifs pour être dangereux.

Kosovare Asllani semble absente de cette première période, le jeu parisien s'appuie sur Shirley Cruz, milieu récupérateur qui sait également créer du jeu. Mais le milieu stéphanois arrive bien à maîtriser le jeu de la costaricienne et d'Aurélie Kaci en effectuant un bon pressing.

Mais cela n'empêche pas une première frappe de Lindsey Horan à la onzième minute, au dessus de but. Cette occasion motive les parisiennes qui accélèrent le jeu obtenant un premier corner. Tiré par Heath sur la tête de Horan, l'Américaine n'est pas dangereuse pour la gardienne stéphanoise.

Première occasion des vertes sur un coup franc de Charlotte Gauvain repris qui passe juste au dessus des buts de Karima Bennameur.

Le match s'accélère et les occasions s’enchaînent surtout côté parisien. Le club de la capitale commence à dominer légèrement le jeu mais l'attaque reste stérile.

 

Des contres qui font mal

 

Le PSG domine et s'expose aux contre-attaques. C'est justement sur un contre suite à une interception que la jeune stéphanoise Audrey Chaumette ouvre le score pour l'ASSE à la 23e minute. La jeune joueuse de 16 ans marque son premier but chez les pros grâce à un magnifique enchaînement petit crochet intérieur et frappe enroulée dans le coté opposé.

Les parisiennes ont du mal à se créer des occasion franches, et à chercher la profondeur.

En deuxième période, la domination parisienne s'intensifie, et les grosses occasions aussi, mais l'attaque manque de présence et malgré quelques grosses occasions à l'image de Shirley Cruz qui sert bien Kenza Dali, l'attaquante parisienne frappe à deux reprises, mais ses tentatives sont repoussées par Méline Gérard. Le ballon flotte dans la surface avec Kosovaré Asllani à l’affût mais les stéphanoises qui ne lâchent rien parviennent à dégager. A la 74eme minute, suite à un coup-franc de Lindsey Horan dans le mur Shirley Cruz remet sur Kosovaré Asllani devancée par Gérard qui s'impose dans sa surface. Les Parisiennes poussent mais ne parviennent pas à marquer sûrement à cause d'un manque de présence offensive devant le but stéphanois. Les Vertes, appliquées et rigoureuses, comme Amandine Soulard qui réalise un très bon match en défense, parviennent à tenir le score. Il faut attendre la 79ème minute pour enfin voir une action collective du PSG terminée par Tobin Heath mais Méline Gérard, héroique lors de ce match sauve une nouvelle fois son équipe.

Alors que le PSG s'approche de l'égalisation une nouvelle contre attaque menée par Lavaud scelle le sort du match avec un but de Candice Gherbi (83e).

 

Saint-Etienne s'impose logiquement deux buts à zéro face à un PSG stérile. Les Vertes ont bien résisté, et ont fait preuve du réalisme dont ont manqué les Parisiennes. Les Vertes disputeront la finale de la coupe de France face au MHSC ou à l'OL pour peut-être consacrer cette jeune génération.