Lyon vise la passe de trois

Pour leur quatrième finale de Ligue des Champions de rang, les filles de l'Olympique Lyonnais affrontent demain soir Wolfsburg à Standford Bridge. L'occasion pour l'OL de remporter un historique troisième sacre de rang.

Lyon vise la passe de trois
Lyon vise la passe de trois

A l'heure d'affronter Wolsburg, un quatrième club allemand en quatre finales de Ligue des Champions, les filles de Patrice Lair ont également l'occasion de poser définitivement leurs pattes sur le football européen. Comme la saison dernière, l'OL est sur le point de réaliser un nouveau triplé (Championnat-Coupe-Ligue des Champions) et cette finale de demain face aux filles inexpérimentées de la Basse-Saxe allemande. Le résultat de cette réussite vient surement de la stabilité, ajoutée au talent indéniable des Lyonnaises. Six joueuses de Lyon pourraient disputer demain leur quatrième finale de Coupe d'Europe de rang : Sarah Bouhaddi, Wendie Renard, Amandine Henry, Louisa Necib et Lara Dickenmann. 

Le sorcier fou est donc en passe de réaliser un nouvel exploit. Patrice Lair, au club depuis 2010, est une nouvelle fois arrivé cette saison à transcender ses joueuses pour dominer la concurrence, si seulement il en existe une. Pour autant, cette finale pourrait bien être la dernière du coach français. La fameuse bataille de casseroles avec Bernard Lacombe aurait laissé des traces et ne serait toujours pas passé dans la gorge de Patrice Lair. Pourtant, ces "femmes de foot" qui "devraient s'occuper de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux" sont de nouveau en train de voler la vedette à l'Olympique Lyonnais masculin qui bataille encore pour obtenir sa qualification pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. 

Le poison Conny Pohlers

Dans un groupe où l'on recense la seule absence de l'attaquante Laetitia Tonazzi, touchée au mollet, Lyon devrait retrouver la buteuse de la dernière finale, Lara Dickenmann, et pourra compter sur son atout numéro un, la meilleure joueuse du championnat, Lotta Schelin, qui a déjà inscrit sept buts dans la compétition. Il y aura donc un duel de buteuses à suivre demain soir plus particulèrement entre la Suèdoise et l'attaquante allemande, Conny Pohlers, meilleure scoreuse de la Ligue des Champions avec huit buts dont un décisif sur la pelouse d'Arsenal en demi-finale aller. Toujours invaincu dans la compétition, Wolsburg aura aussi ses atouts demain pour contrer l'expérience lyonnaise.