Ligue 1 - Quid du maintien et de la lutte européenne ?

Dimanche, la dernière journée du championnat de France 2012/2013 rendra son verdict concernant le maintien et les places européennes.

Ligue 1 - Quid du maintien et de la lutte européenne ?
Nice, Lyon, Lille & Saint-Etienne s'offrent une lutte acharnée

Le Paris Saint-Germain est d’ores et déjà champion de France pour la première fois depuis 1994, et pour la troisième fois de son histoire. L’Olympique de Marseille, de son côté, a assuré une qualification directe pour la Ligue des champions en s’assurant de terminer second du championnat. Dans le bas de tableau, Brest et Nancy vont malheureusement descendre en Ligue 2, malgré une remontée incroyable des Lorrains qui auront pu y croire jusqu’au bout. Cependant, certaines zones d’ombre persistent sur la Ligue 1. La lutte pour le maintien, mais surtout pour les places européennes, est plus acharnée que jamais. Il ne reste que quelques heures avant le dénouement final d’une saison surprenante.

Quid du maintien ?

Monaco, Nantes & Guingamp retrouveront l’élite la saison prochaine, au détriment de Brest & Nancy. Une autre équipe va devoir descendre. Troyes, actuellement dans le mauvais wagon, part en très mauvaise position. C’est simple, avec 3 points de retard sur le premier non-relégable, l’ESTAC doit absolument l’emporter lors de son déplacement face à Valenciennes pour espérer se sauver. Dans le même temps, il faudra que Sochaux s’incline à l’extérieur sur la pelouse corse de Bastia. Si Ajaccio & Evian ont eux aussi « seulement » trois points d’avance sur cette 18e place, leur différence de buts offre un avantage certain qui semble les protéger d’une éventuelle relégation.

Les équipes menacées : Troyes & Sochaux.

L’Europe en ligne de mire

Aujourd’hui, la seule certitude de cette saison est que Paris, comme Marseille, joueront la Ligue des Champions l’an prochain sans passer par les barrages ou les tours préliminaires, et que Saint-Etienne est, pour le moment, qualifié en Europa League grâce à sa victoire en Coupe de la Ligue. Les Verts devront cependant passer un tour préliminaire puis un barrage pour accéder à la compétition européenne. Deux favoris et deux surprises figurent aujourd’hui sur le tableau de cette course aux places européennes. Lyon & Lille, et Nice & Saint-Etienne. Les scénarios possibles sont multiples, et nous allons revenir sur certains d’entre eux.

Nice a laissé passer sa chance de qualification en Ligue des champions lors de la 37e journée en concédant un nul (1-1) à domicile face à Lyon. Ils n’ont aujourd’hui aucune chance de prendre le meilleur sur le goal average de l’OL. Malgré une victoire des Aiglons et une défaite des Gones, Nice terminerait au mieux quatrième, derrière son concurrent. La principale motivation niçoise est donc de se qualifier en Europa League. Pour se faire, plusieurs solutions s’offrent à eux. Un simple match nul à Ajaccio dimanche pourrait suffire, à condition que Saint-Etienne batte Lille. Nice serait ainsi 5e, derrière l’ASSE. Mais attention, le football est piège. Si Nice gagne, ils ne seront pas forcément qualifier pour l’Europa League ! En effet, si dans le même temps Lille bat Saint-Etienne, les Aiglons se retrouveraient cinquième, mais devant les Verts. La 5e place serait dans ce cas-là non-qualificative pour la C3. Au final, pour que Nice soit en Europa League, ils doivent espérer gagner, et que Lille & Saint-Etienne se neutralisent ; ou alors gagner et que Saint-Etienne gagne ; ou alors faire match nul, et que Lille perde.

Lille, un favori du début de saison, qui était censé rivaliser avec le PSG, a mis du temps à trouver son rythme de croisière. Mais grâce à une seconde partie en boulet de canon, les Dogues sont toujours présents aujourd’hui. Lille peut encore rêver de Ligue des champions à une seule condition : gagner contre Saint-Etienne, et voir Rennes aller s’imposer à Gerland. Pour l’Europa League, il suffira de battre Saint-Etienne pour s’assurer au minimum une quatrième place, mais un match nul pourrait lui aussi suffire si Nice ne bat pas Ajaccio. Enfin, une défaite ne serait pas synonyme de non-qualification, si dans le même temps Nice perd à Ajaccio.

Lyon, grandissime favori pour cette troisième place tant convoitée, n’a pas besoin de calculer. Une victoire lors de la réception de Rennes assurerait les Rhodaniens de finir sur le podium. Lyon doit cependant se méfier. En cas de non-victoire, le voisin stéphanois pourrait bien en profiter en piquant la troisième place en s’imposant au Grand Stade face à Lille. Lille pourrait lui aussi faire tomber les Gones en s’imposant face à Saint-Etienne si Lyon perdait à domicile face aux Bretons. Lyon a donc besoin d’une simple victoire pour s’assurer le podium, mais pourrait perdre sa place au profit des Verts en cas de non-victoire, ou même au profit de Lille en cas de défaite.

Saint-Etienne, qui a déjà réussi sa saison en remportant son premier titre depuis plus de 30 ans et en étant assuré d’avoir un meilleur classement que la saison passée, peut encore rêver plus haut. Grâce à sa victoire en Coupe de la ligue, les Verts sont assurés de disputer l’Europa League mais devront passer un tour préliminaire et un barrage qu’ils pourraient éviter en terminant quatrième. Saint-Etienne peut même aller en Ligue des champions en s’imposant à Lille si dans le même temps Lyon ne bat pas Rennes. Un simple match nul assurerait l’ASSE de finir au minimum cinquième. Une défaite cependant pourrait voir les Verts terminer 6eme, derrière Lille & Nice. Mais dans ce cas-là, Nice ne serait pas en Europa League, et a donc tout à perdre. Saint-Etienne doit donc gagner et espérer un faux-pas de Lyon pour aller en Ligue des champions, ou s’assurer au minimum une quatrième place, mais peut aussi terminer quatrième en cas de match nul si Nice ne bat pas Ajaccio.

Les équipes concernées : Lyon, Saint-Etienne, Lille, Nice.

Comment accéder aux compétitions européennes ?

Champion : Qualification directe pour les groupes de Ligue des champions.
Dauphin : Qualification directe pour les groupes de Ligue des champions.
Troisième : Un tour préliminaire + un barrage avant d’arriver en groupes de Ligue des champions.
Quatrième : Un barrage avant d’accéder en groupes de Ligue Europa.
Cinquième : Un tour préliminaire + un barrage avant d’arriver en groupes de Ligue Europa.

Si le gagnant de la Coupe de la Ligue est qualifié pour une compétition européenne via le championnat (en terminant dans les 4 premiers), alors la cinquième place devient européenne. C’est le cas ici, avec Saint-Etienne. Donc si l’ASSE ne termine pas dans les 4 premiers, la cinquième place n’est pas européenne !

Le gagnant de la Coupe de France est lui qualifié directement pour les groupes de l’Europa League. Ainsi, le vainqueur de Evian – Bordeaux sera assuré de jouer la C3, mais le finaliste, le perdant donc, ne jouera rien du tout.

 

Le coefficient UEFA change chaque année, et cela modifie les conditions de qualification en compétitions européennes pour nos clubs français. C’est compliqué, certes, mais une fois que le système a été compris et assimilé, il est aisé de s’y retrouver.